background preloader

Général Enseignement

Facebook Twitter

Histoire de l'éducation en France. Wikipédia a besoin de vous Chers lecteurs du Canada, vous utilisez souvent Wikipédia, c'est formidable ! C’est un peu gênant, mais ce mardi, nous avons besoin de vous. Si vous avez déjà fait un don, nous vous en remercions sincèrement. Nous ne sommes pas des vendeurs, nous dépendons de dons de $15 en moyenne, mais moins de 2% de nos lecteurs contribuent. Si ce mardi vous faites un don de $2,75, ou le prix d’un café, Wikipédia continuera à prospérer. Merci ! Le système éducatif français a connu d'importantes évolutions à travers l'histoire, avec pour principale caractéristique un accès de plus en plus large des Français à l'enseignement, depuis l'Ancien Régime jusqu'à nos jours.

Moyen Âge[modifier | modifier le code] Tant au Moyen Âge que pendant la Renaissance, l'enseignement se fait entièrement en latin. Ancien Régime[modifier | modifier le code] Cette éducation se fait en français, tant par les « Frères des écoles chrétiennes » que dans les « Petites Écoles » de Port Royal.

Une petite histoire de l'éducation - Francetv Éducation. 789 : Charlemagne réinvente l’école Si on ne doit évidemment pas l’invention de l’école à Charlemagne – on estime qu’il en existait dès 3000 av. JC –, on lui doit sûrement sa réinvention. Au VIIIe siècle, celui qui veut ainsi former les futurs cadres de son empire va en effet présider à la renaissance d’une institution largement laissée en déshérence depuis la chute de l’Empire romain d’Occident en 476.

Pendant les quarante-quatre ans de son règne, il va favoriser la création d’écoles régies par les abbés où l’on apprend à lire, à écrire et à compter ainsi qu’un enseignement religieux. À l’intérieur même de son palais, Charlemagne crée l’école palatiale d’Aix-la-Chapelle, où sont admis des enfants aussi bien de la noblesse que de simple extraction. Il la présente comme un modèle destiné à orienter et à inspirer les enseignements dispensés dans les autres écoles. En 789, il proclame : « Qu’on rassemble non seulement les fils de condition modeste, mais les fils bien nés. Objectif 80 % Une petite histoire de l'éducation - Francetv Éducation. 789 : Charlemagne réinvente l’école Si on ne doit évidemment pas l’invention de l’école à Charlemagne – on estime qu’il en existait dès 3000 av. JC –, on lui doit sûrement sa réinvention. Au VIIIe siècle, celui qui veut ainsi former les futurs cadres de son empire va en effet présider à la renaissance d’une institution largement laissée en déshérence depuis la chute de l’Empire romain d’Occident en 476.

Pendant les quarante-quatre ans de son règne, il va favoriser la création d’écoles régies par les abbés où l’on apprend à lire, à écrire et à compter ainsi qu’un enseignement religieux. À l’intérieur même de son palais, Charlemagne crée l’école palatiale d’Aix-la-Chapelle, où sont admis des enfants aussi bien de la noblesse que de simple extraction. Il la présente comme un modèle destiné à orienter et à inspirer les enseignements dispensés dans les autres écoles. En 789, il proclame : « Qu’on rassemble non seulement les fils de condition modeste, mais les fils bien nés. Objectif 80 % Les enseignements de la classe de seconde. Horaires et organisation des enseignements La classe de seconde comprend : des enseignements communs à tous les élèves représentant 80% de l'horaire global de l'élèvedeux enseignements d'exploration, dont un d'économie, auxquels peut s'ajouter un enseignement facultatif C'est à la fois une classe de consolidation d'une culture commune à tous les élèves et une classe de détermination qui favorise des choix d'orientation éclairés en première.

Enseignements communsFrançais : 4 hHistoire - Géographie : 3 hLangues vivantes 1 et 2 : 5 h 30Mathématiques : 4 hPhysique-chimie : 3 hSciences de la vie et de la Terre (SVT) : 1 h 30Education physique et sportive : 2 hEducation civique, juridique et sociale : 0 h 30 Accompagnement personnalisé : 2 h ou 72 annuellesEnseignements d’exploration : 2 x 1 h 30 Horaire total élève : 28 h 30 (moyenne) Enseignements communs Français Histoire-géographie En géographie, le programme propose quatre thèmes centrés sur les questions de développement durable.

