background preloader

Les réactions

Facebook Twitter

Comptes en Suisse : le mystère Cahuzac - 23/05/2013 - News et vidéos en replay - Complément d'enquête. Evasion fiscale : Cahuzac n'est pas le seul politique français à avoir caché de l'argent en Suisse. Pierre Condamin-Gerbier, l’ex-cadre de l’établissement financier suisse Reyl et Cie, balance la classe politique française sur France Inter jeudi 23 mai. L’ancien associé-gérant s’occupait du family office et conseillait les grandes fortunes, un rôle qu’il qualifie de "super secrétaire privé" au sein de la société de gestion financière qui s’est occupée du compte suisse de Jérôme Cahuzac, jusqu’à son transfert à Singapour. Le financier a été entendu à trois reprises par la justice française, la dernière audition remontant au 18 avril dernier. Interrogé par l’AFP alors, il avait déclaré qu’il n’avait jamais donné aux juges les noms d’éventuels autres détenteurs de comptes non déclarés en Suisse.

"Et je n'ai aucune volonté de donner des noms quels qu'ils soient aux autorités sauf si la justice suisse m'y contraignait, ce qui n'est pas le cas", précisait-il alors. Pierre Condamin-Gerbier a toutefois déclaré au micro de France Inter que le cas Cahuzac n’est pas isolé en France. 1365061871.png (PNG Image, 796×284 pixels)

Cahuzac n'a peut-être pas fini de nous étonner. C'est dit: le président ne savait rien. Le premier ministre ne savait rien.Cahuzac le félon a avoué sa faute et maintenant, il pleure ses remords et demande pardon. On se croirait au théâtre. Seulement ce midi, sur France Inter, j'ai dressé une oreille attentive aux propos d'Antoine Peillon. Oui, le frère de l'autre. Celui-là est journaliste à "La Croix" et collabore à "Médiapart". Il suit de près le monde tortueux de l'évasion fiscale et en connaît un rayon là-dessus. Ce midi, donc, il déclarait sans trop de gants que les 600 000 euros lâchés par Cahuzac, c'était une plaisanterie. D'après ses sources - et il a précisé qu'elles se recoupaient sur cette question - il en aurait bien plus au vert.

Alors je suis allée voir son blog . Interview d'Antoine Peillon de Mediapart. Je vous invite grandement à écouter l'interview d'Antoine Peillon, grand reporter pour La Croix faite dans l'émission de C dans l'air d'aujourd'hui, vers 48mn, et surtout la fin : Est-ce que le cas de Cahuzac est isolé dans la sphère politique française est isolé ? Non. Ça n'est pas le cas. Cette source bancaire qui a permis d'organiser l'évasion fiscale de monsieur Cahuzac dit clairement qu'il y a de nombreuses autres personnalités politiques de gauche comme de droite qui sont concernées par des avoirs non déclarés au titre de l'enrichissement personnel. Dans la classe politique française, c'est un phénomène d'une certaine ampleur, suffisante... Et comme par hasard, voici ce qu'on lisait dans les news hier Ils ignoraient que l'exil fiscal provoquerait un cataclysme politique quelques jours plus tard.

J'aimerais bien avoir la liste de ces 20 députés... Toute la petite mafia des vendus UMPS commence à pétocher sévère... Moscovici : "Cahuzac perçoit encore ses indemnités de ministre" Exclusif. Les confidences de Jérôme Cahuzac : «Je déménage tous les deux jours» - 11/04/2013. «Il est trop tôt !» Jérôme Cahuzac n'a toujours pas pris de décision sur son maintien ou non à l'Assemblée nationale. Au téléphone il nous parle de son quotidien, repousse les rumeurs qui s'affolent et explique «qu'il déménage tous les deux jours.» Depuis ses aveux, Jérôme Cahuzac ne parle plus aux médias. Nous l'avons pourtant eu au téléphone.

La voix est claire, comme toujours. Le propos limpide. Mais au ton de sa voix, on comprend que l'homme est toujours ébranlé face à un avenir incertain. «L'Express» croyait savoir, en début de semaine que, certains soirs, Jérôme Cahuzac dormait dans sa voiture. Les photographes en permanence devant chez lui Loin de Paris, Jérôme Cahuzac cherche à prendre ses distances avec d'anciens amis d'hier et ses ennemis de toujours.

