background preloader

Coworking

Facebook Twitter

Comment le numérique est en train de révolutionner l'organisation du travail. Martin, 28 ans, est commercial pour un gros équipementier automobile. Ce matin-là, ce Strasbourgeois consulte son agenda sur sa tablette. Même s'il boude l'étiquette dedigital native épinglée par ses collègues plus âgés, le jeune homme baigne depuis toujours dans un bouillon numérique. Ses usages, tout comme ses pratiques, font partie de son ADN. À 9h30, il a rendez-vous avec un client chinois basé à Hong Kong. Il a réservé la veille une salle de téléprésence 3D dans un espace de travail partagé, à deux pas de chez lui. Martin le sait bien : dans son métier, rien ne vaut une bonne poignée de main pour décrocher un contrat... Après son rendez-vous, Martin s'installe à un poste de travail, à l'étage inférieur, consacré au travail collaboratif.

Après quelques heures studieuses, Martin commande un taxi Uber sur son smartphone et file au siège de son groupe, en périphérie de la ville, pour une réunion sur la commercialisation d'un nouveau pare-chocs. L'objectif ? Le bureau du futur va s’imposer dans les entreprises dès 2015 - JDN. Avec l'évolution des technologies et l’adoption des outils de collaboration, les méthodes de travail sont en train de se transformer... et le télétravail de se démocratiser. A quoi ressemblera le bureau du futur ? De quelle manière travaillerons-nous en 2020 ? Y aura-t-il encore des contrats de travail tels que nous les connaissons ? Dès que l’on évoque le futur en matière de travail, nombreuses sont les questions qui se posent et rares sont les réponses en dehors de quelques hypothèses avancées par les futurologues. Une chose est certaine, les méthodes de travail sont en train de se transformer sous nos yeux. L’évolution des technologies et l’adoption de nombreux outils de collaboration ont permis au télétravail de se démocratiser, avec une conséquence – au moins d’un point de vue rhétorique : le travail est désormais une chose que l’on fait plutôt qu’un endroit où l’on se rend. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7.

Coworking is Cooler than Donuts. Published Tuesday, January 6th, 2015, by Jo Disney - News and Features Editor, U.K. EmailShare 37EmailShare Once an idea, then a buzzword, now an almost-mainstream part of the workspace industry, coworking has enjoyed quick-fire growth in just a few short years. What’s fuelling the fire? It’s en vogue, for one. The fashionable image of coworking is certainly playing a part in its success. But as we discussed last week, what’s cool about coworking can be both a curse and a blessing.

But it hasn’t dented coworking – at least not yet. Indeed, coworking is pushing the boundaries – and it’s cropping up virtually everywhere. From California to Cambodia, this collaborative form of workspace is kicking off in established and emerging markets all over the world, presenting new opportunities for business centre operators and would-be coworking space owners in exciting new locations. Here are a few spaces that have caught our eye lately: Hubud is Bali’s first coworking space. Image source – Kicks On 66. Une expérimentation inédite pour étudier les pratiques de télétravail et de coworking, Directions ressources humaines. Sous l'impulsion de la flexibilité, de la mobilité et de la montée en puissance du télétravail, est né le besoin d'espaces de travail alternatifs qui viennent bousculer le traditionnel « métro-boulot-dodo ».

Pour analyser l'impact de ce nouveau cadre sur les comportements des collaborateurs ponctuellement « exfiltrés » de l'entreprise, LBMG Worklabs a lancé un test grandeur nature intitulé « Quel bureau demain ? ». Explications. Ce n'est pas une mode mais une réelle tendance : l'entreprise se dématérialise et le collaborateur se nomadise. Bien qu'elle se révèle « en retard », en regard de ses voisins européens, la France compte plus de 4 millions d'individus (17 % de la population active) qui travaillent, plus d'une fois par semaine, hors les murs de l'entreprise : au domicile ou dans des bureaux partagés. 3 grands axes d'étude Concrètement ?

(*) « Quel bureau demain ? Cinq typologies de tiers-lieux de travail. Un espace de co-working à l'université : le partage de compétences dans une mixité des genres. L’idée de l’espace co-working est d’intégrer les étudiants en tant que collaborateurs avec les agents techniques et les enseignants de l’université pour travailler ensemble et monter des projets ensemble.

