background preloader

Moralisation de la vie politique

Facebook Twitter

Lois pour redonner confiance dans la vie démocratique : un projet ambitieux à améliorer. En amont de cette annonce, François Bayrou s’était entretenu, le 22 mai dernier, avec Jean-Christophe Picard, président d’Anticor, qui avait pu ainsi lui exposer les propositions de l’association pour moraliser la vie politique.

Lois pour redonner confiance dans la vie démocratique : un projet ambitieux à améliorer

Au final, Anticor a le sentiment d’avoir été, en partie, entendue… Tout d’abord, comme l’association le souhaitait, il n’y aura pas une seule loi mais plusieurs (ordinaire, organique et constitutionnelle), ce qui permettra une réforme ambitieuse. Surtout, le projet présenté reprend plusieurs demandes récurrentes d’Anticor : Moraliser la vie publique : c'est maintenant ou jamais ! Savez-vous qu'il est possible de devenir député.e malgré l'existence d'un casier judiciaire ?

Moraliser la vie publique : c'est maintenant ou jamais !

Que les députés peuvent dépenser plus de 5000€ par mois d'argent public hors rémunération sans aucun contrôle ? Ou qu'ils peuvent conseiller une entreprise d'une main tout en votant la loi de l'autre...? Une nouvelle loi visant à moraliser la vie publique sera présentée dans quelques jours et pourrait justement mettre fin à tous ces dysfonctionnements.

Et pour commencer, la moralisation de la vie publique. Elu président de la République, il a promis, dimanche soir, que cette réforme « sera le socle de (son) action ».

Et pour commencer, la moralisation de la vie publique

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Eléa Pommiers Au-delà de la nomination du gouvernement et des cérémonies officielles, Emmanuel Macron promet d’aller vite dans la mise en œuvre de son programme.

Sénat

Réserve parlementaire 2016. Indice de corruption : la France conserve son 23e rang sur 176 pays étudiés en 2016. L’ONG Transparency International publie, mercredi 25 janvier, son évaluation annuelle de la perception de la corruption dans le monde.

Indice de corruption : la France conserve son 23e rang sur 176 pays étudiés en 2016

Selon ce classement, la France se place en 2016, comme en 2015, à la 3e place. Comme le précise le communiqué de Transparency International, "l’indice de perception de la corruption classe les pays en fonction du degré de corruption perçue dans les administrations publiques et la classe politique (ce qui peut être différent de l’état réel de la corruption dans un pays donné)". Il est également précisé que la corruption est définie comme "l’abus d’une charge publique à des fins d’enrichissement personnel". La tête du classement reste plus ou moins la même entre 2015 et 2016. Les gangsters et la Republique 1/3 -Au nom du drapeau.

Les gangsters et la Republique 2/3 Petits arrangements entre amis. Les gangsters et la Republique 3/3- La loi de la drogue. Nicolas SARKOZY - Des lobbies au coeur de la république [ documentaire ]

Conflits d'intérêts

Fraude fiscale: l'affaire Cahuzac ouvre une "fenêtre de tir historique" Que vous inspirent les aveux de Jérôme Cahuzac?

Fraude fiscale: l'affaire Cahuzac ouvre une "fenêtre de tir historique"

Des rumeurs circulaient sur son compte dès son élection à la présidence de la commission des finances de l'Assemblée nationale en 2010. Apprendre que le ministre en charge du budget s'est rendu coupable de fraude fiscale est néanmoins un choc et un traumatisme. De ce scandale doivent naître des réponses concrètes pour la lutte contre la corruption et les conflits d'intérêts.

Déclaration de patrimoine des élus

Déclaration d'intérêts des élus. UMP : les élus rechignent à payer leurs cotisations. Commission rénovation de la vie politique. Le poids des lobbies, l'impact des conflits d'intérêts sur la décision publique : petite revue de presse.

Sommaire de cet article Le contenu de cette page est entièrement constitué d’extraits non modifiés des articles de presse mentionnés.

Le poids des lobbies, l'impact des conflits d'intérêts sur la décision publique : petite revue de presse

Corruption, lobbying, lanceur d’alerte : que prévoit la loi Sapin 2 ? 16 février 2016, Europe 1, Le ministre des Finances a bouclé son projet de loi. Tour d’horizon des principales mesures. Assemblée: la déontologue veut sabrer l'indemnité des députés cumulards. La déontologue de l'Assemblée nationale a proposé mercredi de réduire de 40% l'indemnité de frais de mandat (IRFM) de certains députés cumulards, et d'obliger les élus à déclarer leur appartenance à un club parlementaire, "outil de lobbying pur" à ses yeux.

