$ l'argent c'est quoi ? $

Facebook Twitter

Qu'est-ce que l'argent ?
Est-il sujet à des problèmes structurels comme de plus en plus de théories le disent ?

Ce que les jeux vidéo ont appris au nouveau ministre des finances de Grèce. Avant de devenir ministre des finances, Yanis Varoufakis étudiait l'économie des communautés en ligne pour l'éditeur de jeux vidéo Valve.

Ce que les jeux vidéo ont appris au nouveau ministre des finances de Grèce

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par William Audureau et Damien Leloup Tout a commencé par « un étrange e-mail », un soir de 2012. Yanis Varoufakis, dont la dernière partie de jeu vidéo « devait être sur Space Invaders en 1981 ou quelque chose du genre » , ouvre machinalement un message envoyé par Gabe Newell, le président-directeur général de Valve, l'entreprise américaine qui gère la plus grande plate-forme de distribution de jeux vidéo dématérialisés, Steam. Lire son portrait (édition abonnés) : Yanis Varoufakis, la nouvelle tête des finances grecques Gabe Newell cherche à embaucher un économiste permanent : la manière dont Steam mêle économies virtuelle et réelle soulève de sérieuses questions pour le fonctionnement de son entreprise.

"Les problèmes qui se posent sur Steam sont exactement les mêmes qu'entre la Grèce et l'Allemagne" La création monétaire : un juste équilibre.

Bitcoin

Controverse "loi Pompidou, Giscard, Rothschild de 1973" : Etienne Chouard vs Alain Beitone (29 déc. 2011) La rumeur et l’extrême droite: La “loi Pompidou, Giscard,Rothschild” votée en 1973 empêcherait l’État de battre monnaie 29 décembre 2011. par Alain Beitone, professeur de Sciences économiques et sociales au Lycée Thiers à Marseille, La rumeur enfle depuis quelques semaines, sur internet, dansles médias, dans les déclarations de leaders politiques : lasource de tous nos maux économiques serait la “loi de 1973 .C’est l’extrême droite qui est à l’origine du mouvement.

Controverse "loi Pompidou, Giscard, Rothschild de 1973" : Etienne Chouard vs Alain Beitone (29 déc. 2011)

D’Alain SoralàMarine Le Pen, les choses sont claires la “loi Pompidou, Giscard,Rothschild” , en réformant les statuts de la Banque de France empêchel’État de “battre monnaie” pour se financer ce qui permet aux banquesprivées de s’engraisser en encaissant les intérêts de la dette. “casse du siècle” .Dans ce courant politique, la lourde insistance sur les fonctions jadisexercées par G. Fait aussi florès au seinde la gauche radicale. Et seulel’obstination de la BCE et des allemands nous empêcherait d’adoptercette solution de “bon sens”

La dette publique: des baignoires et des robinets. Banques et création monétaire : qui fait quoi ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Fournier "Création de monnaie" : pour le commun des mortels, le concept même relève un peu de la science-fiction.

Banques et création monétaire : qui fait quoi ?

Qu'est-ce qui fait tourner la planche à billets ? Sous quelles conditions ? En quoi la politique monétaire, principal instrument de politique économique au sein de la zone euro, influe-t-elle sur l'activité ? Les crédits, principale source de création de monnaie La monnaie possède deux grandes qualités : d'une part celle d'être parfaitement liquide – c'est-à-dire immédiatement disponible et sans coût –, d'autre part celle de présenter peu de risque en l'absence d'une inflation forte. Le mécanisme de création de monnaie trouve son origine dans les crédits accordés par les banques. Mais lorsque le client X rembourse le crédit M, la banque efface la créance de son bilan : il y a donc à ce moment destruction de monnaie. Bons du Trésor et conversion de devises La banque centrale crée également de la monnaie par deux opérations majeures. Ratio de solvabilité - Ratio Mc Donough - Ratio Cooke.

Cette page est soutenue par Asset Talan Group, conseil, maîtrise d'ouvrage et ingénierie logicielle au coeur des marchés financiers.

