background preloader

Christine Lagarde

Facebook Twitter

Christine Lagarde en difficulté face à la CJR. Affaire Tapie : la Cour de cassation valide le renvoi de Christine Lagarde devant la justice. La Cour de cassation a rejeté, vendredi 22 juillet, le pourvoi de Christine Lagarde contre son renvoi devant la Cour de justice de la République (CJR).

Affaire Tapie : la Cour de cassation valide le renvoi de Christine Lagarde devant la justice

Le ministère public avait préconisé, le 1er juillet, son rejet. La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) devra répondre de « négligence » dans l’affaire de l’arbitrage rendu en faveur de Bernard Tapie, en 2008. L’avocat de Mme Lagarde, Patrick Maisonneuve, a regretté cette décision, tout en prévenant que la Cour de cassation n’avait « en rien tranché la question de fond de la responsabilité de Christine Lagarde ». « Ce débat aura lieu devant la CJR et je suis convaincu que cette dernière écartera toute responsabilité de Mme Lagarde », a-t-il affirmé. Pourquoi Christine Lagarde est-elle mise en cause ? Lire aussi : Tapie-Crédit lyonnais : Christine Lagarde renvoyée devant la justice Placée sous son autorité, l’APE s’était montrée claire dès le 1er août 2007.

Affaire Tapie : Christine Lagarde renvoyée devant la justice. Christine Lagarde est renvoyée devant la justice dans l'affaire Tapie-Crédit lyonnais.

Affaire Tapie : Christine Lagarde renvoyée devant la justice

La directrice du FMI, à l'époque ministre de l'Économie, avait donné son feu vert pour que Bernard Tapie reçoive 400 millions d'euros de dédommagement. Elle devra donc s'expliquer devant la Cour de justice de la République. On lui reproche d'avoir détourné par négligence des fonds publics. Aujourd'hui patronne du FMI, Christine Lagarde a toujours contesté ces accusations. Au début des années 90, Bernard Tapie estime avoir été floué par le Crédit lyonnais au moment de la revente d'Adidas, il intente procès sur procès. Christine Lagarde est renvoyée devant la Cour de justice de la République - Page 4. Christine Lagarde mise en examen dans l'affaire Tapie.

Lol ! Vendu ? Il est fait par et pour les maîtres (riches multinationales) tout en visant les élèves (petit peuple). ^^ Cherchez l'erreur. :p – alwen
Je pensais que le TAFTA était vendu au maître ! ;-) – sansogm
Et dire que si le TAFTA se fait ce sera ce genre de tribunal pour régler les gaz de schiste, PGM et tutti quanti... – alwen

Affaire Tapie : la Cour d’injustice de la République - Page 5.

Peut-être qu'il faudra un dossier "CJR" (ou CIR) dans les protagonistes non ? Parce que en avantageant les gros on participe au problème... – alwen

Christine Lagarde: «J'ai toujours agi dans l'intérêt de l'Etat et conformément à la loi» La directrice générale du FMI Christine Lagarde a affirmé mercredi soir avoir «toujours agi dans l'intérêt de l'Etat et conformément à la loi» dans le dossier de l'arbitrage Tapie.

Christine Lagarde: «J'ai toujours agi dans l'intérêt de l'Etat et conformément à la loi»

Placée en mai sous le statut de témoin assisté par la Cour de justice de la République (CJR), l'ex-ministre de l'Economie s'exprimait à l'issue d'une confrontation devant les magistrats de cette instance avec son ex-directeur de cabinet et actuel patron d'Orange Stéphane Richard. «Elle gouvernait, il exécutait» Christine Lagarde a menti devant la CJR - Page 5. Affaire Tapie : Lagarde a opté pour l'arbitrage "en totale connaissance de cause", selon Richard. Stéphane Richard a assuré, lundi 24 juin, que l'ex-ministre de l'économie Christine Lagarde, dont il était le directeur de cabinet à Bercy, avait opté "en totale connaissance de cause" pour l'arbitrage pour régler le litige qui opposait Bernard Tapie au Crédit lyonnais sur la vente d'Adidas.

Affaire Tapie : Lagarde a opté pour l'arbitrage "en totale connaissance de cause", selon Richard

Dans une déclaration écrite à l'AFP, le PDG d'Orange annonce, en outre, sa décision de contester devant la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris sa mise en examen pour "escroquerie en bande organisée", qu'il juge "infondée et infamante". Lire aussi : Stéphane Richard accusé de "manœuvres frauduleuses" La patronne du Fonds monétaire international (FMI), qui a été placée sous le statut de témoin assisté, avait déclaré le 23 mai aux magistrats de la Cour de justice de la République (CJR) que M.

