background preloader

Ressources napoléonniennes

Facebook Twitter

Oeuvres de Napoleone BUONAPARTE

Fondation Napoléon.

La Fondation Napoléon a été fondée en 1987 par le baron Gourgaud descendant d’un des officiers de l’Empereur. Il en sera président jusqu’en 2005 puis administrateur et président d’honneur jusqu’à son décès le 6 août 2010, à l'âge de 88 ans. – epc

Napoléon & la Corse Fonds Napoléon. Biographie La Chute de l'Aigle. Je suis l’instrument de la providence ; elle me soutiendra tant que j’accomplirai ses desseins, puis elle me cassera comme un verre.

Biographie La Chute de l'Aigle

(Napoléon Bonaparte) Toujours obsédé par l’idée funeste de son blocus continental, il y subordonnait en partie sa politique. C’est pour cela qu’il violentait les peuples et les princes, ceux mêmes qu’il avait établis, et qui étaient accablés de ses exigences, obligés pour y faire face de léser les intérêts et la dignité de leur patrie adoptive ; c’est pour cela qu’il imposa l’abdication à son frère Louis et convertit la Hollande en départements (juillet 1810) ; qu’il absorba les villes hanséatiques, l’Oldenbourg, une partie de la Westphalie, les provinces illyriennes ; qu’il occupa Dantzig et une partie des côtes de la Baltique ; qu’il opprimait les neutres et les alliés ; qu’il expulsait les Américains des porte de l’Empire, etc. (Extrait du dictionnaire Larousse du dix-neuvième siècle) Biographie de Napoléon Bonaparte par Pierre Larousse Permalien.

Buonaparte Victor Hugo Mars 1922. La bibliothèque libre.

Buonaparte Victor Hugo Mars 1922

Quand la terre engloutit les cités qui la couvrent, Que le vent sème au loin un poison voyageur, Quand l'ouragan mugit, quand des monts brûlants s'ouvrent, C'est le réveil du Dieu vengeur. Et si, lassant enfin les clémences célestes, Le monde à ces signes funestes Ose répondre en les bravant, Un homme alors, choisi par la main qui foudroie, Des aveugles fléaux ressaisissant la proie, Paraît, comme un fléau vivant ! Édition & diffusion Mémodoc. "DICTIONNAIRE DU PERSONNEL DE LA COUR DES COMPTES DE NAPOLEON" de Nicole Herrmann Mascard DCCN, 2010, 15 x 22, 574 p., 50 € Fondée par Napoléon, la nouvelle institution est très représentative des élites de l'époque.

Édition & diffusion Mémodoc

Elle regroupe 104 individus venus d'horizons divers. Ou y trouve une majorité d'officiers et d'employés des institutions de l'ancien régime, des membres du Tribunat, une forte proportion juristes de fort fanon qui, bien souvent, n'auraient eu sans la Révolution qu'une carrière sans éclat, et des fils de familles nobles, nominés sur la recommandation de personnalités proches de l'empereur. Les 104 notices biographiques de ce Dictionnaire forment une somme remarquable sur les membres de la Cour : sur leur famille, leur carrière, leur fortune, leurs intérêts, les distinctions qu'ils ont reçues, les sociétés auxquelles ils oui adhéré, leurs publications. L'importance de ces notices varie.

"LES GARDES NATIONAUX 1813-1814, Les oubliés de l’épopée" de Jean-Pierre Mir. "M. Délirium ou pas ? Traduction 1/2. Une page d'histoire peu connue, qu'on n'enseigne pas à l'école. 8 mars 2013 Tom Johnson fut l'un de ces extraordinaires personnages que l'histoire fait remonter en période de crise.

Traduction 1/2

Né en 1772 de parents irlandais, il tira le meilleur parti des opportunités qui se présentèrent et gagnait tout seul sa vie comme contrebandier à 12 ans. Il fit au moins deux fois d'incroyables évasions de prison. Quand les guerres napoléoniennes éclatèrent, sa réputation bien méritée d'extrême d'audace le fit embaucher – malgré son passé de criminel – comme pilote dans deux expéditions navales britanniques secrètes. Mais Johnson a réalisé aussi un exploit que l'histoire n'a jamais mentionné. Commençons l'histoire avec l'empereur lui-même. L'empereur Napoléon en exil à Ste Hélène – une prison déprimante pour un homme qui avait autrefois gouverné presque toute l'Europe.

La plus grande menace venait bien de l'Amérique du sud. Où exactement s'intègre Tom Johnson dans ce tableau bien confus est difficile à dire. 1789-1815 L'Histoire autrement B. Coppens. Napoléon Site dédié. L'Empire par ses MONUMENTS.