background preloader

Docs : le métier d'archéologue - évolutions

Facebook Twitter

[Devenir Archéologue] La fouille émouvante de la tombe d’un jeune adolescent (Patrice Brun) New to the Archaeologist’s Tool Kit: The Drone. Continue reading the main story Video CHEPÉN, Peru — A small remote-controlled helicopter buzzed over ancient hilltop ruins here, snapping hundreds of photographs.

New to the Archaeologist’s Tool Kit: The Drone

Below, stone walls built more than a thousand years ago by the Moche civilization gave way to a grid of adobe walls put up only recently by what officials said were land speculators. “This site is threatened on every side,” said Luis Jaime Castillo Butters, ’s vice minister of cultural heritage as he piloted the . Des capsules vidéos mettant en vedette des spécialistes passionnés de l'archéologie au Québec. Aller au contenu principal Menu Après vous avoir laissé entrevoir les coulisses de ses différents tournages sur sa page Facebook, le réseau Archéo-Québec est fier de vous présenter ses toutes nouvelles capsules vidéos mettant en lumière des spécialités de l’archéologie qui sont parfois méconnues, mais définitivement fascinantes!

Des capsules vidéos mettant en vedette des spécialistes passionnés de l'archéologie au Québec

Nous avons demandé à des spécialistes de nous parler de l'origine de leur passion pour cette science, des découvertes ou des moments forts qui ont marqué leurs carrières, de ce qu'ils rêvent de découvrir ou d'entreprendre... Ils proposeront également quelques précieux conseils aux futurs archéologues! Au cours 5 prochains mois, ces hommes et des femmes passionnés partageront leurs expériences avec vous! C'est avec beaucoup de fierté qu'Archéo-Québec vous présente la toute première capsule vidéo : Aimie Néron, archéologue subaquatique. Bon visionnement! Aimie Néron : Archéologue subaquatique. Métiers de l'archéologie : Fabien Cornélusse, infographiste. L'Archéologie sous les mers.

U-Cat, un robot-tortue pour l’archéologie sous-marine. Grâce à ses quatre nageoires souples et indépendantes, le robot-tortue U-Cat offre une grande maniabilité.

U-Cat, un robot-tortue pour l’archéologie sous-marine

Contrairement à d’autres robots sous-marins équipés de propulseurs classiques, ses mouvements sont suffisamment légers pour ne pas soulever le limon qui pourrait obstruer la visibilité. © Centre de biorobotique, université de technologie de Tallinn U-Cat, un robot-tortue pour l’archéologie sous-marine - 1 Photo Les robots sont déjà très utilisés en archéologie pour l’exploration sous-marine. Mais il s’agit d’appareils chers, volumineux et à la mobilité assez sommaire. Envoyer des plongeurs humains est une alternative certes évidente, mais risquée. U-Cat est l’un des projets développés dans le cadre du programme Arrows. Le centre de biorobotique de l’université de technologie de Tallinn (Estonie) montre le robot-tortue U-Cat en action.

A voir aussi sur Internet Sur le même sujet. L’ère nouvelle de l’archéologie. Lidar.

L’ère nouvelle de l’archéologie

Sous ce nom barbare se cache une nouvelle technologie. Celle d’un laser aéroporté qui séduit et révolutionne le monde de l’archéologie ( lire encadré ). Cette technique, Autun s’en est emparée via un partenariat scientifique dont Béatrice Cauuet de l’ANR et Vincent Guichard de Bibracte sont à l’origine. Un projet à 90 000 € financé par l’Agence nationale de la recherche (ANR), la Ville d’Autun, la Drac et la région Bourgogne, et piloté par la Maison des sciences de l’Homme à l’Université de Bourgogne.

La présentation des résultats de cette méthode était à l’ordre du jour, vendredi à l’Eduen, lors de la 6e édition de la journée d’actualité archéologique. « La zone d’acquisition couvre 71 km² . « Des gisements très rares » Trois thématiques ont fait l’objet de cette acquisition réalisée par la société Sintegra. . « Un outil formidable » Seul hic : l’équipe n’arrivait plus à avancer dans la masse des chantiers masqués par la forêt. Déterre le temple et tire-toi! Présentation et définition de l'archéologie en 12 minutes, documentaire pédagogique pour les scolaires tous niveaux.

Vidéo en streaming sur l'archéologie et le métier d'archéologue, reportages photos et images des fouilles archéologiques - Iconothèque de l'Institut national de recherches archéologiques préventives. Documentaire archéologie : L'archéologue et le bulldozer, images d'archives sur 10 ans d'archéologie préventive. Why Archaeologists Should Use Creative Commons…for everything.* Photo of Jason Quinlan, early advocate of Creative Commons photography in archaeology.

Why Archaeologists Should Use Creative Commons…for everything.*

Photo by Scott Haddow. Your powerpoint slides are probably okay, especially if you forbid anyone from taking photographs of your talk. The video of your excavations, that hilarious one that your intrepid students made that uses the popular song that you all sang while shoveling? Probably okay, as long as you never share it on YouTube. But to be able to publicize your efforts, and to share online with others, you must be cognizant of this great (and often unspoken) rule: With great public archaeology, comes great responsibility…to copyright law. “But I’m an educator!

Sorry, folks. We could get into a horribly complex dissection of the disgusting entrails of copyright, but I’m going to assume that: 1) you don’t care about copyright law 2) BUT you’d like to keep your nose clean and 3) that you may actually care about contributing to the wider media discourse about archaeology. Vidéos sur l'archéologie, animation, photos, reportages sur les sites de fouilles et le métier d'archéologue - Iconothèque de l'Institut national de recherches archéologiques préventives.

L'archéologie et le métier d'archéologue, images des fouilles - INRAP. American Institute for Roman Culture. So what exactly does a field archaeologist look like?

American Institute for Roman Culture

For most people, the term “archaeologist” conjures up the image of a stubbly man wearing a button-down shirt with pockets, chinos, a leather jacket, a wide-brimmed hat, a saddle-bag, a bull-whip, and a holster with revolver. I’ve been working as a field archaeologist in Italy for going on 20 years now, and my appearance has never corresponded to that image—except for the stubble, which I proudly wear most days, and not out of vanity, but because my facial hair grows very slowly.