En moins de deux ans, avec le soutien de la collectivité du Val d’Europe, l’espace a été mis en place. C’est un espace « tiers lieu« , comme l’explique Sylvie Mercier, c’est à dire un espace d’apports de compétences et redistribution des compétences. « Cela a chamboulé notre manière de travailler à l’université« , avoue t-elle. Pour l’étudiant, c’est quelque chose de vraiment novateur puisqu’il est en position d’amener des compétences et pas seulement d’en recevoir. Aujourd’hui, les projets sont multiples comme par exemple expliquer le fonctionnement de Moodle ou encore un étudiant qui sait faire de la 3D et qui propose cette activité au sein de l’espace. C’est un nouvel espace d’apprentissage avec des interlocuteurs qui, jusqu’à présent, n’apportaient pas leurs connaissances. La Carte du Coworking. InnoNwork sur Twitter : "Un pas vers l'université du futur. #coworking #netis #sandbox212 #Arseg #Upem @Sylvie_Mercier @meyercl.

Plus.google. Comment la pratique du coworking s'est répandue dans le monde depuis 1995. Comment la pratique du coworking s’est répandue dans le monde depuis 1995. La tendance du moment: Le coworking, dans Paris est à vous – 17/02. Jphuchon : Inauguration du #coworking... Netis_asso : Et un petit panorama de... Les tiers-lieux - Vers un bouleversement du cadre de travail ? Par Xavier de Mazenod NDLR : cet article a été publié dans la revue Cadres CFDT 457 (décembre 2013) intitulée « Espaces de travail ». Nous le reproduisons ici avec l’aimable autorisation de l’auteur et de la revue. Vous pouvez également retrouver cet article sur zevillage.net : Les espaces de coworking, les télécentres et les fab labs sont de plus en plus présents dans notre vie quotidienne. Comment définir ces tiers-lieux ? Dans un article du N°2 de la Revue économique et sociale1, les auteurs définissent les tiers-lieux comme des « points d’ancrage de la vie communautaire qui favorisent des échanges plus larges et plus créatifs au niveau local et permettent ainsi d’entretenir la sociabilité urbaine ».

Cette approche théorique des tiers-lieux soulève quelques questions pragmatiques : correspond-elle aux lieux existants aujourd’hui et aux besoins professionnels des utilisateurs ? Télécentre Fab lab. Upemlv : Projet détecté lors du... [Témoignage] Le coworking, une mutation qui va changer la définition du travail. Une récente étude menée par Bureaux à Partager avait informé le grand public qu’il restait des places dans les espaces de coworking. Maddyness propose à ses lecteurs d’aller au cœur de Remix Coworking, qui compte aujourd’hui deux espaces au cœur de Paris (L’Appart et le Showroom). Un troisième espace est prévu dans le 3ème arrondissement. Aujourd’hui, c’est une communauté de 50 coworkers et de nouveaux projets tous les jours. « En 1999, je me rappelle de ce que l’on disait du paiement en ligne… C’est une technologie pas sécurisée, et puis qui diable va acheter par internet ?

Pour les deux entrepreneurs cofondateurs de Remix Hanane et Anthony, les nouvelles façons de travailler, dont le coworking fait partie, ne sont pas un épiphénomène, mais plutôt une mutation profonde qui se joue sous nos yeux et dont les conséquences vont changer définitivement le paysage, voire la définition même du travail. S’approprier la mutation permanente « Tout réside dans l’évolution ! Human after all. The coworking pyramid of needs. Do you remember the good old pyramid of human needs by Maslow? According to Maslow, the needs at the base of the pyramid must be satisfied before being able to satisfy higher ones. It turns out this can be effectively applied to coworking. Each coworking space has to focus on providing some basic services before being able to deliver the true value of coworking.

In other words, don’t start giving yoga lessons before being sure you’ve got a reliable WiFi connection and a highly functional space. A guest post by Eric van den Broek of La Mutinerie, a coworking space in Paris. Coworking answers various needs, ranging from “my flat stinks, I need a REAL place to work” to “I need a proper place to talk to my clients” or “I desperately need fellows for after work drinks”. Maslow's pyramid (or hierachy) of needs begins with physiological needs, then progresses to saftey needs, love and belonging, esteem and self-actualization. 1. . - A reliable WiFi connection - A comfortable desk - A meeting room 2. Visite d'un second espace de co-travail à Montréal : ECTO. Situé dans les deux derniers étages de l'ancienne Phonothèque de la Ville de Montréal face à une petite place très agréable, cet espace développe 520 m2 (50 postes de travail).