Ratio de solvabilité - Ratio Mc Donough - Ratio Cooke

Les accords de Bâle ont pour objectif de recommander aux banques de structurer leur bilan d'une certaine façon. Le ratio à respecter, appelé ratio McDonough (anciennement ratio Cooke), que nous allons décrire plus bas, ne fait pas directement force de loi mais est transcrit par les autorités de régulation dans les réglementations locales. En Europe c'est la communauté européenne qui se charge de faire appliquer les recommandations du comité de Bâle, via la CAD (Capital Adequacy Directive). Le nouveau ratio des accords de Bâle, baptisé ratio Mc Donough ne change pas l'esprit de l'accord initial mais l'enrichit. Pour désigner ce ratio on parle indifféremment de ratio de solvabilité ou d'adéquation des fonds propres. Le bilan d'une entreprise se décompose schématiquement de la façon suivante : Le bilan est présenté de telle sorte que Total Actif = Total Passif.

L'Argent Dette de Paul Grignon (FR intégral) Les archives oubliees - Le Jeu De l'argent. Réserve fédérale des États-Unis. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Réserve fédérale des États-Unis

La Réserve fédérale (officiellement Federal Reserve System, souvent raccourci en Federal Reserve ou Fed) est la banque centrale des États-Unis. Elle a été créée le 23 décembre 1913 par le Federal Reserve Act dit aussi Owen-Glass Act, à la suite de plusieurs crises bancaires, dont la panique bancaire américaine de 1907. Son rôle a évolué depuis et elle a renforcé son indépendance lors de l'instabilité monétaire des années 1975-1985. Le Congrès des États-Unis a défini trois objectifs de politique monétaire dans le Federal Reserve Act : plein emploi, stabilité des prix, et taux d'intérêt à long terme modérés[1]. Les deux premiers sont souvent appelés le « double objectif » ou « double mandat » de la Fed[2]. Histoire[modifier | modifier le code] En 1791, le gouvernement américain crée la First Bank of the United States chargée de l'émission de la nouvelle monnaie américaine et de la régulation du crédit.

Sceau du conseil des gouverneurs. Groupe Bilderberg. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Groupe Bilderberg

Le groupe Bilderberg, aussi appelé conférence de Bilderberg ou club Bilderberg, est un rassemblement annuel et informel d'environ 130 membres, essentiellement américains et européens, et dont la plupart sont des personnalités de la diplomatie, des affaires, de la politique et des médias. Ce forum annuel a été inauguré en mai 1954 à Oosterbeek aux Pays-Bas, lors d'une réunion à l'hôtel Bilderberg (d'où son nom) et possède des bureaux à Leyde[1]. Il est au centre de plusieurs controverses du fait de sa non-médiatisation et du caractère confidentiel du bilan des conférences. Fondation[modifier | modifier le code] La liste d'invités devait consister en deux membres par pays, représentant la majorité et l'opposition de chaque pays[2].

Paul van Zeeland, ex-premier ministre et ministre des affaires étrangères belge, cofondateur de l'OTAN. Fonctionnement[modifier | modifier le code] Histoire des dévoilements[modifier | modifier le code] Liste des participants au groupe Bilderberg. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste des participants au groupe Bilderberg

La liste suivante comprend les noms des plus renommés participants aux réunions du groupe Bilderberg à partir de sa fondation en 1954, parmi lesquels ceux qui sont actuellement ou ont été les membres du steering committee (en) (comité de direction) de l'organisation[1],[2]. Membres du comité de direction en fonction[modifier | modifier le code] Président[modifier | modifier le code] Henri de Castries Membre conseiller[modifier | modifier le code] David Rockefeller (Member Advisory Group) Membres[modifier | modifier le code] Anciens membres du comité de direction[modifier | modifier le code] Anciens présidents[modifier | modifier le code] Anciens secrétaires généraux honoraires[modifier | modifier le code] Anciens membres du comité de direction[modifier | modifier le code] Autres participants renommés[modifier | modifier le code] Allemagne Autriche Belgique Canada Espagne Etats Unis Finlande Matti Vanhanen (2009) France Grèce Italie Norvège Pays Bas Portugal Pologne.

Réflexions sur la création monétaire. Monnaies complémentaires & alternatives - Future of money. Money as Debt / L'Argent Dette. Argent-Dette / Crise. Economie, dette & création monétaire. Money... Goldman Sachs.