background preloader

Compétitifs contre les robots ?

Facebook Twitter

La tyrannie de l'évaluation - Angélique del REY. Dans la vie quotidienne de chacun, jeune ou moins jeune, cadre ou ouvrier, à l'école comme au travail, dans les organisations publiques et privées, au niveau des politiques publiques, etc., les évaluations se font de plus en plus pressantes, diffuses, continues.

La tyrannie de l'évaluation - Angélique del REY

Rendre des comptes, être visible, mesurable et surtout compétitif devient l'injonction permanente, stressante et très peu mise en cause. Être évalué paraît généralement aller de soi, voire être désirable : « On m'évalue, donc je suis. » Or ces évaluations sont tout à fait paradoxales : au nom de la rétribution au mérite, elles dénient le mérite véritable et engendrent un climat délétère de concurrence et de sauve-qui-peut ; au nom de « plus d'efficacité », elles créent une forme inédite d'inefficacité ; au nom de l'objectivité, elles écrasent les différences, standardisent, normalisent. Angélique del Rey enseigne la philosophie dans un centre de postcure pour adolescents, en banlieue parisienne. Eboueurs : «Parfois, les gens balancent un papier par terre, et me disent : "Tiens, ramasse"» Ils font un métier qui n’émerveille que les enfants.

Eboueurs : «Parfois, les gens balancent un papier par terre, et me disent : "Tiens, ramasse"»

A cause du camion avec la grande benne qui bouge. Pour les adultes, ils sont ceux dont il faut à tout prix éviter de faire le métier. Pourtant, un seul jour sans eux et c’est la déchéance. Jacques Prévert le disait bien : «Quand les éboueurs font grève, les orduriers s’indignent.» Depuis quelques temps, la France connaît un problème inquiétant : la recrudescence d’agressions dont sont victimes les agents de propreté. En 2011, 150 agressions ont été recensées sur le seul territoire de la ville de Paris. Groupe de parole Un matin d'été, dans une salle exiguë de la rue Joseph de Maistre (XVIIIe arrondissement), Libération s’est immiscé dans l’un de ces petits groupes de parole, animé par Guillaume Blazquez, consultant chez Dialexis. . - «C’est simple, je suis là parce que ma direction m’y oblige. .

- «Il faut faire gaffe à ne pas passer du statut d’agressé à celui d’agresseur. Problèmes quotidiens Midi sonne. Que ferons-nous des humains quand les robots feront le travail ? Je vous présente notre futur proche.

Que ferons-nous des humains quand les robots feront le travail ?

Il s’agit de mademoiselle Ucroa HRP-4C, elle mesure 1,58 m. Elle est la première série de robots humanoïdes avec interface IA (intelligence artificielle). Elle est de nationalité « made in Japan ». Présentation de la « robotte » HRP-4C La commercialisation des premiers robots humanoïdes de grande série est prévue pour 2015. Au-delà de la crise, une nouvelle révolution industrielle Lorsque nous essayons de regarder un peu plus loin que les difficultés économiques actuelles, ce que nous voyons poindre, c’est l’ultime révolution industrielle : celle de la révolution de la robotique, qui est la dernière étape de l’évolution humaine. En Chine, la société Foxconn a décidé de remplacer 500 000 ouvriers – pourtant des peu chers – par des robots.

Au Japon, la société Panasonic vient de créer une usine flambant neuve de 15 hectares, produisant 40% des dalles d’écrans plats fabriquées dans le monde (pour une valeur de deux milliards de dollars par mois) ! Économie numérique : Robots, le retour. Michel Volle, 22 octobre 2012, cliché DL Nous vivons une troisième révolution industrielle Dominique Lacroix : Michel Volle, vous êtes historien de l'économie, statisticien et spécialiste des systèmes d'information d'entreprise.

Économie numérique : Robots, le retour

Comment interprétez-vous la crise actuelle ? Michel Volle : Contrairement à des commentaires fréquents, c'est plus qu'une crise économique. Nous vivons une troisième révolution industrielle. Je me réfère sur ce point aux travaux de Bertrand Gille et à son Histoire des techniques. Au 18e siècle une première révolution industrielle s'est produite, fondée sur les progrès de la métallurgie et l'invention de la machine à vapeur. Les systèmes techniques, vus par Bertrand Gille L'informatique et les réseaux transforment tellement la vie économique qu'il est utile d'employer un néologisme pour désigner le nouveau paradigme.

Angus Maddison : évolution des parts des puissancesdans l'économie, en fonction des PIB (Produits intérieurs bruts) DL : L'automatisation tue l'emploi.