Il dispose d'open-spaces, de salles de réunions de différentes tailles, d'une cuisine avec un coin repas très convivial, de petites cabines pour téléphoner, d'une salle de repos et de créativité et, originalité du lieu liée à son histoire et à voisin dans l'audio-visuel, d'une salle de montage vidéo. L'espace propose du wifi, un copieur multifonction mutualisé et les salles sont équipées de vidéo-projecteurs... j'ai aussi repéré une douche, un barbecue dans un coin et même une personne travaillant sur un écran cathodique (si si il en reste) ! Les tarifs oscillent entre 26 $ canadiens toutes taxes comprises la journée (soit environ 19 €TTC/jour) et 14 $ TTC/jour pour un temps plein (soit un peu plus de 10 € TTC/jour) ce qui est très raisonnable. 125 personnes composent cette communauté. Et si le présentéisme était plus néfaste que l’absentéisme.

D’après le quatrième baromètre publié par le cabinet de conseil Alma Consulting Group, le taux d’absentéisme n’a jamais été aussi bas en France que depuis 2007. L’enquête, réalisée auprès de plus de 400 000 salariés de 241 entreprises, révèle que les français ont été absents au travail seulement 14 jours en 2011 contre 15 en 2010. Faut-il pour autant se réjouir d’une telle baisse ? Apparemment pas. Zoom sur un phénomène ravageur au travail qui inquiète chercheurs et professionnels de la santé. Le présentéisme est le fait de rester jusque tard au travail, même si l’on a parfois fini ses tâches quotidiennes tôt dans la journée. Or les conséquences de tels comportements sont ravageuses en entreprise, aussi bien pour la santé des salariés que pour les performances de l’entreprise. Côté entreprise, un salarié trop présent, loin de lui rapporter quelque chose, lui coûte des pertes considérables, plus encore que s’il était absent.

Serbia's Coworking Pioneers. Serbia lies at the crossroads of Europe, connecting the East and West, with a diverse mix of cultures. Its landscape is sprinkled with medieval churches and fortress, and the capital city, Belgrade, rests on the banks of the Danube. With its rich, yet not uncomplicated history, Serbia today has certainly experienced its ups and downs, and is most recently is facing a scarily high unemployment rate, especially amongst young people, of which almost 50 percent are out of work.

Partially due to the economic crisis in Europe, the country is also faced with a serious lack of programs aimed at offering the younger generation a chance to be creative and have access to the tools to become professionally successful in Serbia. Potential solutions to the problem have been proposed, such as the “Active Participation of Young Unemployed”, which helps people find meaningful employment. Deskmag spent a day visiting the two spaces, both of which were beautifully put together. Serbia's Coworking Pioneers. Louer un bureau – quelles solutions ? – BNPP Real Estate - IMQC. Louer un bureau – quelles solutions ? – BNPP Real Estate - IMQC.

Révolution numérique et coworking : Vers une ville vaporeuse? | DNArchiDNArchi. Auteur : Francesco Cingolani _ [Dans cet article, Francesco Cingolani, architecte/blogueur/chercheur, interroge la notion de coworking, et en particulier, expose les potentialités et les apports de cette pratique de l’espace pour la conception architecturale numérique. Il questionne l’évolution de nos espaces physiques de travail à l’ère de la dématérialisation de nos supports de représentation, d’interactions sociales comme d’information.

Francesco Cingolani s’engage ici pour le coworking qu’il met en œuvre dans son espace SuperBelleville.] Image : Google trend pour « coworking » en avril 2013 “Allo, tu es au bureau?” “Pas du tout, je suis au coworking!” L’échange ci-dessus (ironique et sérieux à la fois) est extrait d’un de mes tweets d’il y a quelques mois, au moment où j’ai commencé à fréquenter les espaces de coworking en France. Mais qu’est-ce que ce coworking dont tout le monde parle ? _ 50% bureau, _ 30% lieu social d’échange et rencontre – c’est à la fois un bar et un espace public, L'avenir du travail passe-t-il par les télécentres ?

Les télécentres regroupant différents profils d’utilisateurs, se développent. Une étude est menée à Fayence. Le « coworking », espace de travail partagé pour rompre l’isolement, a aussi le vent en poupe Et si on apprenait à travailler autrement ? Et s'il n'était pas indispensable, selon son emploi, de parcourir des kilomètres pour se rendre dans un bureau, afin de bosser sur un ordinateur qui existe partout ? L'idée de ces télécentres (appelés encore tiers lieu de travail, car ni maison, ni entreprise) traîne dans l'air depuis longtemps, mais a du mal à se concrétiser en France, pays latin où le manager a besoin de voir ses troupes. 45 minutes de trajet La preuve : ce cabinet spécialisé mène une étude pour le compte du conseil général, afin de recenser les possibilités de lancer un espace de télétravail (ou télécentre) à Fayence.

