background preloader

Profil de l'enseignant

Facebook Twitter

Conseils et ressources pour débuter dans l'enseignement - 2013. L’année scolaire qui vient de s’achever a été marquée par une très riche actualité éducative.

Conseils et ressources pour débuter dans l'enseignement - 2013

La “loi d’orientation et de programmation portant sur la refondation de l’École” a été publiée au journal officiel le 9 juillet après un long processus d’élaboration et de discussion. Parmi les dispositions de cette loi figure la mise en place des Écoles Supérieures de l’Enseignement et de l’Éducation (ESPÉ) qui doivent prendre le relais des IUFM dans la formation des enseignants. Des professeurs plus nombreux puisque l’année 2013 a donné lieu à deux concours, chacun avec un nombre de postes important. Prof : un métier intéressant mais… trop difficile ? La baisse du nombre de candidats aux concours de l’enseignement soulève des interrogations sur la représentation du métier de prof chez les jeunes.

Prof : un métier intéressant mais… trop difficile ?

Le groupe de retraite prévoyance B2V, en partenariat avec le Secrétariat général de l’Enseignement catholique, a choisi de les sonder (étude IFOP, février 2011, pdf ci-dessous). Trop d’indiscipline. Interrogés sur leur vision du métier, les étudiants déclarent avoir à 81 % une bonne opinion du métier. Ils estiment que la profession donne le sentiment de se sentir utile (93 %), de concilier vie familiale et vie professionnelle (90 %), et d’être intellectuellement enrichissante (86 %).

Pour autant, ils pensent aussi que le métier est de plus en plus difficile (88 %) et de plus en plus usant (85 %). 57 % des sondés déclarent cependant avoir déjà envisagé de devenir enseignant et 41 % qu’ils pourraient se tourner vers cette profession. Ces quelques éléments de motivation (ou de démotivation !) Le travail invisible des enseignants « hors les murs » - ethnographiques.org.

Julie Jarty Résumé Cet article est consacré à un aspect peu étudié du travail des enseignantes et des enseignants du secondaire français : celui réalisé en dehors de la classe.

Le travail invisible des enseignants « hors les murs » - ethnographiques.org

Méconnues, car largement invisibles, y compris au niveau institutionnel, ces pratiques professionnelles sont examinées par le biais d'une analyse du travail enseignant quotidien en croisant différentes méthodes d'investigation. Au-delà de la difficulté générale à cerner les contours d'une activité caractérisée par une autonomie spatio-temporelle relativement forte, cet article souligne l'importance d'étudier les modalités de gestion des espaces et des lieux de l'activité, tant pour comprendre les charges et les compétences réelles des enseignants que pour mettre à jour des inégalités de genre peu visibles. Abstract This article is devoted to aspects of French secondary school teachers' work that are rarely studied : those realised outside the classroom.

Pour citer cet article : Pourquoi les jeunes profs fuient-ils l’école? Les représentation du professeur "idéal" C'est quoi un bon prof ? C'est celui qui respecte, qui valorise et qui fait progresser les élèves. A (re)lire, les précédents épisodes :Rentrée scolaire : qu'est-ce qu'un bon prof ?

C'est quoi un bon prof ? C'est celui qui respecte, qui valorise et qui fait progresser les élèves

Les caractéristiques d'un bon professeur. Seuls les bons professeurs forment les bons autodidactes.

Les caractéristiques d'un bon professeur

(Jean-François Revel) On me demande mon avis sur ce qui fait un bon professeur. C’est une question pour laquelle il n’y a pas de réponse unique et dont le piège réside dans notre penchant à tout rationaliser. Plusieurs se sont déjà penchés sur la question, comme en font foi les quelques liens ci-dessous. Au mieux, je peux présenter un modèle de bon professeur, forgé au fil des lectures, de l’expérience et de ma pratique actuelle. Je suis prof, et (je) ça vous emmerde  Hier, quelqu’un m’a dit «Encore en vacances ?

Je suis prof, et (je) ça vous emmerde 

Mais tu travailles jamais ! ». Dans ton imaginaire, j’ai probablement les joues roses et l’oeil alerte, je sautille d’élève en élève pour leur expliquer en comptines les règles difficiles et je dors du sommeil de la bien-heureuse, fière du métier accompli et comblée par mes nombreux loisirs : cuisine, guitare, peinture sur verre et scrapbooking. Alors, cher quelqu’un, sache que mes dix dernières semaines travaillées 50 heures chacune, seule devant mon ordinateur, devant mes élèves ou devant mes cahiers, ne me laissent même pas l’énergie de faire ma lessive. Je suis crade, j’ai des cernes et je suis proche du coma par épuisement.

Hier, quelqu’un m’a dit « Oui, enfin bon, l’addition posée c’est pas bien compliqué». Hier, quelqu’un m’a dit « Moi aussi, je garde ma petite nièce le mercredi. » Dans ton imaginaire, je fais donc probablement de la garderie. Profil métier. Les qualités d’un bon enseignant (selon les étudiants) Lorsqu’ils sont en première année d’études supérieures, qu’attendent les étudiants de leurs enseignants ?

Les qualités d’un bon enseignant (selon les étudiants)

J’ai eu l’occasion de leur poser la question dans le cadre d’un questionnaire écrit. A l’université de technologie de Troyes où je travaille, j’ai interrogé sur ce sujet les 231 nouveaux étudiants lors de la semaine de rentrée.