C'est quoi le travail ?

Facebook Twitter

Oui, j'ai un travail... je suis chômeuse. Bonjour Jessica, J’ai été au chômage pendant 8 mois avant de trouver le poste que j’occupe actuellement.

Oui, j'ai un travail... je suis chômeuse

Autant dire que je comprends assez bien ce que vous décrivez ! Ces déceptions face à des offres d’emploi qui ne sont pas exactement ce qu’on croit, ces recruteurs qui ne savent pas ce qu’ils veulent, ce sentiment d’être abusé, ces faux espoirs, ces gens qui vous mènent en bateau... Surtout qu’autour de nous, les gens n’imaginent pas une seule seconde à quel point garder le moral relève de l’exploit. En effet, on est constamment sur le qui vive, donc quand on voit une ouverture se dessiner, l’adrénaline se déclenche d’un coup.

Transformation du travail : le numérique détruit-il massivement des emplois ? Pour être objectif par rapport à une chronique que j’ai écrite sur les nouveaux métiers du web et du numérique, je me devais aussi de parler de tous les métiers qui disparaissent actuellement ou qui vont disparaître dans les années qui viennent sous l’effet de l’innovation technologique et numérique.

Transformation du travail : le numérique détruit-il massivement des emplois ?

Cette semaine à Lyon, c’était la grand messe annuelle de la robotique avec le salon Innorobo qui connaît un succès grandissant mais qui coïncide aussi avec de nombreuses études et ouvrages annonçant une destruction massive d’emplois liée justement à l’essor de la robotique et de l’intelligence artificielle. Alors entre création et destruction d’emplois, une chose est certaine, cette révolution numérique transforme profondément les modalités d’activité et du travail et nous faisons face à une situation assez inédite dans l’histoire de l’humanité par son ampleur et sa vitesse.

Pourquoi cette révolution numérique détruirait-elle des emplois ? Retraites : le compte pénibilité adopté à l'Assemblée. Les députés ont voté, jeudi 10 octobre, la création d'un compte personnel de prévention de la pénibilité, prévu dans le projet de loi sur la réforme des retraites.

Retraites : le compte pénibilité adopté à l'Assemblée

Ce "compte personnel de prévention de la pénibilité" est prévu pour tout salarié exposé à des conditions de travail pénibles et lui permet d'accumuler des points, à convertir en formation, temps partiel ou départ anticipé à la retraite. La gauche s'est massivement prononcée en faveur de la création de ce compte, qui sera mis en place à partir du 1er janvier 2015. L'UMP et l'UDI se sont abstenus. La ministre des affaires sociales Marisol Touraine a défendu une "avancée historique", affirmant que "pendant vingt ans la droite n'a pas fait, notre honneur à nous c'est de faire". Les transformations du travail depuis 30 ans : le regard de Serge Volkoff (CEE)

Diffusé le 11-SEP-13 par | Imprimer Quelles ont été les principales transformations du travail depuis 30 ans ?

Les transformations du travail depuis 30 ans : le regard de Serge Volkoff (CEE)

A cette question posée par la Haute autorité de santé (HAS) dans le cadre d'un séminaire organisé en 2010, Serge Volkoff, statisticien et ergonome, directeur de recherche au Centre d'études de l'emploi (CEE), pointe quelques éléments saillants. D'abord la primauté donnée au changement. ARTE - Philosophie - Travail. Un travail what else ? Occupation, fonction, emploi, ouvrage, besogne, oeuvre, activité, métier, production, boulot, exercice, effort, job, profession, tâche, labeur.

Un travail what else ?

Le travail est devenu la prière des esclaves alors que la prière est le travail des hommes libres. Pour d’autre, il est devenu un alibi, une fuite. ISO 26000 et responsabilité sociale. Le travail est-il une valeur ? Notez cet article : le 21/04/2013 à 05:00 | J.

Le travail est-il une valeur ?

-F. Clanet (CLP) Vu 308 fois AUT_1804JFC2203 Au café philo, tous les avis comptent et méritent d'être confrontés les uns aux autres. Photo JFC (CLP) Jean-François CLANET (CLP) L’intérêt d’un café philo est de mener une réflexion philosophique collective, en réfléchissant ensemble, à partir de ce que chaque participant apporte au débat. Après une présentation rapide du thème de la soirée, Gérard Chazal a d’abord retracé, à travers un bref historique, l’évolution de la notion de valeur du travail au fil des siècles. « Fortement dévalorisé jusqu’au XVIIIe siècle, le travail n’a acquis une réelle valeur que depuis deux siècles, à la suite de son invention économique », a rappelé Gérard Chazal. Bernard Stiegler : « Nous entrons dans l’ère du travail contributif » Bernard Stiegler à Paris en janvier 2013 (Audrey Cerdan/Rue89) Les bureaux de Bernard Stiegler font face au Centre Pompidou, sous les toits de Paris.

Bernard Stiegler : « Nous entrons dans l’ère du travail contributif »

C’est pour son célèbre voisin que le philosophe a fondé l’Institut de recherche et d’innovation (IRI), afin d’« anticiper les mutations de l’offre et de la consommation culturelle permises par les nouvelles technologies numériques ». Mais dans l’esprit de l’enseignant-auteur-chef d’entreprise, tout est lié : culture, consommation, technique, travail, politique. Pour lui, le modèle consumériste se meurt, comme celui du progrès permanent. Quelle est la valeur du travail ? Souvent sous l’influence de Karl Marx, beaucoup croient encore que le travail peut être une base valable pour l’estimation de la valeur des choses.

Quelle est la valeur du travail ?

