background preloader

Botanique

Facebook Twitter

Botanique - l'asphodèle blanc une grande fleur des zones calcaires - asphodèle - asphodelus - Antiopa Nature & Sciences. En effet, on avait coutume aux temps anciens d'utiliser des bouquets d'asphodèles pour fleurir la tombe de nos chers défunts.

Botanique - l'asphodèle blanc une grande fleur des zones calcaires - asphodèle - asphodelus - Antiopa Nature & Sciences

L'origine de cette coutume remonte à la grèce antique : les grecs nommaient une partie des enfers "le pré d'asphodèle" ou "la plaine des asphodèles". Il s'agissait du lieu ou séjournent les fantômes des morts... Hum... Voilà qui n'est pas très gai... Mais rassurez-vous, l'asphodèle a beaucoup de qualités, tant décoratives qu'utilitaires. Présentation... L'asphodèle blanc est une liliacée de très grande taille puisque sa tige peut atteindre facilement la respectable hauteur d'un mètre cinquante.

Cette tige va alors, pendant les semaines suivantes, pousser et embellir jusqu'à atteindre sa taille nominale, entre soixante dix centimètres et un mètre cinquante. Habitat... Vous trouverez l'asphodèle très facilement dans une moitié sud de la france. Nous en avons rencontré toutefois en sologne, ce qui le fait remonter assez haut dans le nord. Croissance... Usage... Pl@ntNet. Tela Botanica - Accueil. L’Épicéa, l’arbre de Noël. Membre de la grande famille des Pinacées, je m'appelle Picea abies ou Picea excelsa en latin ou encore sapin rouge, pesse, sérente, sapin à poix en français.

L’Épicéa, l’arbre de Noël

Tous ces noms traduisent mon contact poisseux (poix) sur différentes parties de l'arbre, ma ressemblance avec le sapin (abies) et ma hauteur élévée (excelsa). Ma silhouette conique, vous la connaissez bien : je suis le "sapin" de Noël ! Même si je suis de plus en plus remplacé par le Sapin de Nordman dont les aiguilles se détachent moins vite une fois l'arbre coupé. Je suis un grimpeur © C. Très largement répandu dans les montagnes européennes, j'y suis l'essence forestière qui couvre le plus de surface ! Il faut dire que je ne crains ni le froid - je peux supporter jusqu'à -40°C - ni les gelées printanières. Je m'adapte à tous sols frais et bien aérés et également aux sols humides, voire tourbeux.

On peut même me trouver jusqu'à 2000 m d'altitude. Des cônes pendants © C. Je suis un conifère, ce qui signifie que je porte des cônes. Mon bois. Clématite. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Clématite

Bouton floral d'une clématite Il existe plus de 40 cultivars, généralement à grandes fleurs. Du fait de la diversité des espèces : vivaces herbacées de petites tailles, arbustes grimpants ou étalés, plantes grimpantes atteignant de 1 à 15 mètres de hauteur, l'aspect des clématites varie considérablement. Histoire[modifier | modifier le code] Le nom "Clematin" provient du grec "klématis", qui signifie sarment ou branche. En Europe, le premier genre introduit le fut en Espagne en 1569 avec la Clematis viticella, puis en 1597 ce fut au tour de Clematis integrifolia, Clematis cirrhosa et Clematis recta.

Les espèces nord-américaines crispa, viorna furent introduites en 1726 et 1730, puis les clématites asiatiques orientalis et florida. Les espèces chinoises lanuginosa et patens ont été introduites en 1836 en Europe et avec celles-ci est arrivée l'hybridation[1]. Aspects botaniques[modifier | modifier le code] Feuilles[modifier | modifier le code] Aristoloche. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aristoloche

Les aristoloches (genre Aristolochia) sont des plantes herbacées (plus particulièrement de type liane) de la famille des Aristolochiacées comprenant près de 300 espèces. Étymologie[modifier | modifier le code] Description[modifier | modifier le code] Ce sont des plantes vivaces, souvent grimpantes, à racine tubéreuse pour de nombreuses espèces. Leur taille est très variable selon les espèces allant de quelques centimètres à plusieurs mètres de haut. Habitat et répartition[modifier | modifier le code] La plupart sont originaires des régions tropicales et méditerranéennes, même si on trouve quelques espèces des régions tempérées de l'Hémisphère nord, souvent en zones boisées. Principales espèces[modifier | modifier le code] Faune associée[modifier | modifier le code]