Richard paraissait très favorable à la solution de l'arbitrage, se déchargeant implicitement sur lui. Lire Affaire Tapie-Crédit lyonnais : si vous avez manqué un épisode. Ce que Nicolas Sarkozy disait de sa ministre Christine Lagarde. La lettre d'allégeance de Christine Lagarde à Nicolas Sarkozy. Affaire Tapie : Christine Lagarde placée sous statut de témoin assisté. L'ancienne ministre de l'économie Christine Lagarde a été placée sous statut de témoin assisté par la Cour de justice de la République (CJR) à Paris, au terme de deux jours d'audition sur son rôle dans l'arbitrage controversé rendu en faveur de l'homme d'affaires dans le dossier Tapie/Crédit lyonnais.

Affaire Tapie : Christine Lagarde placée sous statut de témoin assisté

Le statut de témoin assisté est intermédiaire entre celui de témoin et celui de mis en examen. Ce "n'est pas une surprise pour moi puisque j'ai toujours agi dans l'intérêt de l'Etat et conformément à la loi", a déclaré la directrice du Fonds monétaire international (FMI) à l'issue de deux jours d'audition. "Mes explications ont permis d'apporter une réponse aux doutes qui avaient été soulevés concernant les décisions que j'avais prises à l'époque", a-t-elle ajouté, annonçant qu'elle rentrait à Washington "pour [en] rendre compte" au conseil d'administration du Fonds. >> Lire nos explications : "Pourquoi Christine Lagarde est mise en cause" Affaire Tapie : pourquoi Lagarde a échappé (de peu) à une mise en examen - Page 3.

Lagarde placée sous statut de témoin assisté. L'ancienne ministre était entendue dans l'enquête sur un arbitrage en faveur de Bernard Tapie. Christine Lagarde n'est finalement pas mise en examen. La directrice du Fonds monétaire international (FMI), auditionnée depuis jeudi par la Cour de Justice de la République pour son rôle dans un arbitrage privé en faveur de Bernard Tapie en 2008, a été placée vendredi soir sous statut de témoin assistée. "Mes explications ont permis d'apporter les réponses aux doutes qui avaient été soulevés concernant les décisions que j'avais prises à l'époque", a-t-elle déclaré à la fin des 24 heures d'audition réparties sur deux jours. Christine Lagarde arrive à la CJR pour le deuxième jour d'auditions. Christine Lagarde, au mépris de la démocratie - Page 4. Affaire Tapie: Bercy pourrait déposer un recours contre l'arbitrage. Photo : Georges Gobet , AFP "Mon rôle comme ministre des Finances est d'être vigilant et de veiller à ce que les intérêts de l'Etat ne soient pas lésés", a déclaré à l'AFP le ministre des Finances, interrogé sur ses propos sur cette affaire rapportés par Le Monde mercredi.

Affaire Tapie: Bercy pourrait déposer un recours contre l'arbitrage

"S'il s'avérait que les intérêts de l'Etat ont été lésés, alors Bercy utilisera les voies de droit qui sont à sa disposition, parmi lesquelles la constitution de partie civile dans le volet non ministériel du dossier", a ajouté le ministre, précisant qu'il s'agirait d'avoir accès au dossier pour tous les acteurs hormis Mme Lagarde. Dans un deuxième temps, Bercy envisage, si nécessaire, de déposer un "recours en nullité" contre l'arbitrage lui-même, a affirmé M. Moscovici, confirmant ses propos au Monde. "Mme Lagarde conserve toute la confiance des autorités françaises et la mienne", a répété le ministre. Affaire Crédit lyonnais-Bernard Tapie : Christine Lagarde ne sera pas virée du FMI. Christine Lagarde ne serait pas légalement tenue de démissionner de son poste de directrice générale du FMI en cas de mise en examen jeudi à Paris dans l'affaire Crédit lyonnais/Bernard Tapie, même si sa situation à la tête du Fonds pourrait être fragilisée.

Aucun document du Fonds monétaire international ne prévoit un tel cas de figure dans une institution encore marquée par la démission en mai 2011 du prédécesseur de Christine Lagarde, Dominique Strauss-Kahn, alors sous le coup d'accusations d'agression sexuelle. Les statuts de l'organisation, révisés en mars 2011, n'évoquent le directeur général que pour en énumérer les compétences. Actualisé en août 2012, un code de conduite appelle certes les membres du conseil d'administration du FMI, instance présidée par Christine Lagarde, à respecter "les plus hautes valeurs éthiques" en référence à de possibles cas de "harcèlement" ou de favoritisme au sein de l'institution. Éviter les "inconvenances" Affaire Tapie : Lagarde bientôt convoquée par la justice ? Les enquêtes sur l'affaire Tapie - Crédit Lyonnais s'accélèrent.

Affaire Tapie : Lagarde bientôt convoquée par la justice ?