Un énième bruit affirmait, dur comme fer, que l'ancien maire de Villeneuve-sur-Lot cherchait une maison en location sur la commune… d'Agen ! Un moment de sérénité Reviendra-t-il à l'Assemblée ? Lobbying d'un labo américain. Mediapart victime d'une intrusion informatique. 01net. le 10/04/13 à 14h30 Mediapart va t-il devenir la cible privilégiée des pirates informatiques ? Le site d'informations, dont les révélations ont conduit à ce qui est devenu l'affaire Cahuzac, révèle avoir été, lundi 8 avril 2013, la victime d'une tentative réussie d'intrusion informatique. « Malgré notre vigilance, nous avons dû constater qu’une intrusion, masquée depuis un serveur anonyme étranger, a réussi, dans la journée du lundi 8 avril. Le site précise avoir déposé plainte auprès de la justice et l’unité spécialisée de la police judiciaire parisienne, la BEFTI (Brigade d’enquête sur les fraudes aux technologies de l’information).

A la suite d'investigations approfondies effectuées sur cette cyber-effraction, le site affirme que les attaquants « ont réussi à extraire les RIB (relevés d’identité bancaire) d’une petite partie de nos abonnés parmi ceux qui payent par prélèvement automatique ». Les données des cartes bancaires sont externalisées chez un prestataire. Affaire Cahuzac: Pierre Moscovici a-t-il des comptes à rendre? Pierre Moscovici ne veut pas être "le ministre de l'affaire Cahuzac", mais celui du redressement du pays. Il voit la semaine des aveux de son ex-ministre délégué au Budget comme une (malheureuse) parenthèse, celle de son bizutage à Bercy.

Il n'a qu'une envie: que les affaires - les vraies, celles qui font marcher l'économie - reprennent... Pour l'heure, l'opposition lui impose un autre choix. La peste ou le choléra. Ou bien le ministre de l'Economie a fait preuve d'incompétence en enquêtant auprès des Suisses pour savoir si Jérôme Cahuzac détenait un compte dans l'une de leurs banques.

Ou bien il a volontairement biaisé les questions pour éviter des réponses fatales à son collègue. Il s'est écoulé un peu plus d'un mois entre les révélations de Mediapart, le 4 décembre 2012, qui accuse Jérôme Cahuzac d'avoir détenu un compte en Suisse, puis à Singapour, et l'ouverture, le 8 janvier, d'une enquête préliminaire pour blanchiment de fraude fiscale. La demande est envoyée le 24 janvier. Fabrice Arfi : «Pierre Moscovici a tenté de blanchir Cahuzac» Après quatre mois de dénégations, Jérôme Cahuzac a admis détenir un compte à l’étranger, déclenchant une crise politique. Fabrice Arfi, le journaliste qui a mené l’enquête pour Mediapart, a répondu en direct à vos questions. Mez. Pensez-vous que Hollande était au courant et a essayé d'étouffer l'affaire ? Fabrice Arfi. Bonjour à tous... Pour répondre à la question beaucoup posée sur la connaissance par la présidence de la République des faits aujourd’hui reprochés à Jérôme Cahuzac, nous pouvons dire que, à ce jour, factuellement, rien ne nous permet d’affirmer que monsieur Hollande était informé, et depuis quand, du compte suisse de son ancien ministre du Budget.

Cela étant, la question se pose évidemment, parmi de nombreuses autres. Yansolo. F.A. Toquinha. F.A. Gymnopedie. F.A. Kimpap. F.A. Ses aveux ne peuvent prétendre mettre un terme à l’enquête judiciaire en cours, bien au contraire. Santana. F.A. Pew. F.A. Nicolaszin. F.A. Bernard974. F.A. Juste. F.A. Bob. F.A. Churchill. Le PS officialise l'exclusion de Jérôme Cahuzac. C'était attendu et c'est confirmé: le PS a décidé d'exclure Jérôme Cahuzac. Dans un communiqué, la direction écrit: "Au regard de ses actes inacceptables pour un élu de la République et un membre du gouvernement, la détention de compte dissimulé à l'étranger pour frauder le fisc, et de ses mensonges au président de la République, à la représentation nationale et aux Français, Jérôme Cahuzac a porté gravement préjudice au Parti socialiste, et à ses principes.

Le Bureau national réuni aujourd'hui prononce son exclusion du Parti socialiste. " Cette décision a été pris à l'unanimité du bureau national réuni ce mardi après-midi. Il y a une semaine Jérôme Cahuzac avouait détenir un compte à l'étranger, aveu qui a provoqué une grave crise politique. L'affaire a ébranlé en profondeur les militants socialistes ainsi que la direction du PS. Elle devrait être largement abordée lors du prochain Conseil national (parlement) du PS, samedi prochain à Paris. Celui par qui Cahuzac a chuté : un homme heureux. « Si je m’étais servi seul de l’enregistrement, personne ne m’aurait pris au sérieux. » Rencontre avec Me Gonelle dont le répondeur fit tomber Jérôme Cahuzac.