Productivité accrue Travailleurs indépendants, chômeurs, salariés et porteurs de projets ont débattu sur la forme de télécentre souhaité. Repères. La Pyramide de Maslow du coworking. Video Coworking Lyon - L'Atelier de médias- reportage M6 tendances travail. L'atelier des medias - coworking Lyon. Desk sharing : vers la fin du bureau personnel ? : Partager les bureaux pour économiser de l'espace. Arriver le matin au bureau et choisir l'endroit où vous aller travailler aujourd'hui, cela vous plairait ?

La question mérite d'être posée à l'heure où les entreprises optent de plus en plus pour le partage de bureaux, plus connu sous le terme anglais de "desk sharing". En clair : finie la table de travail réservée avec la pile de dossiers en cours, l'ordinateur personnel et la photo des enfants. Désormais, vous ne bénéficiez plus de zone attitrée, votre bureau du jour n'est pas celui du lendemain. "En Ile-de-France, le taux d'occupation des bureaux par les salariés oscille entre 50 et 60%" Plusieurs phénomènes convergent pour expliquer cette tendance : mobilité des salariés, travail en mode projet, nouvelles technologies, habitudes générationnelles...

Au final, les salariés passent finalement assez peu de temps assis à leur poste. Au-delà de ces évolutions des modes de travail, les directions générales se montrent aussi sensibles à des arguments sonnants et trébuchants. Pourquoi travailler en Coworking ? Le concept de coworking connaît une croissance exponentielle en Belgique. Depuis 2012, ils fleurissent un peu partout en Wallonie, pour le plus grand intérêt de certains indépendants, mais pas que… Bien que l’aspect financier y soit avantageux, le coworking permet avant tout de mutualiser les compétences et de créer une véritable communauté.

Espace de travail partagé, le coworking constitue une réelle alternative pour de nombreux professionnels provenant de divers domaines : graphistes, photographes, architectes, interprètes, journalistes, avocats… Principalement des indépendants, mais pas seulement. De plus en plus de salariés préférant travailler à domicile sont séduits par le concept. Leurs motivations? Fuir les tentations domestiques (vaisselles, rangements, télévision…) et les devoirs familiaux qui ne sont pas prioritaires lors de la journée de travail. Pour ceux qui coworkent et voyagent, il y a CoworkingVisa. Révolution numérique et coworking : Vers une ville vaporeuse? | DNArchiDNArchi.

Et si les bibliothèques municipales devenaient des incubateurs de petites entreprises? Coworking : le bureau si je veux. Spotwork. Les 8 avantages des espaces de coworking pour les entrepreneurs futés. Creative Density – Denver Coworking – Shared Office for startups, small business, and remote workers. – A brief history of coworking. 12 lieux insolites (mais amusants) où travailler. La mobilité accélère l’entreprise numérique.

Travailler partout quand on veut : une tendance en pleine croissance selon Forrester. Tired of telecommuting? Try a coworking space. Vienne | Le co-working : l’autre façon de travailler ensemble. Stattbad. Le coworking, la nouvelle tendance qui booste l’immobilier neuf Grenoble. [Etude] La France au 6ème rang du coworking européen. #P2PWikisprint: Southern Europe and Latin America, united by the P2P. Api.ning.com/files/OMxd8Krntx*dFYbuID*7zhKM4v5Xl6q1TCmRZ0ED22V3eMhlymbFWLa4dEemZ*ktTyfC-ov018UfGfF9Fl7M9K36g47tJjo5/ciscoindustryperspective_final2.pdf. Enquête / sondage coworking Lorient. Coworking: 74% of Coworkers Are More Productive. [Infographie] Etat des lieux du co-working en région parisienne.

Le campus rêvé des étudiants s’appelle «coworking» Employeurs, oubliez les idées reçues sur le télétravail. Pour être efficace, travaillez au lit! WebMasterWeek – janvier 2013 – Emmanuel Duvette, Coworking Lille - Web TV Live 3. La semaine mondiale du coworking s’achève avec succès ! » La-Muse.ch. Coolworking. Marseille, le 22 novembre. Tiers-lieux, télécentres, «coworking spaces»... quels lieux pour le travail du futur ? Anime-fr : Réseau francophone des animateurs de projets collaboratifs. Telework Calculator. More than a desk: the secrets of building a coworking community. Coworking Best Practices discussion and conference call. Coworking. L’union fait leur force | La Cantine Toulouse. The Coworking Manifesto. Deskmag - Coworking Magazine (deskmag) on Pinterest. Coworking in the US and the EU. Coworking in Paris – LAWOMATIC – Location ateliers-bureaux.

Le coworking, la coloc des travailleurs indépendants - Journal du Net Management. Comment la ville de Paris va adapter ses espaces au numérique.