background preloader

Cannabis : le débat

Facebook Twitter

Chanvre Info Fr. Recettes cannabis. Cannabis. Canabis. Canabis. Vrac Cannabis à trier. Cannabis. Tiwanaku. Coordinates: 16°33′17″S 68°40′24″W / 16.55472°S 68.67333°W / -16.55472; -68.67333 Tiwanaku (Spanish: ''Tiahuanaco and Tiahuanacu'') is a Pre-Columbian archaeological site in western Bolivia, South America.

Tiwanaku

It is the capital of an empire that extended into present-day Peru and Chile, flourishing from AD 300 to AD 1000. Tiwanaku is recognized by Andean scholars as one of the most important civilizations prior to the Inca Empire; it was the ritual and administrative capital of a major state power for approximately five hundred years. The ruins of the ancient city state are near the south-eastern shore of Lake Titicaca in the La Paz Department, Ingavi Province, Tiwanaku Municipality, about 72 km (45 mi) west of La Paz. The site was first recorded in written history by Spanish conquistador Pedro Cieza de León.

Cultural development and agriculture[edit] Medical Marijuana ProCon.org. Cannabis : l'échec de la répression. Cannabis et législation. 3 résultat de la recherche Cannabis Le cannabis est un produit classé stupéfiant et son usage est interdit, conformément à la loi du 31 décembre 1970, dont les dispositions ont été intégrées dans le Code pénal et le Code de la santé publique.

Cannabis et législation

En acheter, en consommer, en détenir, en donner, en revendre, en cultiver (chez soi ou à l'extérieur), en transporter ou conduire après en avoir consommé sont autant d'infractions à la loi, passibles de sanctions lourdes devant les tribunaux, quelle que soit la quantité de cannabis incriminée. Les peines sont doublées quand le cannabis est vendu ou donné à des mineurs. Depuis la loi du 3 février 2003, toute personne ayant conduit après usage de substances classées comme stupéfiants est passible d'une peine de 2 ans d'emprisonnement et de 4 500 € d'amende. Orientations publiques récentes. En Europe. Cannabis : une définition. D'un coté, Daniel Vaillant se prononce sans ambiguïté sur la légalisation du cannabis.

Cannabis : une définition.

De l'autre, le gouvernement lance une campagne sur le thème « Drogues : ouvrez les yeux ». Au Etats-Unis, la Californie compte près de 200 dispensaires de marijuana. Ces évènements posent un débat sur la dépénalisation voire la légalisation du cannabis et sur la question du statut de cette herbe. Un statut qui pose bien des soucis aux politiques. A l'opposé, on constate dans de nombreux Etats, une dépénalisation de la pratique et du commerce.Il y a l'exemple si bien connu des Pays-Bas et de ses nombreux coffee-shop mais cela ne s'arrête pas à cela.Le Portugal a voté la dépénalisation, l'Argentine a déclaré inconstitutionnelles toutes poursuites à l'encontre des adultes simples consommateurs, le Mexique est allé plus loin en annonçant une dépénalisation de l'usage de l'ensemble des drogues.

Howard Becker, dans son article, s'intéresse au processus définitionnel et constate deux étapes. Ian LD. Chiffres de la consommation. Répression et consommation. Manifestation pro-légalisation à Mexico (Reuters) La France est l’un des moutons noirs du pétard en Europe.

Répression et consommation

Non contente d’être l’un des pays les plus répressifs de l’Union, elle est également l’un de ceux où l’on fume le plus. Les chiffres sont sans appel : 22% des jeunes Français auraient consommé du cannabis au cours du dernier mois –record européen– contre 1% en Suède. Au total, « la France figure parmi les pays les plus consommateurs en Europe tant chez les jeunes adultes que les adolescents » , conclue le rapport « Cannabis, données essentielles » publié mardi par l’Office français des drogues et toxicomanies (OFDT) et qui dresse un bilan très complet du phénomène en France. En 2005, près de 4 millions de nos compatriotes avaient ainsi expérimenté cette drogue et plus d’un demi-million en consommaient même tous les jours. Ces chiffres sont connus, d’autres le sont moins. Arrestations d’usages de drogues 1985-2005 (OFDT) L'action contre le trafic. Evolution des saisies. La lutte contre le trafic de stupéfiants constitue une priorité récemment réaffirmée par le Président de la République.

Evolution des saisies

La mobilisation quotidienne des forces de police et de gendarmerie s'appuie notamment sur les groupes d'intervention régionaux (GIR), dont l'action a été recentré sur cette délinquance, ainsi que sur l'Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) de la direction centrale de la police judiciaire, composé de policiers et de gendarmes et qui contribue au démantèlement de réseaux de criminalité organisée spécialisés dans le trafic de drogues.

Une action internationale ambitieuse est également conduite, par exemple avec la création, fin 2008 à Toulon, d'un centre de coordination pour la lutte antidrogue en Méditerranée (CECLAD-M), composé des différents acteurs français de la lutte antidrogue et de représentants de services spécialisés étrangers. S'agissant du cannabis, les données de l'OCRTIS pour les années 1999-2008 sont les suivantes. Ouvrir le dialogue. Dépénalisation du cannabis. Avis de Duflot, Hammadi, Coppel.

« Moi, j’ai bien envie de me fumer un joint... » Rien de particulier a priori en ce 18 juin au parc de La Villette, à Paris.

Avis de Duflot, Hammadi, Coppel

Avis du MJS. Au nom du MJS, Razzye Hammadi sera présent lors de la manifestation de l’appel du 18 joint à Paris la Villette lundi 18 juin à 18H.

Avis du MJS

La légalisation du cannabis est un des plus anciens combats du MJS. Pas parce que nous considérons que fumer est anodin et sans risques, mais parce que le cannabis est une drogue parmi d’autres, dont la consommation doit être régulée. Pour réduire les risques liés à sa consommation Légaliser le cannabis, c’est être sûr que les produits parvenant aux consommateurs ne comportent pas de risques sanitaires. Electorat et santé publique. Dépénalisation.