Mathématiques. Loi n°2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'École de la République. L'Assemblée nationale et le Sénat ont adopté,Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit : Article 1 Le rapport définissant la programmation des moyens et les orientations de la refondation de l'école de la République, annexé à la présente loi, est approuvé. TITRE Ier : DISPOSITIONS GÉNÉRALES Chapitre Ier : Les principes et missions de l'éducation Section 1 : Les principes de l'éducation Article 2 I. - L'article L. 111-1 du code de l'éducation est ainsi modifié :1° Le premier alinéa est ainsi modifié :a) La dernière phrase est complétée par les mots : « et à lutter contre les inégalités sociales et territoriales en matière de réussite scolaire et éducative » ;b) Sont ajoutées cinq phrases ainsi rédigées :« Il reconnaît que tous les enfants partagent la capacité d'apprendre et de progresser.

Article 3 Après l'article L. 111-1 du même code, il est inséré un article L. 111-1-1 ainsi rédigé :« Art. Article 4 Article 5 Article 6 Article 7 Article 8 Article 9 Article 10 Article 11. Les sigles du collège - Collège Chape à Marseille. Réformer le collège? Se demander comment réformer le collège c’est poser les questions essentielles des blocages de l’école, des inégalités sociales, de l’efficacité pédagogique et, très concrètement, du travail des enseignants. Des professeurs de collège à qui l'empilement des réformes et les demandes contradictoire de l'institution, plus centrée sur l'organisation du travail que sur le coeur du travail - enseigner donc - compliquent considérablement la tâche. En dernière partie, Charlotte Magri, ancienne "maîtresse" revient sur les conditions matérielles indignes des écoles de certains quartiers populaires et évoque une formation déconnectée des besoins du métiers et des enfants.

L'actualité de l'éducation avec Catherine de Coppet, journaliste à l'Etudiant : - La grève dans les établissements du secondaire jeudi 08/09 Ouverture des inscriptions aux concours enseignants des premier et second degrés ET conseillers principaux d’éducation - Tribunes de Thomas Piketty sur la mixité sociale et Intervenants. Education, quelles fractures numériques ? Avec : Eunice Mangado, directrice déléguée de l'AFEV ; Anne Cordier, maître de conférences en Sciences de l'Information et de la Communication à l'université de Rouen, auteur de "Grandir connectés" et Karine Mauvilly, co-auteur du livre "Le désastre de l'école numérique" (Seuil) (en duplex depuis Bordeaux) et Jean-Marc Monteil, chargé d'une mission sur le numérique dans l'Education nationale (insert téléphonique) 9ème Journée du refus de l'échec scolaire, organisée par l'AFEV - Le numérique contre les inégalités éducatives: Revue Diversité, N° 185, 3ème trimestre 2016 : Ce que le numérique peut en éducation (Canopé éditions) : L'actualité de l'éducation avec Marie-Caroline Missir, directrice de la rédaction de l'Etudiant - Rentrée universitaire, 40000 étudiants supplémentaires -Scolarité obligatoire de 03 à 18 ans - Convention sur l'éducation du FN et.

Comment transformer l'école? Qui peut changer l'école? Et surtout comment? Cette question se pose alors que les statistiques qui paraissent sur notre système éducatif sont inquiétantes, c'est par exemple le cas de la dernière évaluation de l'orthographe en CM2 qui montre une baisse sensible du niveau des élèves. Autre élément de contexte important, les dernières réformes de l'Education nationale rencontrent une défiance significative sur le terrain. Par ailleurs comment convertir les études qui mettent en avant des pratiques pédagogiques et des organisations qui fonctionnent ainsi que les expérimentations heureuses en changements concrets dans les établissements? L'ouvrage de Jean-Michel Blanquer, ancien directeur général de l'enseignement scolaire (DGESCO) propose des pistes de réflexion, des idées très concrètes, presque des recettes, pour transformer chaque étage du système éducatif.

L'actualité de l'éducation avec Marie-Caroline Missir, directrice de la rédaction de l'Etudiant Intervenants. Circulaire de rentrée 2016. Préambule La refondation de l'École de la République entre dans sa quatrième année. À la rentrée 2016, les évolutions entreprises depuis 2012 sont consolidées et les derniers changements réglementaires importants interviennent : entrée en vigueur des nouveaux programmes de la scolarité obligatoire, réforme du collège et déploiement du plan numérique en classe de cinquième.

Ces changements – dont la mise en œuvre mobilise toute la communauté éducative – s'inscrivent dans une cohérence d'ensemble : instaurer une continuité dans le cadre du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, et favoriser, pour tous les cycles, un renforcement des apprentissages, et notamment des fondamentaux. Depuis sa création, l'École est un espace de transmission et de maîtrise du savoir et un lieu profondément républicain.