Après avoir vu son domicile parisien perquisitionné le 20 mars dernier, Christine Lagarde, l'actuelle directrice générale du FMI, pourrait être prochainement convoquée par la Cour de justice de la République (CJR), dans le cadre d'une procédure pour«complicité de détournement de fonds publics et de faux». Lagarde convoquée par la Cour de justice de la République - Page 4. Affaire Tapie: Christine Lagarde sera entendue par la Cour de justice de la République fin mai. Tapie : la note secrète qui ruine la défense de Lagarde - Page 4. Lagarde-Tapie : l'affaire dont certains journaux parlent si peu.

(Libération - 05/08/11) Depuis l’annonce du versement d’une somme d’argent considérable associée à un préjudice moral incroyable que beaucoup de victimes anonymes envieront, nous nous doutons bien que l’affaire Lagarde-Tapie sera tumultueuse.

Lagarde-Tapie : l'affaire dont certains journaux parlent si peu

Dans ce contexte les nouvelles vont de mal en pis pour la nouvelle chef du FMI. Manque de chance, pourtant prévisible, après « l’échec » de DSK suite à la plainte pour viol portée contre lui, il a fallut que la France milite pour un(e) remplacent(e) français(e) qui avait pourtant déjà une affaire grave sur le dos. Les journaux qui n’hésitent pas Dans la liste des journaux qui n’hésitent pas à parler du contenu de l’article de Mediapart, nous avons :L’express et L’expansion avec le titre « Affaire Tapie : un document accablant contre Christine Lagarde » et dans l’article est citée la CJR qui estime que l’ex-ministre s’est impliquée « personnellement » dans cette affaire entachée de « nombreuses anomalies et irrégularités ». Les journaux très modérés. Affaire Tapie : Le témoin qui charge Lagarde.

« J'ai reçu une consigne claire ».

Affaire Tapie : Le témoin qui charge Lagarde

Dans les colonnes du Monde daté de samedi, Bernard Scemama, un haut fonctionnaire en lien avec l'affaire Tapie met directement en cause l'ancienne ministre de l'Économie et des Finances pour son rôle dans l'arbitrage rendu en faveur de l'homme d'affaires. Président à l'époque de l'organisme chapeautant le Consortium de réalisation, qui sera condamné en 2008 à verser 285 millions d'euros (400 millions avec les intérêts) à Bernard Tapie, il affirme avoir reçu l'ordre de Bercy de recourir à l'arbitrage pour régler ce conflit qui traînait depuis quinze ans. Un arbitrage privé pour des deniers publics Bernard Scemama détaille ainsi avoir été « reçu dès (s)a nomination par Stéphane Richard, le directeur du cabinet de la ministre des Finances, Christine Lagarde.

Il (lui) a tout de suite parlé du dossier Tapie et (lui) a donné une consigne claire : il fallait aller à l'arbitrage ». Lagarde bientôt devant la Cour de justice de la République - Page 2. Affaire Tapie : perquisition au domicile parisien de Christine Lagarde. Christine Lagarde. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Christine Lagarde

Pour les articles homonymes, voir Lagarde. Après une formation en droit à l'Institut politiques d'Aix-en-Provence et une carrière au sein du cabinet d'avocats américains Baker & McKenzie, elle occupe le poste de ministre déléguée au Commerce extérieur de 2005 à 2007 et de ministre de l'Agriculture et de la Pêche en 2007. Elle est ministre de l'Économie de 2007 à 2011, ce qui fait d'elle la première femme à occuper ce poste dans un pays du G8. Le , elle devient directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), devenant ainsi la première femme à occuper cette fonction (hors périodes de direction intérimaire).

Jeunesse, études et famille[modifier | modifier le code] Elle est née le , dans le 9e arrondissement de Paris. Elle passe son enfance au Havre, où elle reçoit une éducation catholique[4]. Depuis fin 2006, son compagnon est Xavier Giocanti, homme d'affaires marseillais proche de l'UMP locale[9]. Affaire Lagarde : « Une action concertée » au profit de Tapie. Christine Lagarde a-t-elle tout fait pour que Bernard Tapie reçoive 285 millions d’euros de l’Etat, au mépris du droit et des procédures administratives ? La Cour de justice de la République commence son enquête, mais les motivations de son instruction, révélées par Mediapart, sont déjà accablantes pour l’ex-ministre de l’Economie et nouvelle patronne du FMI. Le 4 août, la Cour de justice de la République (CJR) décidait d’ouvrir une enquête sur le rôle de Christine Lagarde dans l’affaire Tapie-Crédit Lyonnais. La CJR avait été convaincue par la décision rédigée par sa commission des requêtes, chargée d’évaluer les dossiers et de se prononcer sur l’opportunité d’une instruction.

Ce document est publié ce mercredi par Mediapart (accès payant).