background preloader

Etude pays

Facebook Twitter

Le commerce bilatéral franco-suisse en 2011. Les échanges de biens entre la France et la Suisse ont été particulièrement dynamiques en 2011 avec une croissance des échanges globaux (importations et exportations) de 9% en glissement annuel pour atteindre 24,4 Mds €. Ainsi, en 2011, la Suisse est notre 10ème client (13,1 Mds € d’exportations ; perte d’une place au profit de la Chine), notre 9ème fournisseur (11,4 Mds €) et notre 6ème excédent commercial (1,7 Md €). La forte hausse de nos exportations a été notamment liée aux produits aéronautiques. 1. Sur l’année 2011, notre excédent s’établit à 1,7 Md € en raison de la vigueur de nos exportations (+15%) Sur l’ensemble de l’année 2011, notre excédent commercial avec la Suisse s’élève à 1,3 Md€ (contre 333 M€ sur l’ensemble de l’année 2010). 2.

A l’exception de la joaillerie / bijouterie, les principaux postes d’exportations vers la Suisse sont aussi ceux pour l’ensemble des exportations françaises : agro-alimentaire, aéronautique, automobile et pharmacie. 3. Commerce extérieur. Presentation-generale. L agriculture bio en france - Etudes de marché. Suisse - Sites utiles. Ambassade de France en Suisse Consulat Général de France à Genève Consulat Général de France à Zurich Accords sectoriels Suisse-UE : site Internet utile Les textes des accords bilatéraux peuvent être consultés sur le site www.europa.admin.ch/index.html?

Suisse - Sites utiles

Lang=fr La fédération des entreprises suisses La fédération des entreprises suisses dispose d'un site très intéressant intitulé "economiesuisse" à l'adresse suivante : www.economiesuisse.ch Economie suisse édite une série de publications dont la plupart peuvent être téléchargées en ligne. BI - Politique européenne de la Suisse. Résultats de votre recherche. Suisse. Principaux Indicateurs économiques (p) Prévisions Stabilité politique, économique et sociale Comptes publics équilibrés Sensibilité limitée des exportations au change / haute technologie, qualité Fiscalité relativement légère Faiblesse du chômage et main d’œuvre diversifiée Niveau de vie élevé Forte dépendance au négoce, aux services financiers et à la présence de multinationales Surévaluation du franc suisse Incertitude sur la politique migratoire et son impact sur les relations avec l’UE Agriculture peu productive Prix des logements et dette des ménages élevés Forte concentration bancaire APPRéCIATION DU RISQUE Adaptation progressive à l’appréciation du franc par la baisse des prix (et des marges) Suite à l’abandon par la Banque Nationale Suisse du cours plafond (en place depuis 2011) de 1,2 franc pour un euro le 15 janvier 2015 et à l’appréciation qui s’en est suivie (17% en instantané, mais 10% après stabilisation), l’économie suisse, très ouverte, a nettement ralenti en 2015.

Suisse

Moteur de recherche sur Planet Expert. Dashboards pour la veille des médias sociaux, l'analytique et les alertes. MemoireVinBio. Web magazine on swiss wines. Quatre facteurs déterminent le goût et la qualité d’un vin : le ou les cépages qui le composent, le climat, le terrain dans lequel pousse la vigne, appelé aussi terroir, et la vinification.

Web magazine on swiss wines

Si les caractéristiques propres à chaque variété et les variations météorologiques ne subissent que peu l’influence directe de l’homme, celui-ci possède une relative maîtrise des deux derniers facteurs. Il peut choisir de répandre ou non différents pesticides, fongicides, herbicides et engrais dans sa vigne. Comme cette plante possède des racines très profondes et très sensibles au terrain dans lequel elles plongent, on retrouve ces éléments dans le raisin puis dans le vin. De même, lors du processus de vinification, on ajoute, afin de mener à bien la fermentation, un certain nombre de produits dans les cuves. Il convient de savoir que l’élaboration d’un vin répond à une réglementation élaborée avec minutie et strictement contrôlée.

Article paru dans www.nicefuture.ch en décembre 2005. Vin. 2%20March%C3%A9%20vin%20bio%20AForgeat.