background preloader

Franckmagueule

Facebook Twitter

Les bidonvilles dans l'espace urbain. Qu'est-ce qu'un "bidonville" ?

Les bidonvilles dans l'espace urbain

Musique : Claude Nougaro - Bidonville Click Here To Listen La première définition écrite du terme anglais « slum » apparaît, dit-on, en 1812 sous la plume de l'écrivain et hors-la-loi James Hardy Vaux, dans son Vocabulary of the Flash Language, où il est présenté comme synonyme de « racket » ou « commerce criminel ». Aussi, pendant longtemps, le « slum » a été associé à un habitat sale et occupé par une population misérable et criminelle. En français, le mot « bidonville » a été employé pour la première fois en 1953 à propos du Maroc pour désigner littéralement des « maisons en bidons », c'est-à-dire un ensemble d'habitations construites avec des matériaux de récupération. Photo : Le bidonville Dharavi à Bombay (env. 800 000 hab.)

Aujourd'hui, on qualifie de bidonville, un logement qui possède à peu près les caractéristiques suivantes : Image satellite : Le bidonville de Kibéra, Kenya(env. 200 000 hab.) - (Google Earth) Typologie des bidonvilles. Pdf_InegalitesNordSud.pdf. Habitats du Monde : Les bidonvilles. Les bidonvilles 1) Introduction : Les bidonvilles sont aujourd'hui une réalité avec laquelle il faut compter.

Habitats du Monde : Les bidonvilles

Ils constituent sans aucun doute le problème numéro un de l'habitat dans le monde. Si la préservation de l'architecture est relativement importante, l'accès à un logement décent est fondamentale. Il me semblait donc essentiel de réaliser un chapitre sur les bidonvilles, ces quartiers "pauvres" que les gouvernements tentent bien trop souvent de cacher. 2) Généralités : On constate que depuis quelques décennies, une croissance sans précédent s'opère dans les grandes villes du monde entier. Les quartiers informels sont des zones urbaines qui n'apparaissent sur aucun plan urbain. Les municipalités quant à elles ne se préoccupent guère de ces secteurs. Bidonvilles et Urbanisation: les conséquences néfastes de la croissance démographique.

Un citadin sur trois vit dans un bidonville.

Bidonvilles et Urbanisation: les conséquences néfastes de la croissance démographique

D’après les Nations Unies, le taux d’urbanisation mondial devrait dépasser les soixante pour cent en 2030, cette croissance urbaine que tirent surtout les pays en développement s’accompagne d’une intense pression démographique sur la ville qui ne parvient pas à l’absorber décemment. Depuis longtemps déjà l’urbanisation n’est plus perçue comme synonyme de “progrès de civilisation” , ce que pensait notamment Paul Bairoch qui qualifie aujourd’hui la concentration humaine dans les villes des pays du Sud d’ “inflation urbaine”. Cette dernière est le fruit de l’exode rural rapide et massif des populations dont une partie se heurte à une crise de l’insertion urbaine et se retrouve progressivement marginalisée en périphéries de centres attractifs, trop attractifs pour garantir un travail et un habitat aux nouveaux arrivants qui, espérant fuir la pauvreté paysanne, trouvent non pas la richesse mais la misère urbaine.

Favelas de São Paulo, Brésil ( ) Mondialisation : un inégal développement ? - Unité et diversité dans le monde. Académie d'Amiens - Lettres, Histoire et Géographie au lycée professionnel... Dvlpt_inegal_AFRIQUE. Pdf_CHP_INTRO_GEO.2010.pdf. Un développement inégal et déséquilibré à toutes les échelles.

Après la Seconde Guerre mondiale, la croissance économique s’est accélérée mais n’a pas concernée de manière égale toutes les parties du monde.

Un développement inégal et déséquilibré à toutes les échelles

Aussi, au fil des années, les inégalités de développement se sont accentuées. Celles-ci sont encore très perceptibles au début du XXIe siècle. Comment les inégalités de développement se manifestent-elles aux différentes échelles ? A) A l’échelle du monde : des pays riches et des pays pauvres 1. Pour mesurer le développement, les géographes possèdent deux grands outils : l’IDH et l’IPM. D’abord, l’IDH (Indice de Développement Humain), compris entre 0 et 1, il a été mis au point par l’économiste indien Amartya Sen en 1990.

Le deuxième outil est l’IPM (Indice de Pauvreté Multidimensionnelle), apparu pour la première fois en 2010 et qui vient compléter l’IDH, il remplace l’Indice de Pauvreté Humaine (IPH) utilisé avant 2010. 2. Les pays du Sud se sont développés à partir des années 1950, eux aussi e présentent pas un profil unique. La limite Nord-Sud.