background preloader

Anglais : toxic in cosmétics

Facebook Twitter

Lawsuit: Yasmin Side Effects - Yasmin Lawsuit, Yaz Lawsuit, Ocella Lawsuit, Yasmin Attorney. Yasmin birth control pills and Yaz birth control pills have been associated with serious Yaz and Yasmin side effects, including Yasmin blood clots, Yaz blood clots and Yasmin DVT. Ocella side effects have also been reported. Yasmin lawyers are currently negotiating Yaz and Yasmin settlements—namely Yaz and Yasmin DVT and Yasmin pulmonary embolism side effects—with Bayer, the manufacturer.

Send your Yasmin Birth Control claim to a Lawyer who will review your claim at NO COST or obligation. Yasmin/Yaz Birth Control Side Effects As of March 2012, approximately 12,000 lawsuits have been brought against Bayer HealthCare Pharmaceuticals, Inc., the manufacturer of Yasmin, Yaz, Beyaz and Safyral, alleging an increased risk of blood clots (deep vein thrombosis (DVT), pulmonary embolism (PE)) and gallbladder problems.

Ocella, the generic version of Yasmin, is also associated with serious side effects, some of which are potentially fatal. Yaz and Yasmin Lawsuits: DVT, Blood Clots, PE 2012: U.S. DrJones.tv | Toxic Beauty P1: Keeping Us Slaves To Cancer. Article-At-A-Glance 1 in every 3 women and 1 in every 2 men will develop cancer. Many of the personal-care products that are commonly used by both sexes have been linked to the development of cancer and infertility. Top brands contain ingredients incriminated as carcinogenic and hormone disrupting. The National Cosmetology Association gives out more than 1 million cosmetics and personal-care products each year to about 30,000 breast cancer patients.

The personal care products and cosmetics industry is largely unregulated. The industrialized world remains exposed to carcinogenic, hormone disrupting and disease promoting toxic ingredients in consumer products: personal care (PCP), cosmetics, food and household. Although we believe that we are making informed purchases, the industries involved in the production of these products give highly misleading information. Where have we seen this before? This is not a doom and gloom article series. Why? The problem isn’t just one exposure. Dr. Péremption cosmétiques. Top 10 Toxic Chemicals in Cosmetics. Toxic Cosmetics ~ Ingredients to Avoid.

L'Observatoire des Cosmétiques, Actualité, Veille et Information cosmétiques. La réponse Pour les produits d'origine animale, dans un 1er temps, il faut faire la distinction entre les substances dites "constitutives" et celles dites "non constitutives". • Les substances constitutives sont celles qui atteignent l'intégrité physique de l'animal.

En d'autres termes, leur prélèvement implique le décès au préalable de l'animal. Exemple : graisse et huile de vison. • Les substances non constitutives ne nécessitent pas d'atteinte à l'intégrité physique de l'animal, elles sont récoltées sans danger pour lui. Exemple : cire d'abeille, lanoline. À la lecture de ces informations, on pourrait jeter l'opprobre sur le 1er cas, celui des substances constitutives. Mais il faut tenir compte d'un 2ème élément, celui de l'origine de l'animal : est-il sauvage ou issu d'élevage ? Les substances constitutives autorisées dans les cosmétiques doivent provenir exclusivement d'animaux d'élevage. A.V.I.S. Chapitre 1 : des raisons pour être végétarien ou végétalien Parlons d'abord des ingrédients : la plupart des crèmes, fonds de teint, savons, rouges à lèvres et fards à paupières contiennent des graisses animales. Plus de 20 000 baleines sont tuées annuellement, leur graisse sert à la production de savons, produits cosmétiques et lubrifiants.

L'instrument le plus cruel dans ce massacre est le harpon à charge explosive : éventrées et horriblement mutilées, les baleines se débattent parfois des heures avant de mourir. Un autre produit provenant des baleines est l'ambre gris utilisé dans beaucoup de parfums. Cette substance grisâtre et cireuse est prélevée dans l'intestin des baleines tuées. Œstrogènes (extrait de l'urine des juments maintenues constamment enceintes), placenta, escargots écrasés, extraits d'embryon ou de fœtus et huile de vison sont encore d'autres matières couramment utilisées par les fabricants de produits de beauté. Metals in Medicine and the Environment.

