background preloader

Documents intéressants

Facebook Twitter

Sciences

GM, poilus. Racisme et antisémitisme. MétaDoc - Faites chauffer vos neurones avec Rush Hour ! Classique des casse-têtes, Rush Hour est un jeu de petites voitures qui vous fera passer les embouteillages du périphérique parisien pour de la gnognote. Circulez, y a rien à voir ! À moins d’avoir vécu ces vingt dernières années dans une grotte, qui n’a jamais entendu parler de Rush Hour (le jeu, pas le film avec Jackie Chan)? Ce jeu de casse-têtes consistant à faire sortir une petite voiture rouge d’un trafic infernal aura mis à l’épreuve mes neurones et ceux de mes collègues AED lorsque j’étais AVS-co.

Avec ses quarante défis répartis sur quatre niveaux progressifs (de débutant à expert), Rush Hour met à mal votre sens logique… quitte à voir un de vos élèves régler rapidement son cas à un niveau où vous coincez depuis des heures. D’un point de vu pratique, l’éditeur ThinkFun a très bien pensé la chose. Pas besoin de garder le carton d’emballage pour ranger le jeu. Un véritable investissement J’ose le dire : Rush Hour est un très bon investissement pour une ludothèque. MétaDoc - Kong-Kong, quand l'imagination éclaire la grisaille de la ville. Vivre dans une grande ville toute grise et impersonnelle lorsque l’on est un enfant n’a rien de très réjouissant. Ce serait sans compter sur le pouvoir de l’imagination. Lorsque les parents d’Abélard lui annoncent qu’ils vont déménager dans une tour, l’imagination du petit garçon s’emballe.

Il se voit déjà devenir un preux et fier chevalier partant en croisade. Quelle n’est pas sa déception lorsqu’il comprend qu’au lieu d’une tour de château-fort, il s’agit d’une tour d’immeuble haute d’une centaine d’étages (et dont l’ascenseur est toujours en panne). La morosité et les habitudes d’Abélard se trouvent rapidement bouleversées quand il rencontre Héloïse, qui vit juste en dessous de chez lui. Réalisée à deux mains par Yann Autret (scénario) et Vincent Villeminot (scénario et dessins), cette bande-dessinée est un petit bijou de poésie.

En résumé, Kong-Kong, le singe sur le toit est une très belle bédé qui fait rêver et pousse à se questionner sur l’absurdité du mode de vie citadin. Tchika Mag : le magazine 100% féministe pour les juniors. Féminisme : "J'ai créé le magazine que j'aurais aimé lire étant petite" En juin prochain sortira le premier magazine "féministe" pour petites filles. Tchika est un trimestriel qui ne sera disponible que sur abonnement. Sa ligne éditoriale entend déconstruire les stéréotypes de genre et permettre aux filles de s’identifier dans tous les sujets d’actualité, de l’art aux sciences. Alors que les magazines destinés aux filles dans la presse jeunesse sont souvent très genrés - le rose y est par exemple prédominant - rencontre avec la fondatrice de Tchika, la journaliste Elisabeth Roman, qui espère ainsi participer au mouvement vers l’égalité femmes-hommes.

D’où est née l’idée d’un magazine féministe pour petites filles ? J’ai été la rédactrice en chef de Sciences et Vie Découvertes pendant dix ans. Environ 40% de filles lisaient ce magazine, c’était bien mais insuffisant. J’ai aussi fait le tour de la presse pour filles et j’ai remarqué qu’il manquait un magazine qui les sorte de ce qui est mignon et doux. J’ai pour ma part toujours été une petite fille forte. MétaDoc - Smash up : du fun, du geek et de la baston. Paru en 2013, « Smash up : le jeu de baston qui claque » vient de faire une arrivée fracassante dans la ludothèque du collège. Avec un packaging explosif (des dinosaures, des aliens, des robots, etc. le tout dans une ambiance survoltée), j’ai déjà passé des heures à en expliquer les règles. La vie de profdoc, c’est super difficile… Un jeu de deck simplifié Smash up est un jeu de cartes dans lequel des groupes de factions s’affrontent afin de conquérir des bases et gagner des points de victoire.

Mettant en avant des créatures de l’univers geek (dinosaures, pirates, zombies, aliens, ninjas, robots, sorciers ou petit peuple), ce jeu réduit à sa plus simple expression la construction du deck. En effet, en début de partie, chaque joueur choisit deux des factions présentes dans la boîte, les mélange et obtient ainsi un deck composé de quarante cartes. Des monstres, des actions et beaucoup de combos Comme tout bon jeu de deck, Smash up propose deux types de cartes. Ça va faire mal. Crédulité et rumeurs. Faire face aux théories du complot et aux fake news. 3 Janvier 2019 Rédigé par CapOcapesDoc et publié depuis Overblog Crédulité et rumeurs. Faire face aux théories du complot et aux fake news Gérald Bronner KRASSINSKY (dessins) Le Lombard - 2018 Résumé : Ces dernières années, la diffusion et la multiplication des théories du complot ont accompagné les progrès de la communication.