Inscrire la scolarité dans un parcours cohérent, c'est aussi tenir compte du poids des déterminismes économiques et sociaux. 1 - Une cohérence globale de l'école au collège. Co-éducation : annonces de la ministre sur les relations entre les parents et l'École. La relation entre l’École et les familles est au coeur de la loi de refondation de l’École de la République. Chacun est conscient que sans une relation de confiance entre les familles et les équipes pédagogiques et éducatives, il ne peut y avoir de réussite pleine et entière des élèves. Nos élèves, nos enfants ont besoin de savoir que l’École et la sphère familiale dans lesquelles ils évoluent quotidiennement oeuvrent ensemble, chacune dans leur rôle, à leur épanouissement, à leur construction individuelle et citoyenne. De récents rapports, notamment celui de la députée Valérie Corre, ont pointé les fragilités de la relation École-parents, les attentes de part et d’autre mais aussi les expériences riches qui existent sur l’ensemble du territoire.

Ce rapport avait également souligné l’importance de reconnaître le rôle du parent délégué en instituant un "statut du parent délégué". Najat Vallaud-Belkacem,ministre de l'Éducation nationale,de l'Enseignement supérieuret de la Recherche 1. 2. Le livret scolaire unique du CP à la troisième. Un livret scolaire unique Les livrets scolaires de l’école élémentaire et du collège ont évolué pour ne plus former plus qu’un livret scolaire commun pour la scolarité obligatoire.

Le livret scolaire d’un élève regroupe, pour chaque cycle : les bilans périodiques du cycle en coursles bilans de fin des cycles précédents et, en première année d’un cycle, les bilans périodiques de l’année précédenteles attestations déjà obtenues : PSC1, ASSR 1 et 2, AER, attestation scolaire "savoir-nager" (ASSN), etc. À la fin de chaque période, un bilan détaille : au recto, le niveau des élèves par matièreau verso, les appréciations générales et les projets menés Ce modèle national est construit sur un format identique du CP à la troisième. À la fin de chaque cycle (CE2, sixième, troisième), une fiche dresse un bilan global sur huit composantes du socle commun grâce à un indicateur simple : maîtrise insuffisante, fragile, satisfaisante ou très bonne. Les bilans périodiques Les bilans périodiques font état :

Accueil - L'école change avec le numérique. Le numérique représente un levier de transformation puissant pour accompagner la politique ministérielle dans toutes les dimensions, de la transformation pédagogique au service des apprentissages et de leur évaluation à la formation aux enjeux et aux métiers de demain. Cette ambition numérique passe par la simplification des relations avec les usagers et la modernisation du fonctionnement de l'État avec des systèmes d'information repensés.

À l'occasion de l’université d’été Ludovia 2019, le ministre de l'Éducation nationale a souhaité à distance s’exprimer à nouveau sur le numérique éducatif, le 20 août 2019 à Ax-les-Thermes. L'occasion pour Jean-Michel Blanquer de réaffirmer que "le numérique constitue un des leviers majeurs de la politique éducative que nous menons. " Placer les données scolaires au cœur de la stratégie numérique du ministère Mieux protéger pour mieux valoriser sera donc la pierre angulaire de la stratégie ministérielle en matière de données numériques. Mieux protéger... L'accompagnement pédagogique au cœur de la réforme : la différenciation, apprendre à apprendre - regards croisés. Les priorités de la rentrée scolaire 2016. La circulaire de rentrée 2016 détaille les priorités pour l'année scolaire 2016-2017 Une École qui se transforme au service de la qualité et de l'efficacité des apprentissages Une cohérence globale de l'école au collègeLa priorité réaffirmée au premier degréLa réforme du collègeLe lycée poursuit son évolutionLe Plan numérique pour favoriser la généralisation des usages pédagogiques du numériqueLe parcours d'éducation artistique et culturelle : une éducation à l'art et par l'art pour tous les élèves Une École inclusive pour la réussite de tous Favoriser la réussite de chaque élève grâce à une orientation choisie et préparéeLutter contre le décrochage scolaire et maintenir les jeunes en formation jusqu'à la qualificationContribuer activement à la lutte contre les inégalités socialesAccompagner la scolarisation des élèves à besoins éducatifs particuliers Une École qui fait vivre les valeurs de la République.

ZEP, REP+, l'éducation prioritaire serait-elle à la peine ? « L'éducation est la première priorité nationale »... c'est le tout début du code de l'éducation article L 111-1... Le code de l'éducation ce sont des milliers de pages pour dire à quoi doit ressembler l'école, sa philosophie, ses principes, mais aussi des choses plus formelles comme les modalités d'examens ou le rôle des parents élus...des milliers de pages pour dire comment fonctionne l'école... en théorie. En théorie donc l'éducation est la première priorité nationale.

La pratique raconte une autre histoire. Des enseignants sans boussoles, des réformes incohérentes, et même des élèves qui ne seraient plus adaptés à l'école, et si c'était l'école qui ne savait plus s'adapter aux élèves ? Si la priorité des priorités ne fonctionne pas alors que dire de l'école ? On attend vos réactions sur notre mail et au standard vos appels au 01 45 24 7000 avec : Reportage Thomas Chauvineau :