background preloader

Remise en question de la monnaie

Facebook Twitter

L'’éloge de la gratuité par Bertrand Larsabal. Le capitalisme veut tout marchandiser.

L'’éloge de la gratuité par Bertrand Larsabal

C’est le ressort de sa dynamique d’accumulation. En phagocytant toutes les activités productives, en éliminant celles qui relèvent de la tradition dans les pays pauvres, en créant de nouveaux besoins, en privatisant les services publics, en grignotant la protection sociale, en s’appropriant les ressources naturelles et la culture, en déposant des brevets sur toutes les connaissances scientifiques, il assure son développement planétaire. Le capital a soif de profit et le profit est au bout de la marchandise.

L’extension de la sphère marchande se fait au détriment de la sphère non monétaire (celle des échanges où règnent l’affectivité, la réciprocité ou le bénévolat et qui se déroulent dans un cadre intime ou associatif) et de la sphère monétaire non marchande (celle des services dont le financement est socialisé comme l’éducation, la santé et les retraites). Le faux gratuit Le vrai gratuit Il n’existe que deux cas de figure de vraie gratuité. Moneyless man reveals how to live a cashless life without starvi. Mark Boyle, the moneyless man, collecting food. Photograph: Charlotte Sexauer When I began living without money 18 months ago, the most common question people asked me was "How on earth are you going to eat?

". An understandable remark, but an insight into the burgeoning degrees of separation between the stomach and the soil . For most of us, food comes in plastic packets from the supermarket. A friend, who runs tours of an organic farm for school children, gives much anecdotal evidence of this. The answer to this FAQ is in the query itself – I eat from the earth. There are four legs to the money-free food table. At the moment look out for giant puffballs, bristly ox-tongue and rocket, the latter often found in the cracks between walls and paths in cities. The Freeconomy Community @ www.justfortheloveofit.org. L'Art et l'argent. Je connais des artistes.

L'Art et l'argent

Des peintres, des sculpteurs et des musiciens. Arles attire une jolie communauté d'artistes, avec lesquels je prend plaisir à boire, sur les tables de la rue des Porcelets ou de la place du Forum. Parfois, les discussions tournent autour de l'argent. L'argent que représente une œuvre. Peut-on fixer un prix sur quelque chose de subjectif ? Souvent je pense que l'argent est incompatible avec la création. 1000€ pour chacun, du nourisson au vieillard. "Rien n'est plus puissant qu'une idée dont l'heure est venue" Cette citation de Victor Hugo s’applique selon Götz Werner au « Revenu de Base » qui a le vent en poupe en Allemagne.

"Rien n'est plus puissant qu'une idée dont l'heure est venue"

C’est Olivier Auber, créateur du concept (génial) de « perspective numérique« , et germanophile enthousiaste qui nous a twitté ce matin un lien vers une traduction d’une interview , publiée sur Médiapart de cet entrepreneur Allemand à succès fondateur de la chaîne de magasins « DM ». Je dois dire que les arguments développés dans cet interview sont totalement compatibles avec ceux que j’ai développés ici, et je me sens parfaitement en phase avec tout ce que nous dit Götz Werner (y compris concernant sa vision de l’entreprenariat). Je pourrais reprendre ici toute l’interview, mais comme c’est déjà disponible ailleurs, j’ai choisi d’en citer les perles les plus brillantes : Les Forums d'Onpeutlefaire.com -> Assumer ses choix sans froisser les autres... La Nef .: Accueil :. Votre partenaire financier pour une économie plus humaine.

Appel pour le revenu de vie. Partage du travail, création monétaire, revenu de vie : En ces temps de pessimisme général, voici deux visions filmées de pistes économiques pour une sortie de crise "vers le haut" émanant de deux personnages croisés récemment...

Partage du travail, création monétaire, revenu de vie :

Opposées, complémentaires, radicales, utopiques ? Elles ont ce point commun de sortir du prisme des analyses classiques. 1 / Pierre Larrouturou et la réduction du temps de travail. Pour le définir, citons l'économiste aux killer-graphiques lors de la conférence sur la crise à laquelle j'assistais le 13 février : Création Monétaire.

Allocation universelle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Allocation universelle

Tcrouzet - Revenue de vie. La semaine de 4 heures (deuxième édition) Le "revenu de base" traduit en Français. Il ne faut pas sauver le système des retraites. Nos régimes de retraite ont deux défauts majeurs : ils sont structurellement déficitaires et outrageusement injustes. Dans l’espoir , sans doute vain, d’en limiter à moyen terme les déficits, le gouvernement a choisi de les rendre un peu plus injustes encore. Plutôt que de réformer à la marge ce système en déroute, le MLG propose de lui substituer une logique nouvelle, à la fois plus solidaire, plus efficace et plus respectueuse des choix de vie de chacun.

Conçu après la seconde guerre mondiale pour des salariés qui travaillaient à plein temps et faisaient carrière à vie dans leur entreprise ou administration – dont un tiers seulement atteignait l’âge de toucher une pension – notre système de retraites est désormais inadapté, face à l’évolution démographique et aux mutations de l’organisation du travail. «Un revenu pour tous» de Baptiste Mylondo. [SEL’idaire]