Mon avis : Une très bonne bande dessinée sur un sujet complexe. Partager cet article Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous : Le film de la semaine : « Rosie Davis » de Paddy Breathnach. Comment évoquer à l’écran, sans sombrer dans le pathos, le quotidien difficile d’une famille jetée à la rue après une expulsion locative ? Le regard aiguisé par son expérience du documentaire, porté par la justesse d’un scénario proposé par l’écrivain Roddy Doyle, le cinéaste irlandais Paddy Breathnach aborde frontalement le sujet. La caméra à l’épaule dans une proximité empathique accompagne l’épreuve terrible vécue par Rosie Davis, son compagnon et leurs quatre jeunes enfants, en quête d’un hébergement provisoire. Nous voici embarqués à bord du véhicule, seul bien commun et unique refuge, aux côtés d’une héroïne de notre temps, combattante à l’énergie inépuisable, femme aimante, mère déterminée, prête à tout pour préserver ses proches du malheur.

Crise du logement, accroissement des inégalités et précarité touchent également de plein fouet l’Irlande en dépit d’un redressement économique pompeusement affiché. Etat d’urgence absolue Du jour aux nuits, l’exigence de vivre Samra Bonvoisin. BD papier des problèmes DUDU. MétaDoc - Imbattable, un super-héros made in France. Oubliez les batmans, wonderwomans et autres justiciers masqués venus d’outre-Atlantique ! Imbattable, le super-héros de proximité de Pascal Jousselin que même votre mémé aimera, est là pour nous sauver. Incasable Imbattable Imbattable est français.

Il va tous les dimanches manger chez sa mémé et n’oublie jamais de lui apporter une baguette de pain. Son secret ? Une BD franco-belge jubilatoire Publié dans le Journal de Spirou, Imbattable est une bédé oscillant entre le format gag (histoire humoristique en une planche) et le récit complet en deux à quinze planches. Adapté à un public jeunesse (dès 9 ans d’après le site de Dupuis et je le confirme), Imbattable est une bande-dessinée intelligente et pleine d’humour.

Si vous connaissez le travail de Marc-Antoine Mathieu, vous pourrez y voir une version allégée et accessible à la jeunesse (c’est d’ailleurs comme ça que ma libraire en est venue à me parler d’Imbattable). Vraiment imbattable ? Blogs.lexpress. Une nouvelle revue pour les 10-15 ans ? DONg est le premier Mook conçu pour les adolescents.

Au programme : des reportages pour mieux comprendre le monde dans lequel ils grandissent. Les ados ne lisent plus de magazines ? Ils sont scotchés sur leurs écrans ? Victimes des fake news ? Mettez-leur d’urgence cette revue entre les mains. Accessible autant qu’exigeante, la qualité est vraiment au rendez-vous. S’il est plutôt « Nature », il aimera le reportage sur les ours. S’il aime les activités incongrues, il adorera le reportage sur les URBEX. J’adore … le reportage sur la Salle 116. . … la rencontre avec Bertrand Périer, l’avocat qui entraîne les jeunes de Seine-Saint-Denis à la prise de parole en public et que vous pouvez voir dans le formidable documentaire A Voix Haute.

. … les illustrations soignées et tendances, les couleurs bien tranchées… … la rubrique « Ma mère, revue et corrigée », le principe à première vue est totalement maso pour la mère qui écrit à sa fille. Pour découvrir DONg ! Qui sommes-nous ? | Albert le journal. Bibliothèque : les livres jeunesse “transgenres” resteront à portée des enfants. Le conseil d’administration de la bibliothèque d’Andover (Kansas) avait décidé, il y a quelques jours, de soutenir une proposition visant à isoler les ouvrages destinés à la jeunesse évoquant des personnages transgenres dans les sections adolescents et adultes. Quand bien même les livres étaient adaptés pour de jeunes lecteurs.

Le comité de direction de la bibliothèque a toutefois opposé son véto à la mise en œuvre de cette mesure. (photo d'illustration, Renate Meijer, CC BY-SA 2.0) Le comité de direction de la bibliothèque d'Andover n'a finalement pas suivi la proposition de plusieurs parents, réunis au sein du comité d'administration de l'établissement. Ces derniers avaient voté une disposition visant à exclure les ouvrages jeunesse mettant en scène des personnages transgenres de la section réservée aux jeunes lecteurs. D'après eux, ces ouvrages devaient se trouver en sections adolescent ou adulte.