background preloader

Divers

Facebook Twitter

La revue du Cube | Création et société numérique. RevueCube-1.pdf. Fêter le patrimoine, mais laisser disparaître le domaine public. Ce week-end, nous célébrons donc les Journées européennes du patrimoine, et vous serez des milliers et des milliers à aller visiter des monuments et des lieux de culture en France. Il faudrait sans doute s’en réjouir, mais je n’y arrive pas.

Vraiment pas… Car voyez vous, ces journées sont celles du Patrimoine, mais pas celles du domaine public. Les deux choses sont liées, mais elles demeurent profondément séparées en France. Le patrimoine national est fêté, protégé, valorisé et légitimé par le discours des pouvoirs publics. Le domaine public, quant à lui, est largement ignoré comme enjeu essentiel, et pire encore, dans sa version numérique, il subit une érosion croissante qui fait craindre pour sa disparition prochaine pure et simple. Dans la plus grande indifférence… Le domaine public est une notion liée à la propriété intellectuelle. Source : Sketchtlex. Quelques mois plus tard, voici donc ces Journées du patrimoine qui reviennent. Saccage juridique en règle du domaine public en France. L’inverse du piratage, c’est le copyfraud, et on n’en parle pas | Hotel Wikipedia. Le piratage ne cesse de défrayer la chronique, mais curieusement, on parle beaucoup moins du phénomène inverse : le « copyfraud » ou fraude de copyright.

Il ne s’agit pas de diffuser indéfiniment une œuvre protégée, mais au contraire d’effectuer une fausse déclaration de droit d’auteur entraînant la protection frauduleuse d’un contenu librement accessible. Le copyfraud est sans doute aussi répandu que le piratage. Cependant, les contrevenants sont rarement, voire jamais condamnés. Il faut dire que certains d’entre eux ont pignon sur rue : le Times britannique, la Réunion des musées nationaux, la Bibliothèque nationale de France, un département français… Définir le copyfraud Le copyfraud a été défini il y a quelques années par un juriste américain, Jason Mazzone. Ces infractions ne sont presque jamais réprimées. Le code de la propriété intellectuelle français se contente ainsi d’une définition négative : le domaine public commence lorsque les droits d’auteur expirent.

La fausse vis d’Apple : comment une rumeur se répand sur le Web. Une société a fait croire qu’Apple allait équiper son matériel d’une vis impossible à enlever. Un « fake » farfelu mais crédible, que le Web a contribué à propager. L’entreprise suédoise Day4 a réussi son coup : en quelques heures, de nombreux sites web discutaient d’une information qu’elle avait montée de toutes pièces. Pour comprendre comment l’info se répand sur Internet – et surtout pour faire parler d’elle –, elle a décidé de s’en prendre à la communauté la plus susceptible de se laisser prendre au piège : celle des fans d’Apple. Spécialisée dans les animations et les vidéos, la société a réalisé une image d’une vis présentée comme « asymétrique », qu’elle a postée sur le site Reddit : « Un ami a pris cette photo il y a quelque temps dans une entreprise de fruits [“fruit company”, ndlr], ils sont visiblement en train de créer leurs propres vis. » La prétendue vis asymétrique, telle que postée sur le site Reddit Farfelu mais crédible Ces articles sont largement partagés et discutés.

Découvrez comment internet range vos papiers. Avec Greenbureau, fini la corvée de rangement des papiers ! 10 ans après l’arrivée des factures électroniques, la gestion des factures reste toujours aussi compliquée. Entre le papier et l’électronique, les mots de passe oubliés, les factures mal rangées ou introuvables, il n’y a pas de manière simple pour s’organiser. Partis de ce constat, quatre anciens collègues de Neuf Telecom ont décidé de créer Greenbureau, le premier service Internet gratuit de centralisation des factures. Trois mois après son lancement, la startup enregistre aujourd’hui ses premiers succès. Greenbureau rangement factures papiers administratifs Greenbureau : comment ça marche ? Chez Greenbureau, toutes vos factures sont classées et rangées automatiquement sur un même site avec un seul mot de passe.

