background preloader

Budget papier/electronique

Facebook Twitter

Recul historique des dépenses documentaires des BU en 2015 : la réussite étudiante compromise, la recherche menacée. Les étudiants doivent-ils moins lire pour réussir ?

Recul historique des dépenses documentaires des BU en 2015 : la réussite étudiante compromise, la recherche menacée

La politique documentaire suivie par les établissements d’enseignement supérieur français pourrait le laisser croire. alors que le coût de la documentation académique augmente, les dépenses consacrées à l’achat d’ouvrages ne cessent de baisser, pénalisant en premier lieu les étudiants, mais aussi la recherche en sciences humaines et sociales ou en mathématiques. Recul historique des dépenses documentaires des BU en 2015 : la réussite étudiante compromise, la recherche menacée. Changement de politique d’Elsevier. Bibliothèques. Dépenses BU : recul historique Recul historique des dépenses documentaires des BU en 2015 : la réussite étudiante compromise, la recherche menacée.

Bibliothèques

Les étudiants doivent-ils moins lire pour réussir ? Dépenses BU : recul historique. Nouvelle �re pour les collections. Les revues Elsevier – quelques faits. Le texte ci-dessous est la traduction d’un extraordinaire billet de Tim Gowers, initiateur du Cost of Knowledge.

Les revues Elsevier – quelques faits

En dépit de son immense intérêt, la longueur de l’article m’a semblé pouvoir être un frein même aux anglophones — et parmi eux, les nombreux plus expérimentés que moi seront certainement en mesure de critiquer cette traduction. Je l’ai voulue pragmatique : l’objectif était de rendre ce texte accessible aux bibliothécaires francophones, pas d’élaborer une traduction parfaite. Donc dans certains cas j’ai retenu une expression à peu près exacte, juste parce qu’elle me paraissait suffisamment proche de l’origine pour n’être pas une trahison, et parce qu’une alternative plus juste ne me venait pas. Coupes budgétaires dans les BU de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. La Fédération des associations étudiantes de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines dénonce des restrictions qui auront notamment pour conséquence la fermeture des bibliothèques le samedi, alors que débute la période de révision.

Coupes budgétaires dans les BU de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

L’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ) vient de diminuer de manière considérable le budget 2014 de son réseau de bibliothèques. Le budget de fonctionnement sera de 59 700 euros, soit seulement 36 % des 165 700 demandés. Le budget d’acquisition de livres, d’un montant de 530 000 euros en 2013, a été entièrement supprimé, tandis que celui des abonnements de revues a été amputé d’un tiers. Le budget pour les vacataires étudiants, qui permettent d’ouvrir les bibliothèques le samedi et en soirée, passe quant à lui de 90 000 euros à 69 100 euros. Une situation dénoncée par la Fédération des associations étudiantes de l’UVSQ dans un communiqué publié le 24 avril.

Documentation. Contraintes budgétaires et désabonnements 2014 -Bibliothèque interuniversitaire de Santé – Paris. Des éditeurs soutiennent la BIU Santé -Bibliothèque interuniversitaire de Santé – Paris. Les éditeurs au secours de la BIU Santé à Paris. Elsevier’s David Tempest explains subscription-contract confidentiality clauses. Data Mining : quand Elsevier écrit sa propre loi… Le communiqué qu’il ne faut pas lire… D’une petite péripétie personnelle dans la vaste marche de l’Univers, et de ce que ça dit des bibliothèques Or donc, depuis plusieurs mois, la communauté des Bu guettait avec impatience les résultats de la négociation que Couperin mène avec Elsevier — le précédent contrat se terminant au 01 janvier 2014, Couperin discutait (avec ou pour le Ministère, la valetaille ne sait plus) le prochain contrat, vaste enjeu s’il en est.

Le communiqué qu’il ne faut pas lire…

Si on rajoute qu’en plus, les soutiers que nous sommes avaient fort peu d’informations sur la négociation en cours (périmètre, conditions, coûts), on comprendra tout de suite à quel point quelques précisions sur la chose étaient attendues. C’est le lendemain que les choses se sont gâtées quand dans la matinée, un appel téléphonique venu des plus hautes sphères Couperinesque a dérangé ma hiérarchie en pleine réunion, et pendant un bon moment, pour une conversation sans doute intéressante mais dont je n’ai pas le détail (vous demanderez à la NSA).

Quel est le problème ? Résiliation d’abonnements. Papier/électronique, catalogage/indexation, comment aller ensemble. Comment lier papier et électronique : extrait d’une publicité pour papier toilette Les métadonnées sont devenues désormais le nerf de la guerre, dixit Louise Fauduet, intervenante BnF lors d’une récente formation continue, dans l’indexation des ressources et leur visibilité/accessibilité sur internet.

Papier/électronique, catalogage/indexation, comment aller ensemble

Pour les bibliothèques numériques intégrant tout type de documents – numérisés ou nativement numériques –, elles sont le prolongement disons « naturel » du catalogage classique pour le papier. Autrement dit : catalogage = indexation. Et c’est à peine exagéré : presque rien ne change, mais c’est effectivement ce “presque” qui pose question. Vous êtes responsable de bibliothèque ou de centre de documentation - ISTEX - l’excellence documentaire pour tous. Dans le cadre de la politique d’acquisition de documentation en licences nationales, le projet ISTEX offrira, à l’ensemble de la communauté de l’enseignement supérieur et de la recherche, un accès en ligne à de nombreuses collections rétrospectives de la littérature scientifique, dans toutes les disciplines.

Vous êtes responsable de bibliothèque ou de centre de documentation - ISTEX - l’excellence documentaire pour tous

Le succès de ce projet repose sur une participation active de tous les acteurs, à différents niveaux : chercheurs et enseignants-chercheurs au service desquels est placé le projetprofessionnels de l’IST et structures documentaires qui assureront un relais avec ces communautés, pour communiquer sur le projet, aider à l’expression des besoins en ressources aujourd’hui, en services demainpartenaires du projet Kit de communication Menée pour la première fois à l’échelle nationale, l’enquête de remontée des besoins des chercheurs et enseignants-chercheurs devra son succès à votre participation active.

Les revues électroniques, combien ça devrait coûter ? Le tout électronique, à quoi bon ? A bin of books, by Jane Cockman (Publié sur FlickR sous licence Creative Commons Paternité, Pas d’utilisation commerciale).

Le tout électronique, à quoi bon ?

Face à une évolution inéluctable, et même lorsqu’on l’a reconnue comme telle, il n’est pas inutile de s’interroger sur ses conséquences positives et négatives, ne serait-ce que pour amortir celles-ci et accroître celles-là autant que possible.