background preloader

Sylvaingaudin

Facebook Twitter

Sylvain gaudin

Fiche metier. Dispensées par l'IFF et la FFF - Brevet d'Entraîneur Professionnel de Football. Coaches. Il n’est jamais facile de trouver un entraîneur, cela demande un certain nombre de talents et de compétences.

Coaches

Si vous êtes un entraîneur, ou un athlète en quête d’un entraîneur, les qualités énumérées ci-après peuvent vous aider à évaluer les forces et les faiblesses des entraîneurs et de leurs programmes d’entraînement. Il semble peu probable qu’une personne excelle dans tous les domaines, mais un bon entraîneur réunira de nombreuses qualités parmi les suivantes. Qualités d’un bon entraîneur sportif Un bon entraîneur est une personne positive, enthousiaste, qui vous soutient, en qui vous pouvez avoir confiance, concentrée, axée sur les résultats, compétente, observatrice, respectueuse, patiente et qui sait bien communiquer. 10 qualités clés Un bon entraîneur comprend le sport et montre l’exempleL’entraîneur doit être capable d’enseigner de manière efficace. Solutions pratiques pour trouver un bon entraîneur 1. 2. Ligue de football professionnel. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ligue de football professionnel

Pour la Ligue professionnelle de football (LPF) qui regroupe les clubs professionnels belges, voir Pro League. La Ligue de football professionnel (LFP) rassemble les clubs français et monégasque à statut professionnel, soit les 20 clubs de la Ligue 1, et les 20 clubs de la Ligue 2. Elle gère, sous l'autorité de la Fédération française de football, les championnats de France de Ligue 1 et de Ligue 2 ainsi que la Coupe de la Ligue. Depuis les accords signés entre la Ligue et la FFF début juillet 2005, la Ligue s'occupe désormais également des équipes de France de jeunes (toutes, sauf les A) et des équipes de France féminines (séniors incluses).

Christian Gourcuff : « La passion du football continue de guider ma vie » SociétéInterview TC : Vous vous apprêtez à quitter le FC Lorient après vingt cinq ans de présence au club.

Christian Gourcuff : « La passion du football continue de guider ma vie »

Quels en sont les souvenirs les plus marquants ? Christian Gourcuff : Même si je n’ai pas l’intention d’arrêter mon métier d’entraîneur, ce départ est l’occasion de revenir sur les cinquante ans de football que j’ai pratiqué d’abord en tant que joueur ensuite en tant qu’entraîneur. Il me reste d’abord et avant tout des émotions, le plaisir du jeu, ce qui fait la source de ma passion pour ce sport. Je garde en mémoire les tournois de sixte que nous disputions avec mes copains de Douarnenez. J’ai aussi en mémoire des années mémorables avec Lorient : l’année 1984-1985 où l’équipe monte en division 3 en pratiquant un très beau football, l’année 97-98 où le FC Lorient accède pour la première fois à la Ligue 1.

Au fil des ans, grâce à vous, Lorient est devenu une référence en matière de style de jeu ? Les joueurs qui viennent à Lorient savent où ils arrivent. Pas du tout. Bien sûr. Comment devient-on entraîneur sans avoir jamais joué ? Ils entraînent ou ont entraîné les plus grands clubs.

Comment devient-on entraîneur sans avoir jamais joué ?

Pourtant, ces techniciens n’ont jamais touché un ballon au niveau professionnel. Une hérésie pourtant parfois synonyme de réussite. Ou comme l’a récemment montré André Villas-Boas avec Tottenham, de retentissant échec. Tâter le cuir pour apprendre aux autres à le manier. Une condition a priori indispensable pour mener une équipe vers les sommets. Un parcours plus technique À l’inverse de leurs congénères dotés d’une expérience du terrain, ces entraîneurs ont dû emprunter des chemins plus originaux.

Plus récemment, ce sont les « Specials » qui représentent le mieux cette catégorie de professeurs. Le charisme, atout essentiel Au-delà de la tactique, le football est également un sport d’homme. Malgré toute la bonne volonté du monde, le travail de recherche et d’analyse ne suffit pas toujours à convaincre des dirigeants de clubs pro des compétences de ces entraîneurs à part. Par Raphael Gaftarnik et Martin Grimberghs. Unecatef - Comment devenir entraineur. Comprendre la réforme La formation des éducateurs représente un des piliers essentiels de la politique sportive fédérale.

Unecatef - Comment devenir entraineur

Le positionnement de la filière des certifications professionnelles tout autant qu’une définition des méthodes d’enseignement liées à l’expérience acquise, aux mutations sociales et à l’évolution du jeu, nous imposent de préciser notre concept, à tous niveaux. Ce projet, initié en 2010 et pleinement opérationnel en 2014, au-delà de la recherche d’une cohérence nationale, pose les fondations d’un projet fédéral identifié. Il doit permettre d’harmoniser les modes d’intervention pédagogique et de s’approprier les fondamentaux de l’activité : la connaissance du jeu et du public, la méthodologie et les outils pédagogiques, les comportements et l’accompagnement… L’ARCHITECTURE DES CERTIFICATIONS (tableau 1) Nous avons souhaité identifier davantage les diplômes, avec un sens précis pour chacun, en positionnant l’ensemble sur 4 principes directeurs :

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) (Résumé descriptif de la certification) - Commission nationale de la certification professionnelle. Entraîneur sportif - entraîneuse sportive. Fiche métier Lucide et exigeant, l'entraîneur sportif n'a qu'un objectif : amener un athlète ou une équipe à son meilleur niveau en vue des compétitions.

entraîneur sportif - entraîneuse sportive

Un technicien du sport qui est aussi un fin pédagogue. © Jérôme Pallé/ONISEP Niveau d'accès : bac + 2 Statut(s) : Statut salarié Secteur(s) professionnel(s) : Fonction publique, Sport - Loisirs - Tourisme Centre(s) d'intérêt : J'ai le sens du contact, Je veux être utile aux autres, Le sport est ma passion. Dispensée par l'IFF et la FFF - Clubs professionnels de Ligue 1 et de Ligue 2.