Franck lepage

Facebook Twitter

Christiane Faure. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Christiane Faure

Pour les articles homonymes, voir Faure. Christiane Faure (née le en Algérie, morte le à Paris) a été l'instigatrice des politiques culturelles d'éducation populaire au sortir de la Seconde Guerre mondiale en France. Christiane Faure est la première directrice de l'éducation populaire au sein du ministère de l'éducation nationale en 1944. Elle est la sœur de l'épouse d'Albert Camus, Francine Faure Camus. Biographie[modifier | modifier le code] En 1944, elle entre dans le cabinet du ministre de l'éducation du gouvernement provisoire, René Capitant, et de son directeur, Jean Guéhenno.

À l'invitation de Pierre Moinot, premier directeur de cabinet d'André Malraux, elle revient en métropole en 1960, mais le rattachement de l'éducation populaire au ministère des affaires culturelles ne se fait pas. Elle prend sa retraite en 1973, et est faite officier de la Légion d'honneur la même année. Bibliographie[modifier | modifier le code] Petite histoire pour un grand projet associatif. MJC de Ris-Orangis Assemblée Générale 18 mai 2013 Assemblée Générale MJC de Ris-Orangis par MJCRISORANGIS Le quotidien de la MJC est habité par une tension permanente entre plaisir et urgence : plaisir des rencontres, des partages, des progrès individuels et des réalisations collectives, de l'émotion artistique et des engagements militants, de la découverte et de la transmission ; dans l'urgence d'un temps toujours compté, d'horaires tendus, de préoccupations matérielles et financières, urgence à comprendre le Monde, à y trouver notre place, urgence à survivre.

petite histoire pour un grand projet associatif

La mission d'une association d'Education Populaire telle que la MJC n'est pas d'exalter le plaisir pour taire l'urgence, ou de se focaliser sur l'urgence pour négliger le plaisir, mais bel et bien de concilier les deux au sein d'un projet associatif et politique qui les dépasse, et qui tire du plaisir de nos pratiques des clés de compréhension et de transformation du Monde. Franck LEPAGE : Inculture(s) ou le nouvel esprit du capitalisme. "L’éducation populaire, monsieur, ils n’en ont pas voulu...

Franck LEPAGE : Inculture(s) ou le nouvel esprit du capitalisme

" (Une conférence gesticulée) Une autre histoire de la France démocratique, culturelle, sociale, éducative, politique, civique, citoyenne, partenariale, associative, décentralisée, européenne et mondialisée, bref... une autre histoire du capitalisme. Franck LEPAGE et la coopérative d’’éducation populaire « Le Pavé » présentent « Avant, j’étais prophète... Durée 2h30 Un philosophe aujourd’hui oublié, Herbert Marcuse, nous mettait en garde : nous ne pourrions bientôt plus critiquer efficacement le capitalisme, parce que nous n’aurions bientôt plus de mots pour le désigner négativement. 30 ans plus tard, le capitalisme s’appelle développement, la domination s’appelle partenariat, l’’exploitation s’’appelle gestion des ressources humaines et l’’aliénation s’’appelle projet. 1ère partie INTRODUCTION 30min 2ème partie LE METIER DE LA CULTURE.

0000.pdf (Objet application/pdf)