background preloader

Numérique à l'école

Facebook Twitter

Guide de survie des aventuriers d'Internet — Enseigner avec le numérique. L'association CECIL (Centre d'Étude sur la Citoyenneté, l'Informatisation et les Libertés), en partenariat avec la LDH (Ligue des Droits de l'Homme) publie un Guide de survie des aventuriers d’Internet.

Guide de survie des aventuriers d'Internet — Enseigner avec le numérique

Ce guide imprimé vise, selon les auteurs, à sensibiliser les usagers internautes aux dangers liés au profilage, aux publicités ciblées, et aux différentes mesures restrictives de libertés, à assimiler des bonnes pratiques pour mieux défendre les vies privées et les libertés, à améliorer la maîtrise des outils numériques courants comme le navigateur, les mots de passe ou les cookies et enfin à favoriser l'adoption de mesures et d'outils simples et pratiques pour se protéger, tels que les dispositifs anti-traceurs, les techniques de chiffrement ou le recours aux réseaux « anonymisants ».

Le livret composé de 68 pages au format A5 est la version imprimée de 12 fiches pratiques disponibles sur le site du CECIL. Sources Les fiches pratiques du CECIL : : PéhäFramablog : OpenSankore. Typologie des usages des TICE.pdf. Usages pédagogiques. Voici quelques usages recensés par les enseignants :Lecture de livres numériques [ex. iBooks, collection Chocolapps]Création de livres numériques [ex. iBooks Author, Book Creator, CBB, …]Lecture de la presse [La Presse+, ex. quotidiens et hebdomadaires belges, presse internationale]L'info en direct [ex. fil d'info des quotidiens et chaînes télévisées]Dissections virtuelles [ex.

Usages pédagogiques

Frog Dissection - Rat Dissection]Utilisation de tableaux périodiques animés [ex. Atomes]Utilisation de manuels scolaires numériques [ex. Sesamath, lelivrescolaire.fr]Utilisation d'exerciseurs, d'outils de révision pour les mathématiques, le français [ex. Successfully Learning, iTooch, MathBoard]Recherche documentaire pour exposé [ex. GeoPhoto, National Geographic, Musées Quai Branly, MoMA] Recherche dans les dictionnaires [ex. Vous souhaitez en savoir plus… Vademecum usages pedagogiques du numerique Caen. Proposition de taxonomies.

Les TIC à l'école : proposition de taxonomie et analyse des obstacles à leur intégration Robert Bibeau Introduction En 1985, le ministère de l'Éducation du Québec [1] publiait son premier Plan de développement de la micro-informatique à l'école (Gouvernement du Québec, 1985).

Proposition de taxonomies

Vingt ans plus tard, à la faveur de la Réforme, le Ministère a introduit la compétence transversale TIC (technologies de l'information et de la communication) dans le nouveau Programme de formation de l'école québécoise. Était-ce la consécration des efforts consentis ou une nouvelle tentative d'amorcer l'intégration des TIC en classe [2] ? Intérêts et limites des TICE pour les apprentissages collectifs. Ce qu'on peut faire avec les TICE (CECFA) Les conditions d'une intégration réussie des TIC en classe. Sur le site PhiloTR, site du département de philosophie du Cégep de Trois-Rivières au Québec, on trouve un passionnant article qui reprend le texte intégral d'une étude publiée en juin 2011 par Guy Béliveau, lui-même enseignant dans ce département.

Les conditions d'une intégration réussie des TIC en classe

L'étude de G. Béliveau consiste en une analyse des recherches menées principalement au Québec sur l'impact des TICE au collégial, avec des références à des recherches françaises et américaines. Pas de relation causale entre usage des TICE et résultats des élèves Dès les années 2000 en effet, la fédération des Cégeps du Québec entendait mesurer l'impact des TICE sur les résultats des étudiants.

Les observations et enquêtes minutieuses se sont donc succédées pendant plusieurs années, aboutissant dès 2004 à la conclusion suivante : il n'y a pas de relation de cause à effet entre l'utilisation des TICE et la hausse des résultats scolaires. Faudrait-il alors remiser tous les équipements au placard ? Impact des TIC sur l'apprentissage des langues. Faire entrer l'école dans l'ère du numérique.

Vidéos : les fondamentaux. Banque de séquences didactiques (CRDP Montpellier) Top 5 et Flop 5 des pédagogies actives, ludiques et participatives. Quels sont les avantages et inconvénients liés aux pédagogies actives, ludiques et participatives ?

Top 5 et Flop 5 des pédagogies actives, ludiques et participatives

Les pédagogies dites innovantes ont le vent en poupe. Pourtant, si la nécessité d’amorcer un virage pédagogique en entreprise est plus que nécessaire, beaucoup de freins et obstacles sont encore présents dans la plupart des organisations. Voici donc une proposition de top 5 – avantages et leviers – et de flop 5 – freins et inconvénients – liés aux pédagogies actives, ludiques et participatives : Découvrez les principaux avantages et inconvénients formulés par les entreprises à l’égard des pédagogies actives, ludiques et participatives. 1.

De par leur caractère ludique et participatif, les pédagogies actives permettent de mieux capter l’attention des participants que les pédagogies traditionnelles. 2. 3. 4. . « Il y a plus d’idées dans plusieurs têtes que dans une seule. » Vous connaissez probablement cet adage.