background preloader

Le Garde-Manger

Facebook Twitter

Une cave aménagée aux normes AFSCA de préférence.
Espace de stockage des aliments.
Etagères, meubles, frigo et congélateur bahut, paniers pour le rangement alimentaire.



Recherches:
- local
- fonds+fonds personnels via échange de services et PIIS?

Espace géré par les soins de celui qui met son local à disposition (gérant du "magasin") aidé de la collectivité (collectif de quartier) locale pour l'aménagement, l'entretien, la gestion des stocks

Création d'événements festifs de quartiers afin de collecter les fonds nécessaires pour la mise aux normes d'hygiène et frais d'entretien (consommation énergétique et contribution au nettoyage (via banque du temps?) Et recherches alternatives énergétiques. Garde manger collectif. AFSCA: Confection de repas à domicile et vente via internet ou médias sociaux. Une nouvelle tendance se fait de plus en plus connaître sur le web ces derniers mois : celle de concocter des plats maisons et de les proposer à la vente aux internautes via plateformes ou médias sociaux.

En quelques clics, ces nouveaux clients commandent en ligne le plat de leur choix et se rendent ensuite chez le « chef privé » pour payer et emporter leur commande, ou la consommer sur place. C’est un moyen pour ces « chefs privés » de partager leur passion, pour d’autres de créer des liens sociaux ou encore d’essayer un nouveau concept commercial. Il va de soi que ce type d’activité doit se faire dans les conditions d’hygiène et d’infrastructure permettant aux clients de consommer sans danger. Comme pour toute activité réalisée dans la chaîne alimentaire, il est nécessaire que ces « nouveaux chefs » possèdent une autorisation de l’AFSCA. Voici les informations essentielles qu’un « chef » doit connaître avant de se lancer dans sa nouvelle activité : Comment s’enregistrer à l’AFSCA? La solidarité à volonté grâce au premier garde-manger collectif - UP le mag. Comment fabriquer un garde-manger simple - Le Bricolage de A à Z.

Pour conserver leurs aliments, nos grand-mères les enfermaient dans une cage dont les parois étaient garnies de toile métallique à mailles très fines et serrées : le garde-manger. Les denrées, tout en recevant ainsi l’aération nécessaire, étaient à l’abri des insectes et des rongeurs. Sommaire : La construction Commencer par fixer les deux panneaux latéraux sur les traverses inférieures et supérieures, en réservant l’emplacement des montants sur lesquels seront ensuite fixés les panneaux. Quand les deux cadres seront assemblés, fixer ensuite le panneau arrière sur les traverses inférieure et supérieure, toujours en réservant l’emplacement des montants.

Fixer également entre les montants avant les traverses inférieures et supérieures, toujours par collage-clouage. Sur le panneau arrière et sur ceux de côté, fixer de nouveau les traverses sur lesquelles s’appuieront les deux tablettes, sous le bord avant desquelles seront fixés les raidisseurs. La porte Porte avec toile métallique. Actu: Appel à projets du SPW en matière de gaspillage alimentaire (11-2015) La Wallonie a lancé un appel à projets dont le thème central est «la lutte contre le gaspillage alimentaire». L’objectif de cet appel à projets est de soutenir des actions originales visant à faciliter le don des invendus alimentaires. Le gaspillage alimentaire peut être défini comme étant «toute perte de l’alimentation disponible pour la consommation humaine qui se produit dans la chaîne alimentaire, de la récolte à la consommation». D’expériences et de projets pilotes menés au niveau belge et européen, il apparaît que les liens “distribution – réseau” de l’aide alimentaire doivent être optimisés en vue de réduire le gaspillage alimentaire.

L’objectif est donc de financer des projets locaux visant à stimuler des partenariats en vue de faciliter le don alimentaire ou à consolider des liens préexistants. Le budget du projet propose? Qui peut présenter un projet ? Le porteur de projet est une personne morale ayant son siège d’exploitation établi en Région wallonne. . - Les CPAS; Garde-manger collectif ou comment lutter contre le gaspillage alimentaire. À Berlin, des frigos en libre service pour lutter contre le gaspillage. Une association berlinoise récolte les invendus des magasins et les entrepose dans des frigos en libre-service. Le gaspillage alimentaire reste un fléau de notre société occidentale. À Berlin, et plus particulièrement ici à Kreuzberg, les frigos du cœur connaissent un franc succès (Crédits image : Le Matin/DR) Dix millions de tonnes.

C’est la masse que représente en France le gaspillage alimentaire, particuliers et distributeurs compris. Outre-Rhin, pour lutter à sa manière contre ce gigantesque gâchis, l’association Lebensmittelretter (“les sauveurs de nourriture”), a mis en place un réseau de frigos urbains à Berlin afin de récupérer des aliments et de les proposer en accès libre.

On les retrouve auprès de magasins soutenant l’initiative ou bien sur la voie publique, en libre service, 24/7, tout simplement. Comment ça marche ? “On ne sait jamais ce qu’on y trouvera” On peut y déposer les aliments, mais aussi bien sûr les prendre. Empêcher le gaspillage, c’est économiser. Partage Ton Frigo: initiative innovante pour lutter contre le gaspillage. Rédaction RTBF Plus d'un milliard de tonnes de nourriture gaspillée chaque année dans le monde, c'est le constat dressé en septembre 2013 par l'organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). Si ce constat n'est pas neuf, six jeunes français ont décidé de se mobiliser pour lutter contre ce gaspillage au travers d'une nouvelle association dénommée Partage Ton Frigo.

"Sensibiliser le grand public au gaspillage alimentaire en proposant des solutions innovantes", c'est le principal objectif de cette association qui a vu le jour en mars 2013. La concrétisation d'une rencontre "startup weekend" entre six jeunes âgés de 22 à 34 ans. Leur site, mis en ligne au début du mois de décembre 2013, propose une application (fonctionnant sur web, tablette et mobile) visant à faire partager le surplus du contenu de son frigo. Ce partage peut se faire gratuitement ou contre une légère contribution financière, à déterminer au moment de la mise en ligne de son annonce. C. Alimentation | 1000Bxl en Transition. Les « confitures solidaires » c’est un partage où chacun est gagnant. Et oui, la nature est généreuse! Le principe Si vous disposez d’arbres fruitiers qui produisent bien plus que ce que vous ne consommez, plutôt que de laisser les fruits pourrir sur le sol, nous vous proposons de venir les chercher, les cueillir, en échange nous vous offrons quelques pots de confitures fait maison.

Échange de bons procédés donc. Nous avons également pour but de produire bien plus de confitures ou compotes que nos consommations familiales, afin d’offrir le surplus aux associations qui offrent des repas aux plus démunis. Nous offrirons par exemple les confitures au restaurant social « La Rencontre », si vous souhaitez nous proposez d’autres asbl située sur 1000 Bruxelles, n’hésitez pas à nous contacter. Ne laissez pas les fruits pourrir, on s’en occupe! Nous nous déplaçons jusque environ 50km autour de Bruxelles.

En résumé Une idée née de plusieurs constats Les objectifs de ce projet citoyen Comment? L'AVCB, Association de la Ville et des Communes de la Région de Bruxelles-Capitale.