background preloader

Elus et ABUS

Facebook Twitter

C dans l'air - Qui veut la peau de Manuel Valls ? - 11/06. Macron-Valls-49-3 : le scandaleux remake. Crédit Photo : Photothèque Rouge / JMB Valls n’a pas peur des répétitions même les plus honteuses.

Macron-Valls-49-3 : le scandaleux remake

Le premier passage de la loi Macron devant l’Assemblée en février dernier s’était déjà conclu par la disposition très anti démocratique de l’article 49-3 de la Constitution qui rend légal des dispositions qui ne trouvent pas une majorité à Assemblée nationale. La loi Macron et ses plus de 100 articles constitue un ensemble de mesures dont un grand nombre constitue des attaques contre le droits des salariéEs. Extension du travail de nuit et de week-end, suppression de la pénalisation des atteintes patronales au droit du travail, déréglementation des transports publics, multiples « simplifications » pour les employeurs visant réduire les droits des salariéEs et des institutions représentatives de personnel, etc. le tout chapeauté par l’attaque contre le droit du travail visant à supprimer l’alinéa du Code civil qui en exclut les contrats de travail.

Déplacement du Premier Ministre à Berlin : Anticor écrit au Président de la République. Suite au déplacement du Premier Ministre à Berlin, Anticor a exercé un recours hiérarchique auprès du Président de la République pour lui demander de faire respecter la Charte de déontologie des membres du Gouvernement : Monsieur le Président de la République, L’article 5 de la Charte de déontologie des membres du Gouvernement, qui figure d’ailleurs sur le site de l’Élysée, prévoit notamment que « les moyens mis à la disposition des ministres sont réservés à l’accomplissement de leur mission.

Déplacement du Premier Ministre à Berlin : Anticor écrit au Président de la République

Seules les dépenses directement liées à l’exercice des fonctions sont prises en charge par l’État. » Aller-retour à Berlin : Valls reconnaît une « erreur », Hollande clôt la polémique. François Hollande a assuré que Manuel Valls avait « toute (sa) confiance » après une « polémique (…) désormais close » autour du déplacement controversé du premier ministre à Berlin avec deux de ses enfants pour assister le 6 juin à la finale de la Ligue des Champions.

Aller-retour à Berlin : Valls reconnaît une « erreur », Hollande clôt la polémique

Lire aussi : Valls à Berlin : une faute politique ? « Manuel Valls mène un travail particulièrement difficile au service des Français. Il le fait avec énergie et efficacité. Il ne ménage pas sa peine à la tête du gouvernement. C’est un bon premier ministre. Valls reconnaît une « bourde » Quand on lui demande si Manuel Valls n’a pas abîmé son image dans cette affaire, François Hollande coupe court : « Cette polémique est désormais close. Voyage à Berlin : Valls remboursera la part de ses enfants. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Bastien Bonnefous (Envoyé spécial à La Réunion) Après plusieurs jours de polémique, Manuel Valls, le premier ministre, a tenté de reprendre la main en essayant d’éteindre lui-même, jeudi 11 juin, l’incendie déclenché par son « escapade » berlinoise du week-end.

Voyage à Berlin : Valls remboursera la part de ses enfants

Samedi soir, le chef du gouvernement avait quitté le congrès du PS, à Poitiers, pour s’envoler en Falcon vers la capitale allemande et assister à la finale de la Ligue des champions, Juventus de Turin contre FC Barcelone, avec deux de ses enfants, en marge d’une rencontre avec le président de l’UEFA, Michel Platini, a justifié Matignon, pour évoquer l’Euro 2016 et la crise de la FIFA.

Lire aussi : Polémique autour de l’aller-retour de Manuel Valls à Berlin « Vous connaissez ma passion pour le football. Lire aussi : Aller-retour à Berlin : la défense inaudible de Manuel Valls « Si c’était à refaire, je ne le referais pas » M. . « Deux de mes enfants m’ont accompagné, ce n’est en rien un secret.

Le Premier ministre doit donner l’exemple. Le bon fonctionnement d’une démocratie passe par l’existence d’un lien de confiance entre les citoyens et ceux qui gouvernent.

Le Premier ministre doit donner l’exemple.

Cette confiance ne se confond pas avec la légitimité donnée, directement ou indirectement, par le suffrage universel. Elle échappe d’ailleurs aux clivages politiques. Elle se construit jour après jour, au vu de l’action du gouvernement et de l’image donnée par ceux qui en sont membres. Un manquement isolé peut, à lui seul, suffire à l’entamer durablement. C’est ce qu’affirmait la Charte de déontologie du gouvernement, adoptée en mai 2012, et figurant toujours sur le site de l’Elysée. Au Sénat, le chèque en or d’un haut responsable de l’UMP. Au Sénat, traverser la cour peut rapporter gros.

Au Sénat, le chèque en or d’un haut responsable de l’UMP

À Noël dernier, d'après nos informations, l'un des conseillers de droite les plus influents du palais du Luxembourg, Alain Sauret, a empoché 173 000 euros en passant de l'aile cossue du groupe UMP, où il occupait le poste de secrétaire général, à un emploi à la présidence du Sénat, quelques dorures plus loin. Liste d'affaires politico-financières françaises. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste d'affaires politico-financières françaises

Cet article a pour objet de recenser les Affaires politico-financières en France. Les sujets traités sont à l'interface de la sphère politique et de la sphère financière. Ils doivent donc impliquer une (ou des) personnalités ou organisme(s) politiques ou para-politiques d'un côté ou des organismes bancaires ou financiers de l'autre. Par extension, il est admis les sujets portant sur une utilisation frauduleuse de biens ou d'argent publics par des hommes politiques visant un enrichissement personnel ou la rémunération d'une contrepartie en nature, le plus souvent occulte.

FrenchLeaks.

Aperçu général

Système inégalitaire ET corrompu - GROS DOSSIER := Observatoires de la CORRUPTION, lobbys, etc. Les paradis fiscaux, piliers du capitalisme. CAC40, lobbys, entreprises transnationales... Les cumulards du CAC 40.

Inéligible à vie / cahier vierge, c'est trop demander ?

[à reclasser] Familles associées. Dossier Thévenoud. Le déontologue de l'Assemblée préconise un « certificat fiscal » pour les députés. Cinq mois après sa nomination au poste ultradélicat de déontologue de l'Assemblée nationale, Ferdinand Mélin-Soucramanien doit déjà monter au créneau pour réagir à l'affaire Thévenoud.

Le déontologue de l'Assemblée préconise un « certificat fiscal » pour les députés

En coulisse, ce professeur de droit constitutionnel, qui succède à l'avocate d'affaires Noëlle Lenoir, doit surtout préparer d'indispensables réformes relatives aux indemnités des députés, trop souvent détournées de leur objet initial, et lutter contre les conflits d'intérêts. Mediapart. Après son éviction du gouvernement, Thomas Thévenoud est redevenu député. On peut donc siéger à l’Assemblée nationale sans payer régulièrement ses impôts. Qu’en dit le ...


  1. econologie Jul 28 2014
    i am MortDeRire. +1 Alwen :* et hop je le copie ds Déclaration d'intérêt