background preloader

Énergie

Facebook Twitter

Biomimétisme : des algues pour doper les batteries. Stockage liquide pour le solaire - Sciencesetavenir.fr. EFFICIENCE.

Stockage liquide pour le solaire - Sciencesetavenir.fr

Depuis plus de six ans, Kasper Moth-Poulsen de l'université de Technologie de Chalmers, à Göteborg, en Suède, étudie la possibilité de stocker l'énergie solaire dans un fluide chimique. L'idée date des années 50 mais cela fait moins d'une décennie que les chimistes disposent des moyens de la réaliser. Il s'agit, pour ce faire, de fabriquer des molécules synthétiques sensibles à la lumière du Soleil : éclairées elles changent de configuration et stockent ainsi l'énergie solaire dans leur liaisons chimiques. Elles peuvent conserver leurs nouvelles formes pendant des mois voire des années et quand elles sont mises en présence d'un catalyseur, elles retrouvent leurs formes initiales en libérant de la chaleur. Chimie verte : le CO2, une nouvelle matière première ? Concept map becomes larger @FLSurviveMars #FLSurviveMars @ - Energy on Mars - Futurlearn course.

Quel futur pour l’énergie solaire. Entre espoirs, déceptions et avancées spectaculaires, la recherche autour de l’énergie solaire photovoltaïque avance à grands pas.

Quel futur pour l’énergie solaire

Tour d’horizon des tendances les plus prometteuses avec Daniel Lincot et Pere Roca i Cabarrocas, directeurs de recherche au CNRS et spécialistes du photovoltaïque. L’effet photovoltaïque, découvert au XIXe siècle, repose en partie sur les propriétés des matériaux semi-conducteurs présents dans les panneaux solaires. Comment travaillez-vous à leur amélioration ? Daniel Lincot1 : La recherche sur l’énergie solaire photovoltaïque est un travail d’équipe. L’objectif est de fabriquer des cellules solaires plus efficaces, qui convertissent mieux la lumière du soleil en électricité, et à moindre coût. Pere Roca i Cabarrocas2 : Lorsqu’on cherche à améliorer le rendement ou le coût, le moindre petit détail compte. La différence entre l'énergie solaire photovoltaïque et thermique. De nos jours, les capteurs solaires thermiques constituent la meilleure solution pour satisfaire les besoins en eau chaude.

La différence entre l'énergie solaire photovoltaïque et thermique

Mais dans quelques années avec les progrès de la technologie, il deviendra de plus en plus intéressant, d’un point de vue économique ou énergétique, de couvrir l’ensemble des besoins en énergie d’un bâtiment avec des panneaux solaires photovoltaïques, couplés à une pompe à chaleur. Explications sur les différences entre l’énergie solaire photovoltaïque et l’énergie solaire thermique. L’énergie solaire photovoltaïque Les installations de panneaux solaires photovoltaïques convertissent la lumière du soleil en électricité grâce aux cellules photovoltaïques. Cette énergie permet de produire de l’électricité à partir du rayonnement solaire (qui est l’ensemble des ondes électromagnétiques émises par le Soleil).

100% énergies renouvelables pour 3 îles du Finistère d'ici 2030. MAREES.

100% énergies renouvelables pour 3 îles du Finistère d'ici 2030

"Nous lançons aujourd'hui le processus de transition énergétique" sur les trois îles, s'est réjoui le maire de Molène, Daniel Masson, lors d'une présentation sur son île de cet ambitieux programme soutenu par la région et le gouvernement. "Bientôt à Ouessant il faudra coller les horaires des marées sur les machines à laver", s'est amusé le maire d'Ouessant Denis Palluel, également président de l'Association des îles du Ponant, qui regroupe quinze îles de la Manche et de l'Atlantique habitées à l'année, mais non reliées au continent par un pont ou une route submersible, ce qui exclut Oléron, Ré ou Noirmoutier.

A l'horizon 2030, Ouessant, Molène et Sein visent un objectif de production de 100% d'énergies renouvelables, alors que ces territoires sont particulièrement vulnérables aux effets du changement climatique, notamment en raison de la montée du niveau des océans. Soutien régional et national. Des pales furtives pour le plus puissant parc éolien français. Dans les Pyrénées-Orientales, près de Perpignan, EDF vient de mettre en route le plus puissant des parcs éoliens français.

Des pales furtives pour le plus puissant parc éolien français

Les 35 turbines de « l’Ensemble éolien catalan », réparties sur quatre communes, atteignent une puissance totale de 96 MW. Elles doivent fournir 240 GWh par an, soit, explique EDF, « les besoins en énergie d’une ville de 120.000 habitants ». L'énergie osmotique pourrait atteindre un rendement record. Les mers et les océans recèlent de grandes quantités de flux énergétiques, parmi lesquels les flux dits « osmotiques », notamment exploitables aux embouchures des fleuves. © Pierre, Flickr, CC by-nd 2.0 L'énergie osmotique pourrait atteindre un rendement record - 2 Photos.

L'énergie osmotique pourrait atteindre un rendement record

L'Ensemble éolien catalan, le plus puissant parc français, a des pales furtives. La "route solaire" entre en phase de développement. EXPÉRIENCE.

La "route solaire" entre en phase de développement

Six mois après la COP21 où l’invention a été présentée en grandes pompes, Wattway s’engage rapidement dans la voie du développement industriel. Le 2 juin, l’entreprise Colas a inauguré à Mouilleron-le-Captif (Vendée) sur le site du complexe sportif et culturel Vendéspace un parking solaire où les batteries des voitures électriques seront rechargées par le sol.

C’est le syndicat départemental d’énergie et d’équipement de la Vendée (Sydev) qui a topé avec l’inventeur de Wattway. Ce site d’expérimentation sur des voies de circulation et d'accès aux places de stationnement est composé de 42 dalles recouvrant 50 m² qui produira 6300 kWh par an. Il entre dans le plan "Vendée énergies nouvelles" qui vise à couvrir la moitié de la consommation électrique du département par des énergies renouvelables à partir de 2025, contre 10% aujourd’hui. La fabrication industrielle déjà possible. L’énergie hydrolienne entre dans l’ère de l’industrialisation. DÉMONSTRATION.

L’énergie hydrolienne entre dans l’ère de l’industrialisation

L’exploitation de l’énergie des courants marins entre dans sa phase active. EDF et DCNS-OpenHydro ont mis à l’eau vendredi la deuxième hydrolienne qui va constituer le premier parc au monde à produire de l’électricité.