background preloader

Panama Papers

Facebook Twitter

Une enquête mondiale basée sur 11,5 millions de documents secrets qui révèlent les avoirs cachés, dans des paradis fiscaux, de stars du football, de cinéma, de leaders politiques mondiaux ou de criminels.

Le parquet national financier enquête sur 26 « cibles » liées aux Panama papers. Les 26 cibles françaises identifiées par l’institution judiciaire sont soupçonnées d’avoir dissimulé de grosses sommes d’argent dans des paradis fiscaux.

Le parquet national financier enquête sur 26 « cibles » liées aux Panama papers

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Anne Michel Cinq magistrats assistés d’un service d’élite de la police judiciaire, pour une enquête hors norme, sur des faits de blanchiment d’argent circulant du Panama aux Seychelles, en passant par la Suisse, Hongkong et Singapour. Et déjà, des premiers résultats. L’enquête préliminaire sur les Panama papers, ouverte, en France, par le parquet national financier (PNF) pour « blanchiment de fraudes fiscales aggravées », avance. Elle avait été engagée dès le 4 avril 2016, au lendemain de ces révélations de presse, pilotées par le consortium de journalisme d’investigation américain indépendant ICIJ, sur l’argent noir de 212 000 sociétés offshore créées par le cabinet d’avocats panaméen Mossack Fonseca.

Face aux représailles, les journalistes des « Panama papers » tiennent bon. Plusieurs journalistes à l’origine des « Panama papers » ont subi des représailles, même dans les pays où la presse est considérée comme libre.

Face aux représailles, les journalistes des « Panama papers » tiennent bon

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Will Fitzgibbon (ICIJ) Quand, à la fin du mois de juillet, le directeur de publication du journal nigérien L’Evénement décroche son téléphone, à l’autre bout du fil une voix familière l’avertit qu’il est, une fois encore, en danger. Panama Papers: Linkurious, la start-up qui a aidé à éplucher les données. Comment trouver des pistes dans la masse des 11,5 millions de documents des "Panama papers" ?

Panama Papers: Linkurious, la start-up qui a aidé à éplucher les données

La start-up Linkurious a fourni aux journalistes son logiciel de visualisation pour les aider à mener leur enquête sur de complexes montages financiers offshore. Depuis la publication de l'enquête par le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) qui a révélé un vaste système d'évasion fiscale à l'échelle du globe, la petite équipe de cette start-up parisienne est sur un nuage et espère que ce bon exemple de traitement du "big data" (les méga-données) appliqué au journalisme d'investigation fera des émules. "On est comme des gamins, c'est un rêve pour des créateurs de logiciels (...) quand des gens s'approprient la technologie et améliorent les choses...et c'est magique pour nous", explique à l'AFP Sébastien Heymann, le PDG de cette jeune pousse. Linkurious s'était rapprochée de l'ICIJ au moment des "Swiss Leaks", l'enquête sur des comptes cachés en Suisse. Pour M. Le Danemark va acheter une partie des « Panama papers » pour traquer les fraudeurs fiscaux.

Le gouvernement du Danemark a annoncé, mercredi 7 septembre, être prêt à débourser plusieurs centaines de milliers d’euros pour acquérir une partie des documents à l’origine des « Panama papers », afin de les utiliser dans sa lutte contre la fraude fiscale.

Le Danemark va acheter une partie des « Panama papers » pour traquer les fraudeurs fiscaux

Le ministre des finances danois, Karsten Lauritzen, a précisé que son administration avait reçu cet été une offre anonyme lui proposant d’acheter quelque 200 000 des 11,5 millions de fichiers subtilisés au cabinet d’avocat panaméen Mossack Fonseca, spécialisé dans la domiciliation de sociétés offshore. Sans divulguer le montant qu’allait débourser l’Etat danois, M. Lautitzen a précisé que celui-ci se situait entre 1 million et 10 millions de couronnes, soit 134 000 à 1,34 million d’euros.

Panama papers: Joseph Stiglitz jugeant l'enquête peu transparente démissionne. Le comité mis en place par le Panama pour faire la lumière sur son système financier manque de transparence, a dit vendredi à Reuters le lauréat du prix Nobel de l'économie Joseph Stiglitz, après en avoir démissionné.