Michel Gonelle a une voiture de notable, une Audi A4 noire qui a des airs de Mercedes quand on n’y connaît rien. Elle est garée sur le trottoir devant son cabinet. Deux Agenaises la contournent et, en même temps, l’une montre à l’autre la plaque de l’avocat d’un air entendu : « Tiens, t’as vu, c’est là. » Là exerce l’homme qui a permis de confondre Jérôme Cahuzac. Détenteur du son où on entend l’ancien ministre du Budget s’inquiéter de l’existence d’un compte à « UBS, pas la plus planquée des banques ». L’histoire est rocambolesque, on l’a assez dit. En 2000, Gonelle était encore maire de droite de Villeneuve-sur-Lot. . « J’avais conscience du caractère sensible du document. » Michel Gonelle, dans son bureau de Villeneuve-sur-Lot, le 20 mars 2013 (MEHDI FEDOUACH/AFP) Ce vendredi, nous avions rendez-vous avec un homme heureux. L'Ordre des médecins veut entendre Cahuzac sur la déontologie. Le Conseil de l'Ordre départemental des médecins de la ville de Paris veut entendre le Dr Jérôme Cahuzac, ex-ministre du Budget, sur d'éventuels manquements à la déontologie et le lui a signifié dans un courrier recommandé expédié vendredi dernier, selon l'Ordre.

"Nous lui avons proposé de prendre rendez-vous pour un entretien" afin d'avoir des explications entre autres sur ses relations avec les laboratoires pharmaceutiques, mais "sans fixer de date", a indiqué à l'AFP la présidente du CDOM de Paris, Irène Kahn-Bensaude. L'ordre voudrait l'entendre notamment sur la base des articles 3 et 31 du Code de déontologie médicale. "Tout médecin doit s'abstenir, même en dehors de l'exercice de sa profession, de tout acte de nature à déconsidérer celle-ci (article 31)", cite-t-elle. Une allusion aux accusations de fraude fiscale et à son mensonge devant la représentation nationale sur l'existence d'un vieux compte en Suisse. Affaire Cahuzac: les parlementaires veulent que Moscovici s'explique. Aux yeux des parlementaires, des zones d'ombre subsistent sur l'attitude du ministère de l'Economie dans l'affaire Cahuzac.

Le président UMP de la commission des Finances du Sénat, Philippe Marini, et son homologue socialiste de l'Assemblée nationale, Gilles Carrez, ont écrit ce vendredi à Pierre Moscovici pour de lui demander des informations "complémentaires" sur les échanges entre la Direction générale des finances publiques (DGFIP) et les autorités suisses, en janvier dernier. "Pourquoi la demande de renseignements du 24 janvier 2013 ne portait-elle que sur l'éventualité de l'existence d'un compte à la banque UBS, alors que l'avenant à la convention fiscale [franco-suisse de 1966] permettait d'élargir la recherche à tous les établissements bancaires?

", s'interroge Gilles Carrez dans sa lettre. "N'aurait-il pas été possible d'étendre les recherches au-delà de la seule banque UBS? ", ajoute Philippe Marini. Prescription ou non? "Pourquoi ne pas avoir insisté? " Jérôme Cahuzac peut-il revenir à l'Assemblée nationale ? Le Grand Orient réclame la suspension de Jérôme Cahuzac. François Hollande déclaration sur l'affaire Cahuzac "Outrage à la République" - 03/04.

Le coup de gueule de Gérard Filoche contre Jérôme Cahuzac - Vidéo Actu Politique. Les réactions à l'affaire Cahuzac en moins de 3 minutes. Ayrault sur Cahuzac : « Le mensonge est inacceptable en démocratie » Que cache l'affaire Cahuzac ? LE MONDE | • Mis à jour le | Par Gérald Bronner (Professeur de sociologie à l’université Paris-Diderot) Au moment où ces lignes sont écrites, il est encore difficile d'évaluer les conséquences que la scandaleuse affaire Cahuzac aura sur l'atmosphère politique de notre pays. Deux scénarios en concurrence prétendent rendre compte des événements. Le premier affirme que c'est la faute grave d'un seul homme. Dans ce cas, le mensonge et la dissimulation fiscale apparaissent comme d'autant plus choquants qu'ils furent le fait du ministre délégué chargé du budget. La seconde offre une autre interprétation et suggère que l'affaire serait révélatrice de l'immoralité du politique en général. Indépendamment du point de vue des uns et des autres, on sent bien que la deuxième option offre des perspectives plus croustillantes aux commentateurs en tous genres.

Tous ces faits sont vrais, mais, traités en même temps, induisent une lecture brouillée, voire erronée de l'actualité.