background preloader

Cécile Gardiès

Facebook Twitter

Cécile Gardiès est Maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication, Enseignant-chercheur à l'ENFA

Résumé. Thèse. Gardies 887. Cécile Gardiès. Cécile Gardiès est Maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication, Enseignant-chercheur à l'ENFA Parlez-nous de vous… : Qu'est-ce qui vous a amené à vous spécialiser dans les sciences de l'information et de la communication ?

Cécile Gardiès

Quel chemin vous y a conduit ? Cécile Gardiès : J'ai commencé par une formation d'éducatrice de jeunes enfants et par diverses expériences professionnelles dans ce domaine, qui m'ont amenée à me perfectionner via une maîtrise de sciences de l'éducation. Puis à trente ans j'ai fait une reconversion professionnelle et j'ai obtenu un DUT de documentation. J'ai ensuite réussi le concours externe de professeur de lycée professionnel agricole en documentation. ENSFEA » Cécile GARDIES. Statut Professeur de l’Enseignement Supérieur Agricole Diplôme Habilitation à diriger les recherches en SIC.

ENSFEA » Cécile GARDIES

Cécile Gardiès. Fabre 1902. Fabre 1944. GARDIES 13 CICI2. Gardies 1851. Fabre 1947. LesenjeuxGresec. Re-questionner les pratiques informationnelles. 1Le concept de « pratique informationnelle » semble de plus en plus employé dans le domaine scientifique de l’information communication, que ce soit pour désigner ce que les acteurs font avec l’information – qu’elle soit professionnelle, scientifique, culturelle – ou pour signifier la manière dont ils utilisent les dispositifs techniques intermédiaires.

Re-questionner les pratiques informationnelles

Or, ce concept n’est pas toujours utilisé avec les mêmes présupposés théoriques et ne semble pas désigner les mêmes objets. Pourtant « la vertu théorique des concepts ne réside pas dans le système de termes qu’ils stabilisent mais dans le travail de description et de mesure qu’ils imposent » (Granjon, 2002). L’étude d’un objet scientifique est liée à la posture épistémologique retenue (théorie, concepts) et à la méthode employée (Fondin, 2001). 2Qu’en est-il pour ce concept récent de « pratique informationnelle » ? 3Le terme « pratique » vient du verbe grec prattein signifiant « agir » qui donne praxis, « action ».

Publications de Cécile Gardiès.