Panama papers: Joseph Stiglitz jugeant l'enquête peu transparente démissionne

La publication en avril de plus de 11,5 millions de documents du cabinet panaméen Mossack Fonseca, les "Panama Papers", a révélé les détails financiers de nombreux comptes offshore susceptibles d'être utilisés pour échapper au fisc. Un système financier notoirement opaque Joseph Stiglitz ainsi que l'expert anti-corruption suisse Mark Pieth, qui comptaient parmi les sept membres du comité de transparence convoqué par le pays pour auditer son système financier, notoirement opaque, disent avoir trouvé le gouvernement peu disposé à soutenir une enquête ouverte.

ICIJ releases database revealing thousands of secret offshore companies · ICIJ. The International Consortium of Investigative Journalists publishes today a searchable database that strips away the secrecy of nearly 214,000 offshore entities created in 21 jurisdictions, from Nevada to Hong Kong and the British Virgin Islands.

ICIJ releases database revealing thousands of secret offshore companies · ICIJ

Le lanceur d’alerte des « Panama papers » explique pour la première fois sa démarche. On ne savait jusqu’à présent quasiment rien du mystérieux lanceur d’alerte à l’origine des « Panama papers », à part le pseudonyme qu’il utilisait dans ses communications sécurisées avec les journalistes allemands de la Süddeutsche Zeitung : « John Doe », un nom fréquemment utilisé pour désigner une personne anonyme dans les administrations anglo-saxonnes.

Le lanceur d’alerte des « Panama papers » explique pour la première fois sa démarche

Un mois après le début des révélations conjointes du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) et de ses 109 médias partenaires, dont Le Monde, sur la base de 11,5 millions de documents qu’il a fournis, le lanceur d’alerte a décidé d’en dire un peu plus sur lui-même et sa démarche, en transmettant un manifeste intitulé « La révolution sera numérique » à la Süddeutsche Zeitung. Les journalistes du quotidien munichois ont confirmé que ce texte avait bien été transmis par John Doe, qui a employé les mêmes méthodes de vérification d’identité que lors de leurs précédentes rencontres en ligne.

« Panama papers » : passe d’armes entre WikiLeaks et le Consortium international de journalistes. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Damien Leloup Le compte Twitter de WikiLeaks a critiqué, mardi 5 avril dans la soirée, les premières révélations du Consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ, dont le Monde est partenaire), l’accusant à demi-mot de servir les intérêts des Etats-Unis en s’attaquant à l’entourage de Vladimir Poutine. « L’attaque contre Poutine a été écrite par l’OCCRP, un organisme qui cible la Russie et les anciennes républiques soviétiques et qui est financé par l’USAID et George Soros », écrit WikiLeaks.

« Panama papers » : passe d’armes entre WikiLeaks et le Consortium international de journalistes

Tout en reconnaissant que l’OCCRP (pour Organized Crime and Corruption Reporting Project – « Projet de reportage sur le crime organisé et la corruption ») « fait parfois du bon travail », WikiLeaks estime que « le fait que les Etats-Unis financent directement les attaques #panamapapers contre Poutine mine sa crédibilité ».

L’affirmation de WikiLeaks est donc factuellement exacte. Pourquoi « Le Monde » ne publie pas l’intégralité des données des « Panama papers » Les lecteurs du Monde sont nombreux à s’interroger et à nous interpeller sur la raison pour laquelle nous ne publions pas l’intégralité des 11,5 millions de fichiers à l’origine des « Panama papers », reprochant un manque de transparence.

Pourquoi « Le Monde » ne publie pas l’intégralité des données des « Panama papers »

Voici nos explications. 1. « Panama papers » : la base de données à l’origine de la révélation du scandale sera publique en mai. Les quelque 11,5 millions de documents des « Panama papers », qui ont permis au Monde et à cent huit autres rédactions dans soixante-seize pays de révéler un vaste système d’évasion fiscale, opéré par le cabinet panaméen Mossack Fonseca, seront accessibles au public à partir du 9 mai, a annoncé, mercredi 27 avril, le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ).

« Panama papers » : la base de données à l’origine de la révélation du scandale sera publique en mai

L’ICIJ, qui a coordonné les médias impliqués dans l’enquête sur les « Panama papers », affirme que les investigations sur ces documents « continuent » et que de nouveaux articles seront publiés « dans les semaines et les mois qui viennent ». Plus grosse fuite d’informations jamais exploitée par des médias Les fichiers proviennent des archives du cabinet Mossack Fonseca, spécialiste de la domiciliation de sociétés offshore, entre 1977 et 2015.

