background preloader

BD

Facebook Twitter

Moebius

Φ - Petite anthologie de la la bande dessinée. Φ - Une écriture et un regard particuliers : la bande dessinée. Une écriture et un regard particuliers : la bande dessinée. [Analyses méthodiques] [Culture littéraire] [Prolongement] [Biographie] [Vocabulaire] (édition Les Humanoïdes Associés) Plan de travail Questions périphériques abordées autour de la bande dessinée Travaux complémentaires (prolongement) :

Une écriture et un regard particuliers : la bande dessinée

Work in progress... Anatomie de personnages de dessins animés. Astérix : le site interactif. Des souris, des hommes. Maus est un titre surprenant, jamais plus utilisé dans le texte du livre, le mot ne renvoie à rien d’autre qu’au code graphique (les juifs sont représentés par des souris, les allemands par des chats), mais en le germanisant, en le désignant comme autre [1].

des souris, des hommes

La forme du bestiaire, d’emblée, est donnée comme étrangère, et le statut des animaux comme ambigu à plus d’un titre. En effet, se représenter en animal n’est pas un phénomène limpide et logique, dans une œuvre qui, dès la première ligne, se définit comme vécue. Avant même que l’œil ne se pose sur les souris, il découvre un espace-temps (Rego Park, New York, 1958) et un narrateur (« Je me souviens, c’était l’été, j’avais dix ou onze ans... »). Le cas de Spiegelman n’est pas pour autant isolé : d’autres dessinateurs (en France et après lui Lewis Trondheim ou Gaudelette, par exemple) n’hésitent pas à user de l’auto-représentation zoomorphe. Extrait de Maus, première version, édition française chez Flammarion © Éditions Flammarion.

Nouvelles figures de l'animalité. Extrait "Le vent dans les sables" tome 1 l’invitation au voyage de Michel Plessix © Éditions Delcourt C’est invariablement la bande dessinée destinée à la jeunesse qui reste la plus peuplée en espèces animales de toutes sortes.

nouvelles figures de l'animalité

Parmi les nombreuses séries qui ont vu le jour ces dernières années, on pourra signaler en priorité deux œuvres qui se distinguent notamment par leurs grandes qualités graphiques : Le Vent dans les saules de Michel Plessix et Toto l’ornithorynque de Yoann et Éric Omond. La série de Plessix est d’autant plus emblématique qu’elle est tirée du roman éponyme de Kenneth Grahame, grand classique de la littérature enfantine britannique du début du vingtième siècle, et plusieurs fois adapté à la télévision ou au cinéma, notamment par Walt Disney en 1949.

Fletcher hanks : artiste et brute. La brève carrière de dessinateur de Hanks, de 1939 à 1941, se déroule à un moment charnière pour l’industrie de la bande dessinée américaine.

fletcher hanks : artiste et brute

Un an plus tôt, Superman apparaît, pour la première fois, dans le numéro un d’Action Comics, événement-clé qui marque le début de ce que l’on nomme aujourd’hui le « Golden Age of Comic Book ». Ces revues qui, jusqu’alors, reprenaient, pour l’essentiel, du matériel déjà paru dans la presse quotidienne sous forme de strips, publient désormais des créations originales. Superman marque aussi l’avènement d’un nouveau genre, celui de ces héros tout-puissants vêtus de costumes en fibre élastique qui ont, depuis, proliférés. Fletcher Hanks, I Shall Destroy All the Civilized Planets ! Bande dessinée, art brut et dissidence. Sans nécessairement chercher à établir de liens de causalité, il est frappant de constater que cette liquidation est globalement concomitante avec l’apparition des principes fondateurs de la bande dessinée, soit l’articulation d’images séparées qui sont autant d’espaces temps agencés sous forme de séquences.

bande dessinée, art brut et dissidence

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, ce nouveau mode d’expression reprend à son compte la fonction narrative délaissée par la création picturale. Les derniers refuges du récit Or, raconter une histoire par le truchement du dessin est une activité naturelle, indéfectiblement caractéristique de l’esprit humain. Observer un enfant en train de dessiner est riche d’enseignements, singulièrement s’il méconnaît ou s’il se soucie peu des « règles » de perspective, de composition et d’anatomie. Souvent, ses dessins se composent de signes assez simples. David B., {L’Ascension du Haut Mal}, volume 1, L’Association, 1996. © David B. et L’Association Pour un art anecdotique Collection privée. Spider-man : les fondements du mythe.

Amazing Spider-Man n°2, Mai 1963 © Marvel Les dix premiers numéros de la série présentent des histoires complètes, dont la continuité d’un numéro à l’autre repose sur la construction de relations telles que celles de Peter Parker (alias Spider-Man) avec ses camarades de lycée, dont certains émergent bientôt pour constituer des archétypes.

spider-man : les fondements du mythe

Ainsi, Flash Thompson, brute épaisse un peu simple d’esprit, saisit la moindre occasion pour dévaloriser Peter et glorifier sa propre force physique tout en étant, ironiquement, le plus grand admirateur de Spider-Man. Il représente la gent masculine, toujours prête à prendre Peter comme victime facile. La BD avant la BD : origine et naissance de la bande dessinee. Texte.pdf (Objet application/pdf) TUTO créer une BD Illustration BD - Art et Création. Comic strip. Comics.