background preloader

La disparition des abeilles

Facebook Twitter

Monsanto perd face aux apiculteurs yucatèques. Les apiculteurs de la péninsule du Yucatán ont remporté un procès contre le géant Monsanto, après deux ans de procédures.

Monsanto perd face aux apiculteurs yucatèques

Ils s’opposaient à la décision du Ministère de l’Agriculture d’autoriser la plantation d’OGM. Le juge a révoqué l’autorisation et demandé que, conformément à la constitution mexicaine, des référendums soient tenus dans les communautés autochtones Santa Elena, Ticul, Oxkutzcab, Tekax, Tzucacab, Peto et Tizimin avant tout changement en la matière. (En ces temps où la finance semble dicter tous nos faits et gestes, il faut avouer qu’un juge qui rappelle le droit à l’autodétermination des peuples, ça fait plaisir!) Le Mexique est un des plus grands exportateurs de miel, le 3e au monde, et 40% de cette production a lieu au Yucatán. 25 000 familles en vivent. Avec les difficultés qu’ont les apiculteurs et les incertitudes liées au syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles, phénomène complexe et multifactoriel, on comprend aisément leur inquiétude.

Abeilles: "intimidation" et "lobbying effréné" pour les pesticides. Ce rapport détaille la façon dont les deux entreprises ont manœuvré pour influencer le débat sur les trois substances issues de la classe des nicotinoïdes, depuis la décision de confier à l'agence européenne de sécurité alimentaire (EFSA) le soin d'étudier la question il y a un an.

Abeilles: "intimidation" et "lobbying effréné" pour les pesticides

Les deux entreprises sont également accusées de minimiser des études scientifiques, de faire jouer leurs réseaux politiques et de faire passer les partisans de l'interdiction pour des apiculteurs du dimanche. Intimidation Martin Pigeon, un des auteurs du rapport, pointe le changement de ton chez les industriels, qui, auparavant, était plutôt feutré.

"Dans ce cas-là, ça a pris des formes beaucoup plus violentes", explique-t-il. Abeilles : des députés britanniques demandent l'interdiction de pesticides. Un nouveau front s'est ouvert dans la guerre que mènent les défenseurs des abeilles contre les pesticides néonicotinoïdes.

Abeilles : des députés britanniques demandent l'interdiction de pesticides

Dans un rapport sévère diffusé vendredi 5 avril, les députés britanniques de la Commission de l'environnement volent au secours des butineuses en appelant le gouvernement de Londres à interdire ces traitements chimiques, très largement utilisés dans les cultures de maïs, de colza, de tournesol et de coton. L'interdiction des néonicotinoïdes est à l'étude en Europe, après que des études scientifiques ont démontré le rôle de ces produits dans l'effondrement des colonies d'abeilles et d'autres insectes pollinisateurs. "Nous estimons que les preuves scientifiques sont importantes pour justifier des mesures de précaution, donc nous appelons (...) à un moratoire sur l'usage de pesticides liés au déclin des abeilles", a déclaré la présidente de la commission parlementaire, Joan Walley, membre du parti d'opposition travailliste.

LE PEUPLE DES ABEILLES. Près du rivage d'une mare, une abeille porteuse d'eau collecte le précieux liquide.

LE PEUPLE DES ABEILLES

Le vent du nord a desséché le thym du plateau du Larzac. Une multitude d’abeilles vient chercher de l’eau sur des fleurs de renoncule aquatique, dans un trou d’eau nommé « lavogne ». Quand les miellées sont importantes, l’humidité du nectar suffit aux besoins de la ruche. Cependant, lors de fortes chaleurs ou lorsque le vent assèche la végétation, les butineuses porteuses d’eau partent par centaines pour hydrater les ouvrières assoiffées.

Butineuses en vol d’approche de la ruche sur un champ de colza. Les muscles de l’abeille lui permettent de battre des ailes 400 à 500 fois par seconde pour atteindre une vitesse de 25 à 30 kilomètres/heure en pleine charge. Une porteuse d'eau a fait l'erreur fatale et tente de survivre à la noyade. Une abeille pompe une goutte d’eau sur une feuille. Deux abeilles pratiquent l’échange buccal de nourriture appelé trophallaxie chez les insectes sociaux. Mortalité des abeilles : le nombre d'apiculteurs a baissé de près de 40% en six ans. E nombre d'apiculteurs a baissé de près de 40% en six ans, disparition en nette accélération qui suit celle des abeilles, constate un audit de la filière apicole réalisé par l'établissement public FranceAgriMer.

Mortalité des abeilles : le nombre d'apiculteurs a baissé de près de 40% en six ans

Selon cette étude qui dresse un état des lieux de l'apiculture en France en 2010 par rapport à 2004, dernier audit en date, "27.400 apiculteurs soit 4.500 à 4.600 en moyenne" ont disparu chaque année contre 15.000/an sur la décennie 1994/2004. Le nombre de ruches a diminué de 20% à un peu plus d'un million en 2010 contre 1,356 million en 2004, mais la baisse de production de miel de 28% (18.330 tonnes en 2010, contre 25.500) témoigne "surtout de la baisse du rendement moyen par ruche", pointe FranceAgriMer.

"On suppose que la baisse du nombre d'apiculteurs est directement corrélée à la disparition des abeilles, même si on n'en a aucune preuve", a indiqué Marion Robert-Vérité, responsable du programme apicole de FranceAgriMer. Si l'abeille disparaissait du globe, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre. Le mystère de la disparition des abeilles. Le mystère de la disparition des abeilles. Vidéo pesticides. ...cide. Documentaire apiculture: "Le berger des abeilles"

Youtube but the video don't exist anymore :( – leandropedro
Great picture ! Do you remember the URL source? – notpicnic