background preloader

Novembre

Facebook Twitter

Gelée de nèfles. La nèfle, qu’est ce que c’est ?

Gelée de nèfles

Issu du néflier, un fruit rond, brun,dur et globuleux, qui apparaît à l’automne dans les haies des campagnes. On ne peut la consommer qu’après les premières gelées et après blettissement : la chair s’attendrit, un parfum extraordinaire de sous-bois exhale, mêlé à des arômes de coing et de châtaigne. Pour 6 pots de 250 g environ Ingrédients 1 litre de jus de nèfle – 2 citrons – 700 g de sucre – 25 cl de jus de pomme Préparation. Aux Prunelles. Ingrédients : 200 gr de prunelles au gin1 c. à soupe de sel25 cl de sirop1 foie gras4 c. à soupe de Kirschsel, poivre4 tranches de briochefleur de selpoivre du Sichuan concassé (ou poivre noir)vinaigre balsamique Préparation : Préchauffez le four Th. 2-3 ou 90°C.

aux Prunelles

Mélangez les prunelles, le sel, le sirop et placez le tout dans un plat à four pendant 2 à 3 heures en mélangeant et en récupérant régulièrement le jus dans une casserole, jusqu’à ce que les fruits soient mous. Posez le foie dénervé dans une boîte hermétique salée et poivrée. Fermez et laissez mariner 1 heure. En novembre, une récolte et un repas complet ! 6eme étape : couper grossièrement les feuilles de lierre terrestre.

En novembre, une récolte et un repas complet !

Dans un bol, mettre 4 cs de farine, une cs de sucre, le lierre terrestre et 3 cs d’eau. Former une boule, puis plusieurs petites boules, les rouler dans la farine. Réserver. 7eme étape : dans une casserole, mettre une tasse d’eau, les feuilles de violettes et les feuilles de ronces, porter à ébullition et laisser infuser. 8eme étape : passer à l’étamine les cynorrhodons pour obtenir un coulis. Aux Faînes de Hêtre. Boulettes aux faînes, fromage bleu et fines herbes. On le sait, les noix s'entendent à merveille avec le fromage; les faînes de hêtre ne font pas exception.

Boulettes aux faînes, fromage bleu et fines herbes

Servez ces boulettes en amuse-gueule avec des crudités. D'abord, il vous faudra repérer le ou les endroits où Peromyscus cache ses provisions de faînes en suivant, comme on l'a dit dans la fiche sur le hêtre, les traces d'écales sur la neige. Puis, vous lui en chiperez une quantité raisonnable, disons un litre. Veillez toutefois à ne pas épuiser ses réserves. Il faut bien qu'il mange lui aussi. Ingrédients Préparation Mélanger ensemble les faînes moulues et les fines herbes coupées. Variante Une variante plus simple de cette recette consiste à battre ensemble à parts égales, du fromage cheddar râpé, du fromage Roquefort émietté et du fromage en crème. Une fois les fromages intimement liés, en former des boulettes, les rouler dans du paprika puis dans des faînes moulues. Recettes aux fleurs de chrysanthème - JARDIN Paysagiste Conception Création Entretien Élagage Bassin Clôtures Dallages Eure Eure-Loir Yvelines Saint-André-Eure.

Bardane à la béchamel (mangercestfou) La bardane a pour synonymes : herbe aux pouilleux, herbe aux teigneux, choux d'ânes.

bardane à la béchamel (mangercestfou)

Ses fruits sont surnommés "boutons de pompier" ou "balles collantes" Kinpira, ou sauté de légumes d’automne à la japonaise. Recettes de Bardane. La bardane majeure (A. lappa) s’apprêtent de la même façon que la bardane mineure et s’en distingue par ses capitules de plus grande taille qui s’ouvrent largement à leur maturité et forment une grappe plus aplatie à l’extrémité des rameaux.

recettes de Bardane

De plus, ses tiges sont pleines et non creuses. Partie comestible :-la longue racine pivotante des plants de 1ère année est la meilleure partie. Avant de la cuire, on pèle la racine, on la coupe en tranches ou en courts tronçons. Pour éviter que sa chair blanche ne brunisse, il est conseillé de la mettre immédiatement à tremper dans de l’eau froide additionnée d’un peu de vinaigre et de l’y conserver pendant 15 à 20 minutes. Cette précaution donne de la fermeté à la chair des racines et fait ressortir son goût délicieux. Les Japonais la cultivent sous le nom de « gobo ». Vin de myrthe.

La liqueur et le vin de Myrte - Campo Stellae (Le champ des Etoiles) Lundi 25 décembre 2006 1 25 /12 /Déc /2006 17:31 Traditionnellement c'est en Décembre que l'on fait la cueillette de la (ou du) Myrte.

La liqueur et le vin de Myrte - Campo Stellae (Le champ des Etoiles)

De préférence le 25 ou le 31, dates symboliques (la liqueur n'en sera que meilleure....). Bien sûr, si vous habitez le Sud-Est de la France, ou la Corse, vous êtes privilégiés ! C'est bien dans les collines à terre de bruyère des Maures, de l'Estérel ou l'arrière pays des Alpes Maritimes ainsi que dans l'Ile de Beauté qu'on la trouvera sans peine... Si vous avez cette chance, (ou si vous avez des amis qui habitent là-bas) : - ramassez 500 g de baies, lavez-les et laissez-les sécher quelques jours bien au sec.

. - Oubliez les pendant un mois... - Tamisez le liquide en tassant légèrement les fruits pour en exprimer un peu plus de jus. . - Faites un sirop avec 300 g de sucre et 300 g d'eau, mélangez, vous avez maintenant de la liqueur de Myrte. Partager l'article ! InShare Par Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - Publié dans : Recettes gourmandes... 1.