Assemblée: la déontologue veut sabrer l'indemnité des députés cumulards

Le président de l'Assemblée Claude Bartolone (PS) va avec le bureau, où siègent des représentants de l'ensemble des groupes politiques, décider des suites à donner à ses propositions "dans les semaines qui viennent", selon Noëlle Lenoir, nommée déontologue il y a un an. Cette ancienne ministre et ex-membre du Conseil constitutionnel a assuré avoir travaillé "en toute indépendance". La fonction de déontologue à l'Assemblée, qui consiste à scruter d'éventuels conflits d'intérêts des députés et à les conseiller, au besoin à alerter le bureau en cas de manquement, est encore jeune puisqu'elle remonte à 2011.

Le livre qui évoque les "affaires" du 92. Les Hauts-de-Seine, département le plus corrompu de France?

Le livre qui évoque les "affaires" du 92

Dans 92 Connection, à paraître vendredi (Nouveau monde éditions), deux spécialistes de la lutte anticorruption font l'inventaire des affaires politico-financières qui ont agité ces quarante dernières années le deuxième département le plus riche du pays. Et en plein cœur de la Sarkozie, l'ombre de l'ancien président plane tout au long de l'ouvrage. Marchés truqués, emplois et salaires fictifs, fraude et évasion fiscale, clientélisme, arnaques, montages financiers… Noël Pons, ancien fonctionnaire à la Direction générale des impôts, et Jean-Paul Philippe, ancien responsable de la brigade anticorruption de la police judiciaire, dressent un constat sans nuances. Dans leur livre, l'intérêt général ne semble pas être la première préoccupation d'une "oligarchie" qui s'est accaparée tous les niveaux de pouvoir d'un département, présenté ici comme un "laboratoire" où sont testées toutes "les manipulations possibles".

Scandale : Ils n’ont jamais été préfets, mais ils en touchent la retraite. C’est un scandale français, un de ces abus qui alimentent la rancœur des citoyens contre les politiques.

Scandale : Ils n’ont jamais été préfets, mais ils en touchent la retraite

Un de ces arrangements entre amis que l’on cache soigneusement au citoyen, mais qui coûte cher au contribuable. Certains de nos hommes politiques et certains hauts fonctionnaires ont été nommés préfets par nos présidents de la République successifs, ils bénéficient d’avantages liés à cette fonction… mais ils n’en ont jamais exercé la moindre fonction. Parmi ces préfets fantômes, figurent deux stars de la politique, les députés et anciens ministres de François Mitterrand, Michel Vauzelle, 66 ans, et Michel Delebarre, 65 ans. Tous deux indiquent, sur le site informatique de l’Assemblée nationale, la même profession : préfet. Pourtant, le premier est avocat de profession et le second cadre supérieur de collectivités locales. Sarkozy, un homme en bande organisée - Page 1. Delevoye : « Nous avons deux France : celle qui croît à toute vitesse, et celle qui disparaît »

Street art de l’artiste Banksy « Parce qu’elle sait que ça va mal« , la société adapte ses comportements et s’organise en réseaux.

Delevoye : « Nous avons deux France : celle qui croît à toute vitesse, et celle qui disparaît »

Rares sont les élites qui saisissent ce monde en marche : totalement dépassées par le numérique, « elles ne soupçonnent pas la lame de fond sociétale qui se forme », souligne la journaliste Laure Belot dans cet article. Comment les aider à comprendre cette nouvelle culture et s’adapter ? Voici quelques éléments de réponse avec Jean-Paul Delevoye, président du CESE et maire de Bapaume, auparavant médiateur de la République, parlementaire et ministre, qui fait partie de ceux qui arrivent à prendre du recul sur les enjeux actuels… au point de bousculer au sein même de son institution. A suivre vos prises de parole, on vous sent non seulement en phase avec la société actuelle, mais aussi serein avec le monde qui vient. Le président du Conseil économique, social et environnemental, Jean-Paul Delevoye, à l’Elysée à Paris, le 21 mars 2011. | AFP/LIONEL BONAVENTURE.

