background preloader

CONNAISSANCE ET REPRESENTATION

Facebook Twitter

Un robot humanoïde capable de transmettre des connaissances entre les équipages de stations spatiales. La culture humaine se compose de connaissances acquises par l'expérience partagée de la société.

Un robot humanoïde capable de transmettre des connaissances entre les équipages de stations spatiales

La transmission culturelle permet aux nouveaux membres de la société d'apprendre rapidement de cette expérience accumulée. Pour qu'un robot appréhende le comportement coopératif, nécessaire à la transmission culturelle des connaissances, des chercheurs ont créé un système grâce auquel un agent humain peut enseigner à l'humanoïde Nao de nouvelles actions par démonstration physique (en plaçant les membres du robot dans la bonne position), par imitation visuelle (via un système Kinect) ou par commande vocale. Ces actions individuelles sont ensuite rassemblées en procédures et stockées dans la mémoire autobiographique du robot, développée par les chercheurs, afin qu'il puisse les restituer si nécessaire à d'autres agents humains.

Pour découvrir le robot Nao en train d'apprendre à réparer la carte électronique : © Inserm/Patrice Latron. L'IA de Google DeepMind lit sur les lèvres mieux qu'un humain. Une équipe composée de chercheurs de l'université d'Oxford et de DeepMind, la filiale de Google spécialisée dans l'intelligence artificielle (IA), a mis au point une application de lecture sur les lèvres présentée comme beaucoup plus performante que les humains.

L'IA de Google DeepMind lit sur les lèvres mieux qu'un humain

Ils ont entrainé leur réseau neuronal à partir de 5.000 heures de programmes télévisés de la BBC (Newsnight, Question Time, The World Today). L'échantillon contenait 118.000 phrases et 17.500 mots uniques. Résultat, l'IA est parvenue à un taux de réussite de 46,8 %. Cela peut paraître faible, mais il faut savoir que des professionnels à qui l'on a demandé d'annoter les mêmes séquences vidéo en lisant sur les lèvres des personnages à l'écran n'ont atteint que 12,4 % de réussite. Une peinture de Rembrandt imprimée en 3D, 347 ans après la mort de l'artiste. Art Data.

Une peinture de Rembrandt imprimée en 3D, 347 ans après la mort de l'artiste

Rembrandt van Rijn est mort en 1669, pourtant une toile inédite du maître hollandais vient d’être révélée à Amsterdam. Une toile inédite peinte de la main de l’artiste ? Pas tout à fait. "The Next Rembrandt" est le portrait d’un homme vêtu de noir, portant un chapeau et un col blanc. Des berceaux de planètes sous les yeux des télescopes. L'instrument SPHERE a livré des images spectaculaires des disques de gaz et de poussières lesquels se forment les planètes, autour des jeunes étoiles.

Des berceaux de planètes sous les yeux des télescopes

Les planètes naissent dans les gigantesques disques de gaz et de poussières qui entourent les étoiles dans leur prime jeunesse. Peu brillants, masqués par l'éclat de leur étoile, il n'était jusque récemment pas évident de les observer en détails. Un nouvel instrument, SPHERE, fixé sur le Very Large Telescope (VLT) de l'Observatoire austral européen (ESO) permet d'en faire de saisissants clichés en occultant la lumière stellaire à l'aide d'un coronograhe (un cache). Ce que votre portable dit de vous. © Unsplash.

Ce que votre portable dit de vous

IL Y A de vous dans votre téléphone portable. La liste de vos appels, vos SMS, vos promenades sur Internet, votre géolocalisation, vos photos et vidéos – compromettantes ou pas –, vos courriers électroniques, vos achats en ligne, votre agenda, votre carnet d’adresses, vos réseaux sociaux, etc. Un adolescent de 15 ans découvre une cité maya en observant la position des joueurs du PSG sur le terrain. C’est une histoire peu banale qui est arrivée à Quentin Favier, adolescent de 15 ans : en analysant la position des joueurs du PSG sur le terrain, il est parvenu à découvrir une cité maya.

Un adolescent de 15 ans découvre une cité maya en observant la position des joueurs du PSG sur le terrain

Une découverte qu’un chercheur en télédétection aurait validé en utilisant des images satellites de la NASA. Quentin Favier a découvert la civilisation maya lors des débats sur le calendrier et la fin du monde en 2012. Captivé par cette histoire, l’adolescent décide alors d’étudier cette civilisation de plus près et s’intéresse aux villes mayas restées énigmatiques. Son intuition l’oriente rapidement vers l’étude du positionnement des joueurs de football sur un terrain, et notamment ceux du PSG. Des analyses qui débouchent sur une extraordinaire découverte : « Je me suis rendu compte que le positionnement des joueurs sur le terrain correspondait très exactement aux plus grandes villes mayas » affirme-t-il.

Selon une étude britannique « Il n’y a plus de saison » Une étude de l’Institute of Atmospheric and Environmental Science (IAES) de l’université d’Édimbourg confirme le vieil adage selon lequel il n’y aurait plus de saison.

Selon une étude britannique « Il n’y a plus de saison »

De manière plus polémique, elle affirme également qu’après la pluie ne vient pas nécessairement le beau temps. Les recherches auront duré près de 7 ans.