background preloader

Sven_h2

Facebook Twitter

Associations étudiantes toulousaines. Dossier38_ch05. Protéger nos données perso sur le Web ? Bon courage M. Hollande ! François Hollande regarde son smartphone dans les studios de Martinique première, le 4 juillet 2011 (Patrick Coppée/AFP) En 1679, l’Angleterre veut limiter les emprisonnements arbitraires et adopte un des premiers textes protégeant les droits de l’homme, l’Habeas corpus.

Protéger nos données perso sur le Web ? Bon courage M. Hollande !

Aujourd’hui, certains veulent adapter ce droit vieux de 350 ans au monde numérique. François Hollande en a fait discrètement la promesse pendant la campagne présidentielle. Mieux encadrer la biométrique et les fichiers policiers, mais aussi toutes les traces (statuts sur les réseaux sociaux, « J’aime », photos, achats, commentaires, blogs...) qu’on laisse sur Internet, c’est l’objectif de cet « habeas corpus numérique ». William Bourdon, responsable du pôle libertés publiques au sein de l’équipe de campagne de François Hollande, détaille : Internet Responsable : comprendre les règles. Tracage internet. Qu’est-ce qu’il y a de moi dans la machine que j’utilise.

Chacun de nous (ou presque) se promène désormais avec une « machine » dotée d’un écran dans la poche ou dans le sac.

Qu’est-ce qu’il y a de moi dans la machine que j’utilise

Suivant la taille de l’écran et la machine associée, nous exposons ainsi une partie de ce que nous faisons à l’extérieur de nous même au travers d’un artefact. Dans le même temps nous sommes potentiellement exposés à ce qui vient d’un au-delà du lieu où je suis. De manière plus ou moins discrète nous avons installé dans la proximité de notre vie quotidienne de nouveaux objets qui sont devenus de plus en plus mobiles, miniatures, et connectés. On peut, à la manière de Georges Perrec avec un immeuble dont il raconte des morceaux de vie en regardant chaque partie, imaginer la tranche de vie qui est contenue réellement ou potentiellement dans ces machines. Les sociologues nous ont appris depuis longtemps que les objets racontent l’humain et que ceux qui peuplent notre quotidien racontent une histoire personnelle, mais aussi une histoire sociale. INTERNET contrôles des données.