Mises en garde de ministres européens sur les "Panama papers" AMSTERDAM (Reuters) - Un projet de la Commission européenne visant à dévoiler les données fiscales et financières de grandes entreprises préoccupe un certain nombre de ministres européens qui ont adressé samedi une mise en garde contre toute réaction excessive près de trois semaines après les révélations des "Panama papers". L'exécutif européen a proposé début avril d'améliorer la transparence des multinationales, notamment en dévoilant publiquement leurs activités dans les paradis fiscaux. Les entreprises se sont insurgées contre ce projet qui pourrait selon elle nuire à leur réputation et dont le résultat pourrait être mal interprété. Elles estiment également que les sociétés non-européennes pourraient tirer un avantage concurrentiel de cette publicité.

Putin to Declassify Documents That Bear Some "Very Interesting Names" - Fort Russ. Translated by Ollie Richardson for Fort Russ 5th April, 2016 You brought it upon yourselves.

Moyens de lutter

#PanamaPapers: En finir avec le secret, sanctionnez les banques. Les Panama Papers ont révélé la façon dont certaines élites utilisent le secret pour cacher leurs activités financières. Ce secret permet à de riches individus de ne pas payer leur part normale d’impôts, mais il permet également à la grande criminalité de se financer, de l’esclavage humain à la vente d’armes illégales en passant par le financement du terrorisme. Quand de riches individus ou des criminels cachent leur argent des services fiscaux, cela ne les rend pas plus riches, cela rend les autres plus pauvres. Ce qui n’est pas collecté pour l’impôt manque aux budgets publics pour financer des services essentiels tels que la santé, l’éducation ou la protection de l’environnement.

Les révélations montrent comment de très grandes banques ont organisé la création de sociétés écrans dans les paradis fiscaux. 365 banques, parmi lesquelles la Société générale, HSBC, UBS ou encore la Deutsche Bank ont créé plus de 15 000 sociétés offshores pour des clients fortunés.

... sont nominés...

Cas des USA - hors Panama Papers. "Panama Papers": réunion de l'OCDE sur la fraude fiscale, Mossack Fonseca perquisitionné. De hauts responsables du fisc des pays les plus riches de la planète se sont penchés mercredi à Paris sur les opérations offshore, après les révélations des Panama Papers, qui ont provoqué une perquisition des locaux du cabinet d'avocats Mossack Fonseca au coeur du scandale. Le but de la rencontre sous l'égide de l'OCDE était "de réfléchir aux possibilités de coopération et d'échange d'informations, d'identifier les risques de fraude fiscale et de décider d'une action conjointe", selon un communiqué diffusé à l'issue de la réunion, qui s'est tenue à huis clos.

Panama papers: pourquoi l'Europe est impuissante face à l'évasion fiscale. Les Panama papers n’en finissent plus de faire scandale… et de rendre service à la cause de la lutte contre la fraude et l’évasion fiscales. Ainsi, la Commission européenne, qui travaille depuis des mois sur une proposition de directive pour durcir ses règles anti-optimisation, a bousculé son agenda pour la présenter ce mardi 12 avril. «Les Panama papers ont montré l’étendue du problème et placé la lutte contre la déperdition fiscale au premier rang des priorités», a indiqué Pierre Moscovici, commissaire aux Affaires économiques, qui présentait, avec son collègue Jonathan Hill, commissaire à la Stabilité financière, leur nouveau plan pour obliger les multinationales à plus de transparence sur leurs pratiques fiscales. Juncker bousculé par les LuxLeaks Mais ses initiatives laborieuses sont entravées par le jeu trouble de certains de ses Etats membres.

Le poids des Etats-Unis Résultat, l’immobilisme dans la lutte contre la fraude. « Panama papers » : comment Mossack Fonseca se joue des sanctions internationales. LE MONDE | | Par Martha M. Hamilton (ICIJ) et Will Fitzgibbon (ICIJ) Les « Panama papers », ces millions de documents du cabinet panaméen Mossack Fonseca que Le Monde et 108 autres rédactions dans 76 pays, coordonnées par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), ont pu consulter, révèlent des failles sérieuses dans la gestion de certains clients à hauts risques du cabinet.

