background preloader

Internet - liberté

Facebook Twitter

TEDxParisUniversités - Antonio Casilli - Censoring censorship. Forum Libération à Rennes : "La guerre 2.0 a-t-elle commencé ?" Avec Philippe Aigrain et Jean Guisnel.

Forum Libération à Rennes : "La guerre 2.0 a-t-elle commencé ?"

Initialement, le sujet de cette discussion devait concerner les questions de la gouvernementalité de l’Internet. Il a été changé et est devenu « La Guerre 2.0 a-t-elle commencé ? ». Comment nous aimons la contrainte, c’est donc de la Guerre 2.0 dont nous allons parler. Internet massivement surveillé. En partenariat avec WikiLeaks, OWNI révèle l'existence d'un nouveau marché des interceptions massives, permettant d'écouter toutes les télécommunications à l'échelle d'une nation.

Internet massivement surveillé

Ses acteurs vendent leurs produits en Europe, aux États-Unis et à des dictatures. WikiLeaks rend public aujourd’hui près de 1 100 documents internes, plaquettes commerciales et modes d’emploi des produits commercialisés par les industriels des systèmes de surveillance et d’interception des télécommunications. Ces nouvelles fuites montrent un marché de la surveillance de masse représentant désormais cinq milliards de dollars, avec des technologies capables d’espionner la totalité des flux Internet et téléphoniques à l’échelle d’une nation. L'Allemagne s'attaque aux excès de Facebook. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Frédéric Lemaître - Berlin, Correspondant La direction du marketing de Facebook n'est sans doute pas mécontente de ses résultats en Allemagne.

L'Allemagne s'attaque aux excès de Facebook

Selon une enquête de l'institut spécialisé ComScore, c'est à ce site que les internautes allemands consacrent le plus de temps (16,2 % du temps passé sur Internet), devant Google (12,3%) et loin devant Microsoft (5%). En revanche, la direction juridique de l'entreprise dirigée par Mark Zuckerberg n'a sans doute pas le même point de vue. Au nom de l'atteinte aux libertés individuelles, les autorités de surveillance multiplient les recours contre le réseau social. Droit d'auteur et droits voisins dans la société de l'information. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Droit d'auteur et droits voisins dans la société de l'information

Loi DADVSI Lire en ligne Lire sur Légifrance À cette loi ont fait suite sur le même sujet le rapport Olivennes et le projet de loi Hadopi. Ces différents textes régissent également le champ d'application de la copie privée, c'est-à-dire le droit à tout usager de procéder à la copie, l'enregistrement, la duplication et la sauvegarde pour strict usage personnel, des œuvres ou documents auquel il a légalement accès (à l'exclusion des supports, émissions ou fichiers contrefaits). Richard Stallman : « Avec Hadopi, la France n'est pas un pays libre »

L’informaticien et activiste Richard Stallman est le père du logiciel libre.

Richard Stallman : « Avec Hadopi, la France n'est pas un pays libre »

Ses combats : le respect de la vie privée et les libertés informatiques. Entretien. L’utilisation des données personnelles de ses abonnés par Facebook, le long combat contre la loi Hadopi, le rôle des réseaux sociaux lors de révolutions arabes... Les batailles pour les libertés numériques et le respect de la vie privée sur Internet ont marqué l’actualité cette année. Ce combat, l’informaticien et activiste Richard Stallman l’a commencé il y a trente ans, en inventant les logiciels libres : libres d’être copiés, examinés, distribués et modifiés.

Art, action politique, résistance culturelle. Girlz In Web. [Infographie] L’ogre Google. Google Plus, la dictature des vrais noms. En obligeant les membres de son réseau social à utiliser leurs vrais noms, Google a commis une grave erreur, analysée ici par danah boyd.

Google Plus, la dictature des vrais noms

Les liens de cet article sont en anglais. Tout le monde parle des“nymwars” [(contraction des termes anglais Anonym et Wars (guerres)], suite à la décision de Google Plus d’appliquer sa politique qui n’autorise que les comptes utilisant le “vrai nom” de leurs utilisateurs. Au départ, Google Plus a été pris d’une frénésie de suppression, éliminant les comptes qui enfreignaient la règle. Quand la communauté a fait part de son indignation, les dirigeants de Google Plus ont essayé d’apaiser leur colère en détaillant leur “nouveau” mécanisme “amélioré” pour appliquer la règle des “vrais noms” (en évitant de supprimer des comptes).

Cela n’a fait qu’intensifier la discussion autour de la valeur du pseudonymat. Des dizaines d’articles de blogs défendant le pseudonymat sont apparus, chacun détaillant ses arguments. Vous noterez qu’une thématique se dégage… La fin de l’Internet illimité. Des opérateurs veulent mettre un terme aux forfaits Internet illimités dans les foyers français.

La fin de l’Internet illimité

Un document de la Fédération Française des Télécoms, qui regroupe Orange, SFR et Bouygues, et consulté en exclusivité par OWNI, amorce ce virage. Dans une relative confidentialité, des opérateurs, et non des moindres, réfléchissent à la mise à mort de l’Internet illimité dans les foyers français. “Oui, il y a certains forfaits sur lesquels on risque de mettre des seuils” confirme ainsi sans détour le porte-parole d’Orange Jean-Marie Culpin, interrogé par OWNI. Si elle s’actualise, la situation serait alors inédite en France, habituée à des “boxs” leur offrant l’un des accès à Internet les plus compétitifs au monde et surtout ne comportant aucun seuil de navigation.