Greenbureau Greenbureau garantit un service entièrement confidentiel et s’engage ne jamais divulguer d’information vous concernant à des tiers. Greenbureau : déjà des milliers d’inscrits et des retours très positifs. Les commentaires ont de la valeur. Bon. Quand j'écris «Le contenu n'a plus de valeur quand les internautes sont dans les réseaux sociaux (c'est la référence qui en a)», il ne faut pas s'attendre à un encéphalogramme plat de la part de mon réseau.

Si vous cherchiez une preuve que les réseaux sociaux ont capturé la conversation de la blogosphère, la voilà!. Et c'est passionnant! Mon article original est ici: Le contenu n'a plus de valeur, et les commentaires se sont retrouvés sur plusieurs plateformes: Simon, directeur développement des nouveaux médias à @voir, est le premier à sauter sur le morceau et à déclencher une conversation @SimonJodoin : "le contenu n'a plus de valeur... c'est la référence qui en a" - ça mériterait une réflexion plus profonde que cette phrase. @martinlessard : Ça mériterait plus, oui. @SimonJodoin : LOL. @martinlessard : C'est qqchose qui me trotte depuis longtemps mais que je n'ai pas développé encore, c'est vrai. @SimonJodoin : Je lirai avec intérêt. @SophieGiroux : Pas certaine d'être d'accord! 10 logiciels gratuits pour récupérer ses fichiers supprimés. Les recettes du cinéma explosent tellement que l'Etat veut se servir.

Mise à jour : l'amendement a été adopté par le Sénat ce mardi, mais réduit à 20 millions d'euros de ponction contre 130 millions prévus initialement. Article du 12 novembre 2010 - Ces dernières années, pour justifier notamment la loi Hadopi, le Parlement a dis pis que pendre de l'impact du piratage sur les recettes du cinéma, reprenant à l'envi les chiffres de l'ALPA sur les 450 000 films qui seraient piratés chaque jour, au risque de faire mourir la création. Nous voyions bien pourtant dans le même temps que les recettes du cinéma ne faisaient qu'augmenter, avec un nombre toujours croissant d'entrées en salles, comme c'est encore le cas en cette fin d'année (+ 9,2 %). Or le cinéma va tellement bien que les taxes prélevées notamment sur les tickets d'entrées ou les services de VOD, qui sont reversées au Centre national du cinéma (CNC) pour financer les productions, constituent cette année un véritable jackpot.

Numérique - Article - Dailymotion : plateforme vidéo ou média ? Malgré sa consonance anglo-saxonne, Dailymotion est un site français de partage de vidéos. Il s’agit à la fois d’une plateforme et d’un réseau social bien que son caractère communautaire soit de plus en plus supplanté par sa capacité à offrir une télévision de rattrapage. L’entreprise a été fondée en 2005 pour devenir le numéro 2 du marché derrière le leader YouTube appartenant à Google. Depuis, l’entreprise compte 15 millions de vidéos en stock et a profité de plusieurs levées de fonds dont une toute particulière, en 2009, provenant du Fonds stratégique d'investissement (FSI). Le FSI, dont 51% appartient à la Caisse des dépôts et consignations et 49% à l’État, entrait ainsi pour la première fois au capital d’une entreprise numérique pour aider à son développement, notamment à l’international.

Cette ouverture au-delà du territoire national permet à Dailymotion d’investir de nouveaux marchés publicitaires grâce à l’accès à toujours plus de contenus. "Brèves de trottoir" sur Dailymotion. Outils Froids. Microsoft : il était douze petits navigateurs… Pour accéder à Internet, certains cliquent sur un petit renard enroulé autour de la planète Terre. C’est l’icône de Mozilla Firefox, un logiciel de navigation. D’autres -- les possesseurs de Mac ou d’iPhone, surtout -- sont habitués à la petite boussole grise et bleue qui représente Safari, le navigateur d’Apple.

