background preloader

Sites internet

Facebook Twitter

Première mondiale : une femme ayant reçu une greffe de l'utérus donne naissance à un enfant - Science et vie. Le bébé né en septembre après 31 semaines de gestation dans un utérus greffé. / Ph. permission de The Lancet.

Première mondiale : une femme ayant reçu une greffe de l'utérus donne naissance à un enfant - Science et vie

C’est un garçon, il pèse 1,775 kg et il est né en septembre au terme de 31 semaines et demi de grossesse (soit presque 8 mois). Pourtant, sa mère est atteinte d’une absence congénitale d’utérus. Si elle a pu mettre au monde un enfant, c’est grâce à un exploit médical de portée mondiale, dont le théâtre est l’Hôpital universitaire Sahlgrenska de Gothembourg, en Suède. C’est ici que travaille depuis dix ans une équipe pionnière en matière de greffe de l’utérus, dirigée par le professeur Mats Brännström. En 2013, la patiente, âgée de 35 ans, a reçu la greffe d’une donneuse de 61 ans, une amie de la famille ménopausée depuis 7 ans.

Huit autres femmes ont été greffées par la même équipe suédoise. Ménopause - Définition. La ménopause correspond à la fin de la période reproductive de la femme, habituellement vers l’âge de 50 ans.

Le site PasseportSanté.net offre au grand public des informations sur la prévention de la maladie et l’acquisition de saines habitudes de vie. Il a été nommé site de l'année en 2010, 2011, 2012 et 2013 et il a reçu le label d'excellence dans les sites éditoriaux. Cet article a été écrit entre 1998 et 2014. – svt33

Elle est marquée par l’arrêt des règles ainsi que par la cessation de l’ovulation et de la sécrétion par les ovaires des hormones sexuelles (oestrogènes et progestérone).

Ménopause - Définition

Médicalement parlant, on sait qu’une femme est ménopausée lorsqu’elle n’a pas eu de menstruations pendant 12 mois consécutifs. Néanmoins, le début de la ménopause, c’est-à-dire la cessation permanente des règles, se situe au début de ces 12 mois. Il ne peut donc être établi que rétrospectivement. Causes infertilité : les différentes causes d’infertilité. Les causes d'infertilité féminine et masculine sont souvent d'origine hormonale.

Le site ComprendreChoisir est une marque de la société FineMedia, c'est un site rédigé par des pros dans chaque domaines. Il a été créé en 2007. Cet article n'ayant pas de date précise, on sait néanmoins qu'il a été écrit entre 2007 et 2014. Ce site a aussi un but commercial car il obtiens de l'argent grâce aux publicité qu'il présente. – svt33

L'infertilité et la stérilité touchent aussi bien les femmes que les hommes.

Causes infertilité : les différentes causes d’infertilité

Il existe de nombreuses causes d'infertilité : hormonales, biologiques, environnementales, etc. Causes infertilité : les hormones souvent impliquées De nombreux cas d'infertilité masculine et féminine sont d'origine hormonale. Hormones : les 2 causes principales d'infertilité L'infertilité peut être due à : Insuffisance ovarienne ou testiculaire : des signes révélateurs Voici comment se manifeste un dysfonctionnement gonadique chez l'homme ou la femme : Insuffisance ovarienne ou testiculaire : diagnostic Troubles des testicules et ovaires : causes congénitales L'hypogonadisme masculin ou féminin peut être congénital. Hypogonadisme masculin : le syndrome de Klinefelter 0,2 % des nouveau-nés masculins sont porteurs d'un chromosome X supplémentaire, c'est la forme la plus commune d'hypogonadisme masculin : En savoir plus : réussite FIV.

Comment se déroule une insémination artificielle? - Insémination artificielle. L’insémination artificielle donne de meilleurs résultats lorsqu’il est associé à une stimulation de l’ovulation.

comment se déroule une insémination artificielle? - Insémination artificielle

Le suivi de la stimulation et du déclenchement de l’ovulation doit être correcte afin d’éviter une grossesse multiple. Après recueil et préparation, dans de bonnes conditions, du sperme, ce dernier est mis dans une seringue. Centre de Fécondation in vitro de la province de luxembourg - Le principe de la fécondation in vitro. La fécondation extra-corporelle ou Fécondation In Vitro (FIV) consiste à reproduire en laboratoire ce qui se passe naturellement dans les trompes : la fécondation et les premières étapes du développement embryonnaire.

Centre de Fécondation in vitro de la province de luxembourg - Le principe de la fécondation in vitro

La stimulation des ovaires va permettre le développement de plusieurs follicules, dont la ponction permet le recueil de plusieurs ovocytes matures. Ceux-ci sont mis en présence d’un grand nombre de spermatozoïdes mobiles in vitro. Si la fécondation survient, des embryons sont alors replacés dans l’utérus de la femme (transfert) où ils pourront effectuer leur nidation (Figures 3 et 4). Comprendre le don de sperme ou d’ovocytes. La Biologie du don de sperme et du don d'ovocytes repose sur les possibilités de congélation en azote liquide à -196° C des gamètes : cette technique porte le nom de cryobiologie.

Comprendre le don de sperme ou d’ovocytes

Stockage de spermatozoïdes en azote liquide (cliquer sur l'image pour agrandir) On sait depuis longtemps conserver dans l'azote liquide à - 196 degrés les spermatozoïdes, sans affecter leur patrimoine génétique, ni trop altérer leur mobilité. Ceci permet : - de dissocier dans le temps le don de sperme de son utilisation ; - de dissocier dans l'espace le lieu du don et celui de son utilisation ; - de vérifier à distance du don (la Loi fixe à 6 mois après le don cette vérification) que le donneur de sperme n'est toujours pas porteur de maladies infectieuses transmissibles par son don au couple receveur (sérologies BW ou Syphilis, CMV ou Cytomégalovirus, VIH ou virus du Sida, Hépatite B, Hépatite C).

Les ovocytes donnés peuvent être utilisés de deux façons : Voir Réaliser un don => Cadre légal, à gauche de cet écran. Agence de la biomédecine.

Le site genetique-medicale.fr est conçu par l’Agence de la biomédecine pour répondre, de façon très pédagogique, aux besoins d’informations du grand public sur la génétique médicale et les tests génétiques. Il a été créé en 2014 bien que l'agence de biomédecine a été fondé 6 août 2004. Elle a repris depuis le 10 mai 2005 les missions de l’Établissement français des Greffes – svt33