Pourtant, il est facile de montrer qu’il n’en est rien. Et de plus, c’est un fait connu depuis longtemps – mais nombreux sont ceux qui veulent l’oublier. Si le travail avait une valeur, notre société ne devrait pas connaître le chômage – et c’est d’ailleurs parce qu’il y en a que notre Président marxiste dit ne pas comprendre ce qui se passe. En effet, il suffirait de confier deux carrières de sable aux chômeurs. En creusant la première, ils pourraient boucher l’autre. On voit aussi sur l’exemple du tas de sable que le travail ne vaut rien dans l’absolu, s’il ne sert pas « à quelque chose ». Selon vous, pourquoi parle-t-on aujourd'hui autant des problèmes de santé physique et psychologique liés au travail ? Si « tous les patrons sont des salauds », comment aimer son travail ? La question de trouver sa place, sa place à soi, sa vraie place au travail est d’abord et avant tout, une question de casting.

Si « tous les patrons sont des salauds », comment aimer son travail ?

Comment identifier ce qui pour moi, à chaque étape de ma vie, sera le juste métier, le juste contexte, la juste ambition, le juste discours associé ? ÉCONOMIE ET CONJONCTURE : Le coût horaire du travail en France oscille entre 21 et 49 € selon le secteur. Temps de travail. Quel travail voulons-nous ? / Rencontre théâtrale autour du travail. - Arts & Spectacles. 1ère partie : Quel travail voulons-nous ?

Quel travail voulons-nous ? / Rencontre théâtrale autour du travail. - Arts & Spectacles

« Quel travail voulons-nous ? » Cette grande enquête initiée par Radio France, et proposée aux éditeurs pour qu’ils expriment leurs satisfactions, leurs attentes, leurs déceptions autour de la question du travail, livre aujourd’hui ses résultats, sur le site de Radio France, au théâtre du Rond Point et dans un livre coédité par Radio France et les Arènes.

Dans ce livre, une sociologue, un psychiatre et un philosophe ont entrepris de commenter et analyser les résultats. Deux des auteurs sont avec nous pour la première partie de l’émission. Avec : La Commission européenne va-t-elle baisser les bras sur la santé au travail ? Radio france > le kiosque. Le droit à la paresse. Podcast : les grands enseignements des résultats de l'enquête. Dominique Méda. Travail : ce que veulent les Français. 23 janvier 2012 : Nouveautés documentaires « Santé mentale  Le 22 octobre 2013, le Conseil d’Administration de la Sauvegarde du Nord entérinait la création d’un Pôle Promotion de la Santé au sein de l’association. Cette décision vient confirmer l’implication croissante de La Sauvegarde du Nord dans le champ de la promotion, de la prévention et de l’éducation pour la santé.

Ainsi, avec le soutien du Conseil Régional Nord – Pas de Calais, La Sauvegarde a décidé de poursuivre un certain nombre d’actions régionales en matière de promotion de la santé jusqu’ici portées par le GRPS (Groupement Régional de Promotion de la Santé) : le Centre de Régional de Ressources Documentaires (information et outils pédagogiques en éducation et promotion de la santé).

Désinsertion professionnelle

Vie au travail. Les 10 règles d'or pour reconstruire le Code du travail. (Dessin de Louison) Au cours de la dernière décennie Chirac/Sarkozy, le code du travail a été passé à l’acide des exigences du Medef. Il a été gravement « recodifié » entre décembre 2004 et le 1er mai 2008 dans un silence quasi général. Pouvoir d'agir. [DOC] 1ère Partie L'évolution du concept de travail - CIEH. Valeur travail (idéologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'expression valeur travail est examinée ici selon un sens moral : Nous sommes dans le domaine de[pas clair] l'idéologie, en tant que moyen de représentation du monde. » La valeur du travail. Il faut souligner la valeur morale, existentielle et sociale du travail. Dans la mesure où l'on peut lui reconnaître une valeur, le travail peut faire l'objet d'une obligation morale, sociale et si l'on est croyant religieuse. A) Dimension morale. -Travailler consiste à prendre en charge le fardeau de l'humanité. Mag Philo : La valeur du travail. Réhabiliter la valeur travail... Valeur travail (économie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Adam Smith distingue deux notions de valeur : la « valeur en usage » et la « valeur en échange »[3]. Le concept de valeur travail est une réponse théorique développée par des penseurs qui cherchent à déterminer s'il existe une cause objective à la valeur d'échange pouvant expliquer les prix des marchandises, les profits et les rentes. Le Travail est-il une valeur ? Plus personne aujourd’hui ne semble contester que le travail soit une valeur essentielle. Mais il est loin d’en avoir d’en avoir toujours été ainsi. Pendant longtemps, ce thème a semblé l’apanage exclusif d’une certaine droite pétainiste et ultra conservatrice, associé dans un fameux triptyque à la famille et à la patrie. Ce n’est que depuis la présidence de Sarkozy en 2007 et plus encore aujourd’hui, qu’il refait surface au 1er plan des préoccupations politiques et enjeu majeur de l’élection actuelle. Le terrain d’une telle régression avait d’ailleurs été préparé par la démission de la gauche face au nécessaire maintien de son héritage idéologique.

Le travail sous haute tension - Mon bloc note. Quand nous, on dit à la direction « On va dans le mur », on y va forcément… Surtout à force de faire travailler les prestataires de cette façon… Le problème moral se pose au niveau des prestataires puisqu’ils sont traités comme des moins que rien… Nous, les risques, on les met en avant. On dit que l’on joue avec le feu… Mais la direction dit : « Ce n’est pas vrai, on met en place les parades qu’il faut. »" Un syndicaliste à EDF. Sommes-nous faits pour travailler ? Sommes-nous vraiment faits pour travailler ? (2/4)

L'entreprise, lieu de souffrance.