Mais la majorité des internautes européens clique sur un petit «e» bleu. E comme Internet Explorer, le logiciel de Microsoft. Parce que l’icône est affichée depuis toujours sur le bureau de leur ordinateur. Depuis quinze ans, Internet Explorer est installé par défaut sur tous les ordinateurs Windows du commerce. Aujourd'hui, le grand jour est enfin arrivé. Comme promis , le nombre de navigateurs proposés est fixé à douze. Les navigateurs seront-ils tous à égalité pour autant ? Il est difficile d'évaluer dès aujourd'hui l'impact qu'aura le ballot screen sur les 190 millions d'utilisateurs européens d'Internet Explorer. Sur le même sujet : Lire les réactions à cet article. Cours 100% Gratuits en Vidéo. Pranav Mistry : l'excitant potentiel de SixthSense | Video on TE.

10 Futures Tendances Web : L’économie de l’attention : D.VDA, Jo. Les 10 futures tendances Web, Scène 5 Suite de ma traduction libre (et décalée) de l’article « 10 Future Web Trends » paru début septembre dernier sur Read/WriteWeb. L’économie de l’attention est un marché, où les consommateurs acceptent de recevoir des services en échange de leur attention. Par exemple des actualités personnalisées, de la recherche personnalisée, ou encore des alertes et des recommandations d’achat. Toute l’économie de l’attention est basée sur la captation du fameux temps de cerveau disponible : la question du choix du consommateur de « dépenser » son attention. Et l’un des éléments clé de ce système est la pertinence : un contenu perçu comme pertinent par le consommateur retiendra son attention – et créera des opportunités supplémentaires de lui vendre quelque chose… Pour poursuivre et élargir sur le thème de l’économie numérique, je ne puis que vous conseiller (à nouveau) la lecture de l’excellent ouvrage d’Olivier Bomsel, « Gratuit !

Photos "Creative commons" Diderot a-t-il inventé le Web ? Internet : Pratiques des jeunes et des enfants > Guy Pastre. BOITE A OUTILS - explorcamp du web2territorial. Le Crosnier. User Testing and Market Research Software by TechSmith.

From focus groups to usability studies, Morae helps you gain insight into your user's experiences by providing you with powerful data. Record and remotely observe user interactions, efficiently analyze results, and instantly share your findings with anyone, anywhere. Customize Morae to Work for You Write your own Recorder, Observer, and Manager plug-ins with Morae’s pluggable architecture, which enables you and your development team to build features specific to your testing environment. Get Great Insights with Morae Morae is the gold standard in usability and market research. Morae gives you the ability to set up, record, observe, and analyze usability studies, focus groups, field research, and product testing. You and others can watch the study or interaction remotely, take notes, and then analyze results to instantly share your insights with others.

Software & Web User Experience Testing Morae provides you with hard data and undeniable examples of usability problems. Seance-de-formation.png (Image PNG, 1126x1785 pixels) Un environnement cognitif. Faire adhérer l’apprenant à l’objet d’apprentissage « Didactique. « Les jeunes ne sont plus intéressés par l’outil-ordi » Soudoplatoff. Epistémologie wikipédienne : vérité et vérifiab. Anonymat des blogueurs : quand le sénateur cachait son identité. Jean-Louis Masson, sénateur non-inscrit de Moselle, est devenu en quelques jours une véritable célébrité sur le web, s'attirant les foudres de la "toile".

La raison ? Le sénateur a déposé le 3 mai dernier une proposition de loi visant à mettre fin à la possibilité pour les blogueurs non professionnels de rester anonymes. Le sénateur s'inquiète, notamment, de la multiplication des "propos inexacts, mensongers ou diffamations qui sont, hélas, de plus en plus souvent colportés", selon lui, sur Internet. Le web s'est depuis mobilisé contre la mesure, et plusieurs acteurs de l'Internet français ont publié, mercredi 26 mai, un appel accompagné d'une pétition contre la proposition. Plus encore, le passé sulfureux du désormais "fameux" sénateur de Moselle refait surface.

