background preloader

Ogm

Facebook Twitter

MON810: l’Efsa émet un avis négatif sur l’interdiction française. Kenyan authorities allow importation of GM maize since three years. Uruguay approved new GE crops since seven years. 2011-09-01 | permalink Seven years after the first authorization of transgenic corn in Uruguay, the government approved on June 21 the cultivation and the commercial production of five new varieties, a decision that caused controversy among experts and environmental organizations.

Uruguay approved new GE crops since seven years

The new varieties are GA21 and NK603 (resistant to glyphosate) and GA21XBT11 and MON810XNK603 from Monsanto, as well as, TC1507 from Dow AgroSciences and Pioneer, which are resistant to lepidopteran insects. Uruguay already approved the varieties MON 810 (Monsanto) in 2003 and BT11 (Syngenta) in 2004. However, in 2006 the government established an 18-month moratorium to elaborate a framework for the analysis and authorization of transgenics. Checkbiotech, Switzerland: Seven years from now, transgenic will be authorized again in Uruguay. U.S. researchers identify how insects resist Bt pesticides. Australian delegation informed about demand for non-GE maize. Pioneer’s oleic-rich GE soybean to boost South African production.

Argentine : Approbation d’un nouveau soja OGM. / Amérique du sud Après Monsanto et son soja « Round Up Ready », c’est au tour de la firme Bayer de développer une semence transgénique capable de résister à de nouveaux pesticides.

Argentine : Approbation d’un nouveau soja OGM

Ces graines seront mises sur le marché si les producteurs argentins acceptent de payer des royalties pour les utiliser. Treize ans après en avoir reçu la demande, le ministère de l’Agriculture argentin a finalement autorisé Bayer à commercialiser deux nouvelles variétés transgéniques de soja LL (Liberty Link). Monsanto seeks OK for Vistive Gold GE soybean to push soybean oil sales. 2011-09-01 | permalink.

Monsanto seeks OK for Vistive Gold GE soybean to push soybean oil sales

Non-GE b-carotene rich sweet potatoes introduced on Solomon Islands. Australian science ”heroes” to lead worldwide GE wheat development. U.S. agricultural giant Land O’Lakes’ supports Congressman demanding swift GE crop approvals. OGM : les 10 pays qui ont cédé face à Monsanto. Dangers pour la biodiversité, risques pour la santé, menaces sur les équilibres économiques et sociaux, problèmes d'ordre éthique...

OGM : les 10 pays qui ont cédé face à Monsanto

Les OGM n'ont pas fini de faire parler d'eux et de susciter la colère des agriculteurs, des consommateurs et des ONG. Bayer gets green light for GMO soy seed sales to Argentina. Germany's Bayer AG has received approval for its strain of genetically modified soybeans in Argentina, clearing the way for sales to one of the world's top soy producers.

Bayer gets green light for GMO soy seed sales to Argentina

Le Brésil établit un nouveau record dans l'adoption des cultures transgéniques. SAO PAULO, August 3, 2011 /PRNewswire/ -- - Une étude menée par Celeres indique que 82,7 % de la surface cultivée avec du soja, 64,9 % de celle consacrée au maïs et 39,7 % de celle utilisée pour le coton recevront des semences génétiquement modifiées ; la région du Centre-Ouest arrive désormais en tête en matière de superficie couverte par du soja transgénique.

Le Brésil établit un nouveau record dans l'adoption des cultures transgéniques

L'étendue des cultures transgéniques au Brésil croît maintenant à un rythme plus rapide que l'étendue totale des cultures de soja, de maïs et de coton (trois cultures comportant des variétés génétiquement modifiées autorisées), comme l'indique la 1ère étude de l'adoption des biotechnologies dans la récolte 2011/12, réalisée par le cabinet de conseil Celeres. La surface couverte par le sojatransgénique pour la prochaine récolte sera de 13,4 % supérieure à ce qu'elle était dans la récolte 2010/11, occupant ainsi 20,8 millions d'hectares (82,7 % de la superficie totale projetée). Pour M. L'étude complète est disponible ici. OGM. OGM : la justice européenne rejette le recours des départements français.

Renforcer la protection juridique pour l'interdiction des cultures d'OGM. Les États membres de l'UE devraient pouvoir invoquer des motifs environnementaux, tels que la résistance aux pesticides, pour limiter ou interdire la culture d'organismes génétiquement modifiés approuvés par l'UE, affirment les membres de la commission de l'environnement.

Renforcer la protection juridique pour l'interdiction des cultures d'OGM

Ces motifs invoqués pourraient renforcer la protection juridique contre d'éventuelles contestations, devant l'OMC, d'interdictions d'OGM, ajoutent les députés. La commission a modifié la proposition de la Commission qui devrait laisser aux États membres de l'Union européenne la décision de limiter ou d'interdire les cultures d'organismes génétiquement modifiés, de manière à permettre aux autorités nationales d'invoquer des motifs environnementaux. Contamination au riz OGM: amende de 136,8 millions de $! En 2006, Greenpeace avait dénoncé la contamination par un riz OGM expérimental et illégal de l’entreprise Bayer de l'industrie du riz aux États-Unis.

Contamination au riz OGM: amende de 136,8 millions de $!

Cette condamnation de la chaine alimentaire par un riz OGM illégal (LL 601) avait entraîné des pertes pour la filière du riz, ainsi que pour les exportateurs de cette denrée. Greenpeace estimait ces pertes à 1,2 milliard de dollars. Greenpeace avait même découvert des traces de ce riz OGM expérimental dans certains produits alimentaires en vente au Québec et au Canada. Hier, une cour de l'Arkansas a condamné une filière de Bayer à 136.8 millions de dollars à la Riceland Foods, une coopérative agricole, ce qui est un montant punitif jamais égalé dans cet État! C’est une petite victoire même si le dommage a déjà été fait. Combat Monsanto - Pour que le monde de Monsanto ne devienne jamais le nôtre. Un chercheur américain découvre un nouvel agent pathogène dans les plantes GM Roundup Ready Un éminent chercheur scientifique américain vient d’envoyer une "alerte urgente" au secrétaire américain pour l’agriculture, Tom Vilsack, à propos d’un nouvel agent pathogène trouvé dans les plantes de soja et de maïs RR, des OGM génétiquement modifiés pour tolérer l’herbicide ‘Roundup’ : cet agent pathogène peut être tenu pour responsable de taux élevés d’infertilité et d’avortements spontanés chez le bétail.

Combat Monsanto - Pour que le monde de Monsanto ne devienne jamais le nôtre