Quelques contre-vérités sur le rejet des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy. Réserve parlementaire: un secret un peu moins bien gardé. L'opacité qui règne sur la "réserve parlementaire" a subi ses assauts pendant deux ans et demi. Et il a obtenu gain de cause. Transparence et fraude fiscale : ce que prévoient les textes votés après l'affaire Cahuzac - Politique. Après le choc suscité par l'affaire Cahuzac, François Hollande avait annoncé sa volonté de moraliser la vie politique. Pour cela, deux projets de loi ont été mis en place : l'un concernant la transparence des élus, l'autre la lutte contre la fraude fiscale. Ces deux textes ont été adoptés en première lecture mardi à l'Assemblée nationale.

Que contiennent-ils? Voici les principaux points: Tabac : les images du repas à 10.000 euros. "Vous dégagez, ce n'est pas notre problème! Vous évacuez! ". Sur les images extraites de l’émission Cash Investigation consacrée à l’évasion fiscale et diffusée mardi soir sur France 2, le député UDI André Santini n’apprécie pas que la journaliste Elise Lucet vienne interrompre un déjeuner entre des parlementaires et l’industrie du tabac, dans le restaurant chez Françoise, près de l’Assemblée. L'appel de 10 députés en colère : "Abolissons nos privilèges !". Ce n'est qu'un début, continuons le débat ! Tandis que le Parlement accouche, non sans peine, d'une loi sur la moralisation de la vie politique, dix députés en colère s'engagent dans "le Nouvel Observateur".

"Osons rénover l'Assemblée ! " Privilèges : les propositions des 10 députés trublions au banc d’essai. Des députés à l’Assemblée nationale lors d’une séance de questions au gouvernement, le 16 octobre 2012 (WITT/SIPA) « Tartufferie », dénonce la droite ; « démagogie », « poujadisme », proteste le PS... La cible de ce tollé ? L’appel pour l’abolition des privilèges lancé ce jeudi par le Nouvel Observateur (qui appartient au même groupe que Rue89), en marge du débat sur le projet de loi sur la transparence de la vie publique à l’Assemblée nationale. Pourquoi tant de colère face à cet appel (qui n’en est pas vraiment un mais une « moisson de bonnes idées », comme dit Daniel Schneidermann).

Cumuls des mandats

Le plan sur la transparence en politique est lancé. Déontologue de l'Assemblée : "La transparence absolue n'est pas souhaitable" Un élu se met à poil pour protester contre le déballage public de patrimoine - Politique. Moralisation politique: ces métiers chers à nos députés. Le débat promet d'être animé à l'Assemblée nationale. Dans son intervention télévisée, François Hollande a proposé "d'étendre l'interdiction du cumul d'un mandat parlementaire avec l'exercice de certaines activités professionnelles pour prévenir tout conflit d'intérêts". Intervention F.Hollande. Moralisation de la vie politique : Hollande sort l'artillerie lourde. François Hollande, qui se veut "intraitable" après l'affaire Cahuzac, a dévoilé mercredi les grandes lignes de son projet de moralisation de la vie publique, avec la création d'une haute autorité chargée de contrôler le patrimoine des ministres et d'un "parquet financier" à compétence nationale, et une "mobilisation" contre les paradis fiscaux.

Sept jours après une intervention brève et controversée, au lendemain des aveux dévastateurs de l'ex-ministre du Budget, le chef de l'État a dit vouloir "bien faire comprendre que ces orientations sont celles du gouvernement, celles du président de la République". "Il faut établir un délit de fraude fiscale en bande organisée" Haro sur l'évasion fiscale. Depuis que l'ex-ministre du budget Jérôme Cahuzac a reconnu détenir un compte en Suisse, il est devenu le symbole du coût de celle-ci pour l'Etat. Transparence financière des élus : mais comment font nos voisins ? Transparence, groupes parlementaires, lobbying, ça avance. Ce matin ont été diffusée les déclarations d’intérêts des parlementaires. Nul doute qu’elles seront abondamment commentées sur plusieurs aspects (qui ont été souvent évoqués ici). La loi sur la transparence de la vie publique jugée par Daniel Lebègue, président de Transparency International France.

Parlement : l'urgence de la transparence.


  1. sansogm Jul 5 2013
    tiré des perles du Bac Philo (millésime 2013) : «Moralité et politique ne font pas toujours bon ménage ( ex : DSK )»