background preloader

MARKETING

Facebook Twitter

Le magasin du futur que les distributeurs nous préparent en secret. Certes, la technologie va envahir l'hyper du futur, c'est inévitable.

Le magasin du futur que les distributeurs nous préparent en secret

Paiement via le mobile, "cross canal", "Web to store", les enseignes n'ont que ces mots à la bouche, et essaient de croiser les ventes physiques et sur Internet. Ainsi, le magasin sans stock fait déjà son apparition. A qui profite la nouvelle guerre des hypers. Les distributeurs ont décidé de regrouper leurs centrales d'achats pour obtenir encore plus des industriels.

A qui profite la nouvelle guerre des hypers

La course au prix bas est relancée. Des mois de pourparlers, une bonne dizaine de rendez-vous par dossier, des menaces et des contrats déchirés. Comme chaque année, distributeurs et industriels ont négocié leurs tarifs dans la douleur. Auchan, Carrefour, Leclerc... Comment le drive a explosé en France - 22 juin 2015. Une exception française et une remarquable réussite.

Auchan, Carrefour, Leclerc... Comment le drive a explosé en France - 22 juin 2015

Même Wal-Mart, le géant américain et numéro un mondial de la distribution s’en est inspiré. En quinze ans, le "drive" - shopping sur internet, récupération des courses au coffre de la voiture - s’est installé dans l’Hexagone plus efficacement encore que le hard discount. Il est le premier canal de vente qui mêle véritablement le net et le magasin physique. Alors que le commerce se rengorge aujourd’hui de "multicanal", "omni-canal" et autre "cross-canal" pour vendre mieux, les distributeurs ont inventé le concept dès 2000.

"C’est une forme de e-commerce, souligne Matthias Berahya-Lazarus, président de Bonial, qui numérise et diffuse les catalogues de l’ensemble de la grande distribution. Phase 1 : la prudence En 2000, l’ouverture à Leers dans le Nord, du premier drive imaginé par les équipes d’Auchan en 2000, passe pratiquement inaperçu. Phase 2 : l'accélération Le premier Leclerc drive ouvre à Alençon en 2006.

Phase 3: la maturité. Cartes de fidélité, fidèle un jour, fiché toujours. Soldes : dernier jour de préparation avant le grand rush. Les 4 articles du dossier. Près d’un salarié sur trois porte un vêtement professionnel.

Les 4 articles du dossier

Blouse du pharmacien, « bleu » du mécanicien et, de plus en plus, vêtement d’image dans la distribution et le monde des services. Sephora, Ikea, Darty, Starbucks, Apple… Toutes les enseignes possèdent désormais une tenue pour leurs salariés. Un sujet peu abordé dans la sphère marketing et pourtant l’exercice est difficile : la garde-robe doit convenir à la marque, aux clients et aux salariés. Ce qui en fait aussi un outil RH. > Retour au sommaire navigation contenu Les vêtements d’image ont le vent en poupe Le vêtement d’image est devenu un outil à part entière dans une stratégie d’entreprise. . « Le salarié veut pouvoir déjeuner sans être regardé comme un objet publicitaire ! 5 catégories de vêtements professionnels Les vêtements professionnels ne sont pas tous uniformes ! Tous les métiers ont un dress code 2 salariés sur 3 sont, en théorie, libres de choisir leur garde-robe professionnelle.

2016, année du commerce digital unifié : du... Le mobile à l’heure du commerce L’ensemble des acteurs s’accordent sur une tendance observée tout au long de l’année 2015, le mobile est devenu le canal préféré des acheteurs.

2016, année du commerce digital unifié : du...

Aujourd’hui, nous sommes en mesure de suivre la croissance digitale en analysant le comportement d’achat de plus de 400 millions d’acheteurs dans le monde chaque trimestre (Shopping Index.). Cette étude montre que la croissance digitale en 2015 fût tirée par le trafic en ligne, notamment généré par le mobile. Au-delà de cette augmentation des visites, c’est aussi une augmentation significative des ventes sur mobile qui apparait. Pour donner quelques chiffres, l’augmentation du trafic via mobile a atteint 119%. Le consommateur plus difficile à capter dans son parcours digital Les consommateurs ont rapidement adopté les nouveaux canaux et zappent naturellement de l’un à l’autre. Web, mobile, réseaux sociaux, point de vente… à quand une expérience d’achat unifiée ?

Le géomarketing boosté par le géofencing. Le géomarketing et son évolution Proposer une offre adaptée au client, le marketing traditionnel le fait depuis longtemps déjà mais il lui manquait la dimension spatiale..

Le géomarketing boosté par le géofencing

Aujourd’hui, associée à des critères économiques, sociologiques, démographiques et écologiques, le géomarketing permet de mieux comprendre la clientèle et de ses habitudes d’achat. et donc de pouvoir anticiper son acte d'achat. Pour accéder à ces informations on trouve des éditeurs de logiciels SIG (Système d’informations géographiques) tels ESRI ; le SIG est transversal sur tous les secteurs d’activités économiques mais aussi utilisé par les le secteur public.

Il permet de construire l’offre et d’optimiser la distribution sur un secteur géographique précis. Concernant la franchise, son utilisation permet à un franchiseur d’étudier la couverture géographique de son enseigne et les zones de développement : donc mailler le territoire de manière scientifique via les données récoltées.