Introduction Many people today are looking for methods to improve their physical appearances. From cosmetic surgery to botox injections science is constantly expanding the ways to transform one’s natural appearance. What happened to “good old fashion makeup” and is it any less dangerous than these more radical solutions? In the past year, NPD conducted an online study of 5,657 women between the ages 18-64 to determine the percent that wore makeup, and discovered that 84 percent of the group did wear makeup.(1) Mintel market research group, in 2004, conducted a similar study and found that 70 percent of French women wore makeup.2 Studies have also shown that Hispanic women are more likely to wear makeup, and that the percentage of women who wear makeup changes with age.(2) So why is it more than a marketing concern that a larger percent of persons of every ethnicity (about 86-87) wear makeup?

Background Table 1: Common Cosmetic Products Titanium Dioxide (7) Zinc Oxide (10) Butylparaben (12) Shampooing, crème, savon : la liste noire des ingrédients nocifs. Paraben, triclosan, alkyphénols… Ces noms ne vous disent rien ? Pourtant vous vous en passez tous les jours sur le visage. Derrière les promesses des crèmes, se cachent des produits aux effets nocifs avérés : de la simple irritation aux maladies plus graves. Au réveil, on se lave le visage de deux noisettes de gel nettoyant. On applique ensuite lotion tonifiante, crème de jour, BB crème, rouge à lèvres.

La journée, on se repoudre. Les agents occlusifs Ils se fixent sur les cheveux et la peau et forment un film autour de ceux-ci.Le danger : À court terme, les étiquettes tiennent leurs promesses : ils gainent le cheveu et la peau. Les parabens Conservateurs, les parabens sont des anti-bactériens efficaces contre les champignons et les moisissures.Le danger : allergies, irritations… Depuis quelques années, des études ont fait lumière sur cet ingrédient nocif, qui pénètre très rapidement dans le corps.

Les sulfates Les filtres UV Le triclosan Les sels d’aluminium Les alkylphénols BHA et BHT. Slow Cosmétique. Il n’est pas question ici de créer un annuaire ou un décodeur de liste INCI, d’autres sites le font déjà très bien. Il s’agit surtout de recenser les groupes d’ingrédients qui peuvent être problématiques avec quelques astuces pour apprendre à les reconnaitre sans se noyer sous une information trop scientifique ! Bonne idée slow: observer les 5 premiers ingrédients de la liste INCI, car ils représentent souvent +/- 70% de la formulation.

Si les ingrédients ci-dessous y apparaissent, il faut en tirer les conclusions nécessaires! - Les Huiles Minérales: Elles sont dérivées de la pétrochimie, de schistes... Ce sont des corps gras inertes pour la peau qui n’entrent pas en interaction avec elle. . - Les Alcools gras et les Solvants: Ils permettent de stabiliser et d’émulsionner les cosmétiques. Les reconnaître: Methyl / Propyl / Caprylyl -alcohol... etc - Les Silicones: Bien tolérées par la peau, elles apportent une douceur et une «glisse» supplémentaire aux cosmétiques. Les 12 ingrédients à éviter dans les produits de beauté | Substances toxiques | Santé | Enjeux et recherche | Substances toxiques | Champs d'intervention. Certains ingrédients que l'on retrouve dans les cométiques ne sont pas de toute beauté. Des chercheurs américains ont trouvé, parmi quelques 82 000 ingrédients utilisés dans les produits de soins personnels, qu'un ingrédient sur huit est un produit chimique industriel.

Ils comprennent donc certains éléments cancérogènes, des pesticides, des toxines affectant le système reproducteur, des perturbateurs endocriniens, des plastifiants, des dégraissants et des surfactants. Voici une liste de 12 ingrédients à éviter dans vos produits de soin personnel. Cliquez sur les noms des produits afin d'en savoir plus. Les noms en majuscule conforment à la convention d'appellation que Santé Canada exige pour les listes d'ingrédients des cosmétiques canadiens : le système de nomenclature internationale des ingrédients cosmétiques (INCI). Vous pouvez aussi télécharger notre Guide du consommateur responsable et le garder dans votre sac à main. 1. 2. 3. Soyez à l'affût du COCAMIDE DEA et LAURAMIDE DEA. 5. 6.