Car l'homme, souvent présenté comme procédurier, a un passé plutôt lourd concernant l'anonymat. Un an d'inéligibilité La première affaire le concernant remonte à 1983. Deuxième affaire, plus récente celle-ci. Sa faute ? Neutralité du net : voilà ce qui arrive quand on ne la défend pa. Une image vaut mieux que mille mots, paraît-il.

Celle-ci est particulièrement criante sur les enjeux de la neutralité des réseaux. M6 Mobile propose dans le cadre de ses forfaits bloqués de payer 1 euro par mois pour accéder en illimité, non pas au web, mais aux seuls Facebook et Twitter : Les petites lignes du contrat prévoient que l'opérateur virtuel, qui utilise le réseau Orange, autorise l'accès aux seuls deux services "en versions sites internet mobile, site pour iPhone, site pour autres terminaux tactiles (liste des sites susceptible d'évolution) et en version site internet mobile référencé au sein de la rubrique " Mes Communautés " accessible depuis Orange World". Même l'utilisation d'applications mobiles utilisant les API de Facebook et Twitter semble interdite, voire bloquée.

My first second life - tony white. Second Life », un monde où refaire sa vie. Second Life est la dernière frontière à conquérir. Un Far-West numérique peuplé de pionniers en quête d'eldorado. Des hommes et des femmes à la recherche d'expériences inédites, venus bâtir un nouveau monde, commencer une nouvelle vie ou tout simplement réenchanter leur quotidien. En mars 2002, le développeur californien Linden Lab lance ce qui va rapidement devenir un phénomène explosant les carcans du jeu en ligne. Second Life (SL) comptait à peine 20 000 habitants il y a un an. Ils sont aujourd'hui 280 000, venus des quatre coins du monde. A ce rythme, le million devrait être atteint d'ici à la fin de l'année.

A la différence des autres univers virtuels, au début de Second Life, il n'y avait rien : une simple grille informatique laissée à la disposition des internautes. Les continents émergent On s'y promène sous les traits d'un avatar, un personnage que l'on compose de toutes pièces, au gré de ses envies. Pour s'y rendre, une seule solution : créer un personnage. Photos Marco Cadioli. Une liste de 400 sites sous Creative Commons. Sur un média wiki j’ai commencé en 2005 une collecte dé références de sites qui faisait le choix de contenus réutilisables par d’autres en utilisant la licence Creative Commons. Au fil des échanges et des rencontres cette liste a grossi très doucement en 2006et 2007 : 148 sites notés en janvier 2008. Puis la collecte s’ést élargie en 2008 : 215 sites en novembre 2008 et surtout depuis un an : plus de 400 sites référencés en décembre 2009.

Comme le temps passé de mon côté reste limité, que le bnombre de contributeurs n’est pas iomportant j’y vois un développement de l’usage des licences creative commons. Peut-être aussi que l’usage d’outils comme twitter qui croisent les références d’articles favorise cette collecte en signalant nombre de sites que je ne connaissais pas. Cette page est un outil très rustique de collecte mais elle a le mérite d’exister et de donner à voir la richesse croissance des sites et blogs qui font le choix de mettre à disposition des autres leur contenus. Le web 3.0 en trois points (principaux) Et un et deux et trois zéro : c’est donc là que nous en sommes. Son petit frère le 2.0 était né dans une sorte de définition par défaut. En effet on a vite compris ce qui n’était pas 2.0 sans arriver tout de suite à définir ce qu’il était réellement. A l’heure où le web 3.0 tape à la porte de plus en plus fort, voici les trois points principaux qui définiront, selon moi ses caractéristiques.

Selon plusieurs experts, Internet mobile dépassera l’internet fixe d’ici 5 ans . C’est déjà le cas chez certains de nos lointains voisins. On pouvait dire que le commentaire était le cheval de Troie du web 2.0. Nous venons de parler d’une évolution technologique, maintenant le contenu est en train de suivre. {*style:<b> </b>*} Le web 3.0 va aussi être l’avènement de la réalité augmentée. Lorsqu’on lisait certaines définitions du web 2.0 on s’apercevait que le contenu était réellement au centre du débat ! Et vous c’est quoi le web 3.0 pour vous ?