Comme tout établissement de ce type, Mossack Fonseca est attentif en effet à ne pas devoir gérer les affaires de clients trop « sensibles ». Mais « MF » n’est pas toujours très regardant, en particulier concernant des sociétés syriennes, iraniennes ou libanaises frappées par les sanctions américaines ou internationales. En principe, la société panaméenne ne devrait donc plus faire affaire avec.

Lire aussi : L’incroyable histoire de Mossack Fonseca 33 entités placées en liste noire 1. En août de la même année, sa société Brodway Commerce a également été placée sur la liste noire de l’OFAC. Fiscalité: Ceux qui transfèrent des actifs aux Etats-Unis auront une surprise de taille mais surtout… très coûteuse. – brunobertez. Raphaël H. Cohen* Agefi Suisse D’après mon humble analyse, les Américains sont en train de déployer un plan diabolique qui va renflouer le trésor américain.

La beauté du plan est que, sa finalité ne sautant pas aux yeux, la plupart des gens ne s’en méfient pas. Elements de réflexion (2ème) Elements de réflexion. Panama Papers: Sapin, "qu'est-ce que tu as glandé?", s'indigne Denis Robert. Gros coup de gueule de Denis Robert sur Facebook. Dans un post publié mercredi, le journaliste, auteur de livres et de documentaires sur l'affaire Clearstream, s'est réjoui des révélations sur les Panama Papers tout en criant sa colère.

Ces intox qui veulent répondre aux « Panama papers » The Panama Papers: The Secrets Of The Super Rich - Four Corners. Panama Papers : "On redécouvre un peu la lune" (le journaliste d'investigation Denis Robert) Le jeu. "Panama Papers" : Mossack Fonseca porte plainte pour piratage informatique. The Panama Papers: An Introduction · ICIJ. The Panama Papers is a global investigation into the sprawling, secretive industry of offshore that the world’s rich and powerful use to hide assets and skirt rules by setting up front companies in far-flung jurisdictions.

Based on a trove of more than 11 million leaked files, the investigation exposes a cast of characters who use offshore companies to facilitate bribery, arms deals, tax evasion, financial fraud and drug trafficking. Behind the email chains, invoices and documents that make up the Panama Papers are often unseen victims of wrongdoing enabled by this shadowy industry.

This is their story. Shell Companies. Drive 20 minutes outside of Panama City, past the Maersk shipping containers stacked by the railroad tracks, and you arrive at the Panama Canal. “I’ve heard the canal is actually smaller in person than you would imagine,” my best friend texted me from back home in New York. This is true. On a weekday morning last month, the sun streamed down on the lumpy hills beyond a barbed-wire fence, and a red-and-white oil tanker sat snug in a narrow channel of water, waiting for the century-old algae-covered doors of the Miraflores Locks to swing open and allow passage to the Atlantic. Panamapapers.sueddeutsche. Over a year ago, an anonymous source contacted the Süddeutsche Zeitung (SZ) and submitted encrypted internal documents from Mossack Fonseca, a Panamanian law firm that sells anonymous offshore companies around the world. These shell firms enable their owners to cover up their business dealings, no matter how shady.

Scandale de Panama : la France en première ligne. Digiteka. Cash investigation : Paradis fiscaux : le casse du siècle - Affaire "Panama Papers" / intégrale. Cash Investigation de France 2 en replay. « Panama papers » : le Panama, trou noir de la finance mondiale. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Anne Michel C’est devenu un rituel, depuis l’arrivée au pouvoir du président Juan Carlos Varela, en juillet 2014. A chaque grosse saisie de drogue dans les quartiers chauds de Panama ou sur les bateaux « go-fast » qui croisent au large du pays, la presse est conviée. Sous le crépitement des flashs des photographes, des milliers de briques de cocaïne, de marijuana et d’héroïne, exposées à même le sol sur d’immenses terrains vagues à l’extérieur de la ville, sont brûlées par la police et les douanes.

Ces mises en scène spectaculaires sont censées témoigner de la détermination du gouvernement à éradiquer le crime organisé et le blanchiment de capitaux au Panama, après les années de dictature et de corruption. « Panama papers » : la finance offshore, « machine à cash » du clan Poutine. Chefs d’Etat, sportifs, milliardaires: premières révélations des « Panama Papers » sur le système offshore mondial. « Panama Papers » : le lexique pour tout comprendre.