background preloader

Ondes Malefiques

Facebook Twitter

Orange : à Saint-Cloud, antennes-relais ou épouvantails ? Plusieurs reportages télé et articles de presse ont fait état ces dernières semaines des troubles de certains riverains à Saint-Cloud ( Hauts-de-Seine ) depuis que des antennes-relais de l'opérateur Orange sont présentes à proximité de leur habitation.

Orange : à Saint-Cloud, antennes-relais ou épouvantails ?

Maux de tête, sensation du goût modifiée et autres symptômes généraux ont ainsi mystérieusement fait leur apparition au point d'alerter l'avocat de l'association militante Robins des Toits et de déclencher un plainte collective pour " trouble anormal du voisinage ", comme cela a si bien réussi dans deux affaires précédentes concernant Bouygues Telecom et SFR. ANFR-Exposition du public aux ondes. 482727-lexposition-de-la-population-aux-ondes-est-globalement-faible-en-france. Les niveaux d’exposition du public aux ondes sont globalement nettement inférieurs aux limites réglementaires en vigueur.

482727-lexposition-de-la-population-aux-ondes-est-globalement-faible-en-france

Telle est la conclusion de l'Agence nationale des fréquences, qui a dévoilé les conclusions de sa campagne de mesures menée en 2018. En France, la population est peu exposée aux ondes électromagnétiques. Voilà ce qui ressort de la nouvelle étude produite par l’Agence nationale des fréquences (ANFR) et publiée le 18 avril. La raison ? Les valeurs limites fixées dans la réglementation sont respectées. Réglementation respectée Ainsi, la plus haute valeur qui a été détectée au cours de la campagne de vérification — qui a consisté à réaliser 3 068 mesures — est de 23,1 volts par mètre (V/m) alors que la toute première limite réglementaire est fixée à 28 V/m.

Des portables redoutables, vraiment ? Un soldat du futur accuse les compteurs Linky d'avoir lancé une attaque nucléaire globale pour détruire l'espèce humaine. Affirmant venir de l’année 2041, un soldat, en mission pour sauver la mère du prochain leader de la résistance humaine, a rendu responsable les compteurs Linky d’avoir sciemment organisé l’apocalypse nucléaire et de détruire les humains. « Le 29 août 2027, les compteurs Linky vont devenir conscients et s’unir contre leur ennemi commun, nous » a affirmé François Lalouette, soldat appartenant à un groupe de résistants du futur, qui luttent en secret contre les armées de Linky.

Un soldat du futur accuse les compteurs Linky d'avoir lancé une attaque nucléaire globale pour détruire l'espèce humaine

Envoyé dans le passé par son chef de brigade pour sauver sa propre mère, il a tenu à mettre en garde contre les dangers des compteurs Linky. « Comme beaucoup, j’ai longtemps cru que tous ceux qui accusaient Linky n’étaient que des complotistes et puis un jour Linky s’est connecté au réseau mondial et en quelques heures, nous avons été balayés » a-t-il ajouté. « Ils sont là, ils ont envoyé un compteur Linky dans le passé pour détruire la Résistance, ne comprenez vous pas ce qui se passe ? 66 Minutes : Un automne à Boston - 23/11/2019- 6play. Les compteurs Linky sont-ils dangereux ? 5G : que sait-on de ses effets sur la santé ? Électrophobie : les antennes rendent-elles malade ? Cet article est dérivé du texte de ma toute première chronique « état des connaissances scientifiques » proposée au Magazine de la santé en septembre 2015.

Électrophobie : les antennes rendent-elles malade ?

Bien qu’ancrée dans un contexte médiatique particulier (voir fin du dossier), la pertinence des informations présentées n’a pas fondamentalement changée… Téléphone mobile et tumeurs cérébrales, quoi de neuf ? - Afis Science - Association française pour l’information scientifique. Une équipe australienne a analysé en détail les tumeurs cérébrales diagnostiquées de 1982 à 2013 pour voir si l’exposition aux radiofréquences engendrée par le téléphone mobile pouvait être mise en cause, et dans quelle mesure l’amélioration des techniques médicales contribuait à accroître le nombre de tumeurs diagnostiquées [1].

Téléphone mobile et tumeurs cérébrales, quoi de neuf ? - Afis Science - Association française pour l’information scientifique

Parmi les études épidémiologiques publiées, quelques études cas-témoins 1 indiquant une augmentation du risque de développer un gliome pour les utilisateurs les plus intensifs avaient conduit au classement des radiofréquences liées à l’usage du téléphone mobile dans la catégorie « cancérigènes possibles » du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) en 2011. L’étude de Kaparidis et al., publiée en novembre 2018, vient renforcer ces résultats. L’Institut sanitaire australien collecte des informations sur les tumeurs diagnostiquées dans le pays depuis 1982 (code typographique, grade et code dans la classification internationale des maladies).

Des riverains réclament le démontage d'antennes relais… inactives. La plainte contre Orange, qui déclare ne pas avoir encore activé ses équipements, relance la question de l’effet psychologique des antennes relais.

Des riverains réclament le démontage d'antennes relais… inactives

A deux jours de l’ouverture du Grenelle de antennes relais organisé au ministère de la Santé, voici une affaire qui tombe à point nommé pour les opérateurs dont les infrastructures des réseaux de mobiles sont pointées du doigt par les associations de riverains concernant les risques sanitaires. Une vingtaine de familles locataires de la résidence Les boucles de la Seine à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) ont porté plainte contre Orange auprès du tribunal de Nanterre. Elles réclament le démontage de trois antennes relais installées en mars 2009 dont « certaines sont directement situées en face des fenêtres des locataires », selon les propos de Richard Forget, avocat des riverains, rapportés par l’AFP. Les compteurs Linky sont-ils dangereux pour la santé ? La Croix : Que pensez-vous de la décision de justice qui demande le retrait pour raisons médicales des compteurs Linky chez 13 particuliers ?

Les compteurs Linky sont-ils dangereux pour la santé ?

Jean-François Doré : Les juges vont beaucoup plus loin que ce que peuvent dire les scientifiques. Un compteur Linky émet des fréquences plus faibles qu’un téléphone portable ou que des plaques à induction et, dans tous les cas, nous n’avons pas de preuves solides pour attester que l’exposition aux radiofréquences peut avoir des effets sanitaires. Nouvelle fronde contre le compteur électrique Linky Le centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a certes classé les champs électromagnétiques comme cancérigènes possibles. Mais « possibles » signifie qu’il n’est pas impossible que ça puisse occasionner un cancer, non que cela soit probable.

Le tribunal de Tours retient que l’état de fatigue d’un enfant de 7 ans peut être en rapport avec le compteur Linky. J. Sept millions de compteurs Linky ont déjà été posés. Électrophobie : les antennes rendent-elles malade ? La 5G menace-t-elle votre santé ? #LesDécodeurs.

Téléphone portable et cancer : quand la science contredit l’OMS. En mai 2011, le Centre international pour la recherche sur le cancer (CIRC, ou IARC en anglais), agence dépendant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), annonçait que les champs électromagnétiques de radiofréquence, autrement dit ceux émis par les téléphones portables, seraient désormais considérés comme des agents cancérogènes appartenant au groupe 2B.

Téléphone portable et cancer : quand la science contredit l’OMS

Autrement dit, le CIRC considère ces émissions comme « possiblement cancérogènes pour les êtres humains ». Près d’une décennie plus tard, où en sommes-nous ? À quoi correspondent les divers groupes d’agents cancérigènes ?