background preloader

BD REPORTAGE

Facebook Twitter

Maus.gif (Image GIF, 345x475 pixels) Chroniques-de-jc3a9rusalem.jpg (Image JPEG, 395x555 pixels) Palestine.jpg (Image JPEG, 504x766 pixels) Bande dessinée et documentaire pour raconter le monde. Mais que lire cet été sur la plage ou au bord de la piscine ?

Bande dessinée et documentaire pour raconter le monde

Le Blog documentaire s’avance ici à une petite suggestion : la BD documentaire. Le genre n’est pas nouveau, mais il connaît aujourd’hui une nouvelle jeunesse. Petit panorama très suggestif réalisé par deux experts très inspirés : Edouard Gasnier, avec Justine Brisson. Bande dessinée et documentaire : écrire et dessiner pour raconter le monde La BD reportage est une rencontre littéraire entre la presse et les bulles, entre le factuel du reportage et la subjectivité qu’apporte le dessin. Au tout commencement : le dessin, la presse et la BD Au début du 20ème siècle, la presse va s’embellir de visuels, d’illustration et de caricatures. Les BD reportages vont commencer à fleurir sous forme d’albums, timidement, à partir de la fin des années 60, aux Etats-Unis puis en France. Un exercice à la croisée des chemins A l’exercice journalistique, la BD reportage offre un autre point de vue.

Et sur la Toile, dans tout ça ? C’est déjà demain… BD CRDP POITIER. Gangnam Style, arme de séduction massive. Profession BD-Reporter: un documentaire de la TSI sur le travail du dessinateur Patrick Chappatte. Gangnam Style. Arme de séduction massive. La Revue Dessinée. BD de reportage, début d’un âge d’or ? Le prix France Info de la BD vient d’être décerné à Christophe Blain pour En cuisine avec Alain Passard, paru chez Gallimard.

BD de reportage, début d’un âge d’or ?

Ce prix, qui semble avoir laissé en chemin dans son intitulé sa double distinction « d’actualité et de reportage » originelle, consacre un album qui mélange reportage effectué par au moins l’un des auteurs et écriture BD. Parmi les récipiendaires, Lax, Etienne Davodeau et Joe Sacco l’ont déjà reçu deux fois (et les deux derniers étaient encore dans la sélection 2012) et Christophe Blain était cité pour deux albums, le vainqueur et pour Quai d’Orsay volume 2, excusez du peu. Avant d’ouvrir ce blog voilà bientôt trois ans, je n’étais pas très sensible aux BD qui s’ancraient dans un réel contemporain, à commencer par la production intense des albums qui autopsient la pantomime politique française.

Ces deux dernières années la variété des BD de reportage s’est me semble t-il sensiblement élargie et a pris des formes inattendues. Sébastien Naeco. Le BD reportage et ses maîtres. Les Américains l’appellent « comics journalism » ou « graphic journalism ».

Le BD reportage et ses maîtres

Autrefois, l’expression désignait les spécialistes, les critiques de bandes dessinées, les incollables des phylactères. Depuis une vingtaine d’années, elle s’applique à une nouvelle tribu de reporters qui ont troqué le clavier, l’appareil photo, le micro ou la caméra contre les crayons, les stylos et les encres - surtout noires.

Le BD reportage (appelons-le comme ça) a ses héros internationaux : Art Spiegelman, le génie graphique de « Maus », descente hallucinée dans l’enfer des souris déportées et des chats bourreaux d’Auschwitz, et Joe Sacco, Maltais vivant aux Etats-Unis, qui publie avec un grand succès ses reportages puissants et engagés, de la Palestine à la Bosnie. Du coup, de nombreux journaux états-uniens se sont mis à ouvrir des rubriques dessinées, à l’exemple de The Oregonian et sa « Culture-Pulp », où le dessinateur M.E. "Le photographe", Guibert/Lefèvre/Lemercier, Dupuis, 2003 ...

Le Trente - Pôle culturel : Médiathèque et Conservatoire municipale de musique et danse de la Ville de Vienne. La BD-reportage traite un sujet d'actualité, de société ou historique, en images et en bulles.

Le Trente - Pôle culturel : Médiathèque et Conservatoire municipale de musique et danse de la Ville de Vienne

Elle devient un véritable genre au début des années 90 avec la publication de "Palestine" de Joe Sacco en 1993. Il est considéré come l'inventeur du genre, même s'il avait été esquissé par les dessinateurs américains Robert Crumb ou Will Eisner dans les années 60 et 70. Joe Sacco a la particularité d'être à la fois journaliste et auteur de bandes dessinées, ce qui lui donne la reconnaissance du grand public mais aussi celle de ses pairs. Il est parti en mission entre décembre 1991 et janvier 1992 afin de se rendre dans les territoires palestiniens et rendre compte de la situation. Depuis ce journaliste américain arpente les territoires en guerre et restitue ses reportages en bandes dessinées.

Depuis 1991, les journalistes de France-Info décernent chaque année le prix de la bande dessinée d'actualité et de reportage. Pour en savoir plus :