background preloader

L'eau

Facebook Twitter

L'eau sujet de tension en Israël

La crise de l’eau illustrée en 5 graphiques. L’ONU appelle, à l’avant-veille de la journée mondiale sur l’eau, à économiser cette précieuse ressource.

La crise de l’eau illustrée en 5 graphiques

Sans quoi le monde devra faire face à un déficit hydrique de 40 % dès 2030. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Martine Valo Y aura-t-il demain assez d’eau pour tous sur notre planète ? Théoriquement oui, mais il est urgent de changer « radicalement » la façon de l’utiliser et de la partager, prévient l’Organisation des Nations unies (ONU) dans son rapport annuel 2015 sur l’or bleu, qu’elle a rendu public vendredi 20 mars, à l’avant-veille de la journée mondiale de l’eau. Connaissez-vous votre empreinte eau? Grain 2 : Les utilisations de l'eau et leurs gestions - L'accès à l'eau.

Le droit à l'eau défini à l'échelle internationale en 2010 regroupe la disponibilité et l'accès à l'eau en y ajoutant la qualité de l'eau (donc indirectement l'assainissement).

Grain 2 : Les utilisations de l'eau et leurs gestions - L'accès à l'eau

L'ONU stipule que « le droit à l'eau consiste en un approvisionnement suffisant, physiquement accessible et à un coût abordable, d'une eau salubre et de qualité acceptable pour les usages personnels et domestiques de chacun ». L'assainissement de base est la technologie la moins coûteuse qui assure l'évacuation hygiénique des excréments et des eaux ménagères ainsi qu'un milieu de vie propre et sain tant à domicile que dans le voisinage des utilisateurs. L'accès aux services d'assainissement de base comprend la sécurité et l'intimité dans l'utilisation de ces services.

Résultats Google Recherche d'images correspondant à. Images Site Web pour cette image Disponibilité en eau douce et stress hydrique cieau.com Recherche par imageImages similaires.

Résultats Google Recherche d'images correspondant à

Israël : une histoire d'eau. Introduction.

Israël : une histoire d'eau

L'eau est un enjeu déterminant pour Israël dont le climat général se caractérise par une grande aridité : les pluies —à peu près inexistantes d'avril à septembre— ne tombent que sur les régions montagneuses septentrionales : Galilée et Golan sont le château d'eau d'Israël. Le reste de pays subit un climat semi-aride ou aride, avec 50 à 250 millimètres de pluie par an en moyenne. L'eau est d'autant plus rare dans la région que lorsqu'elle apparaît à l'air libre, elle a tendance à s'évaporer : l'évaporation peut atteindre 50 % des précipitations que reçoit Israël. A ce contexte climatique s'ajoute le problème de l'érosion des sols. Aux courtes et violentes averses qui tombent souvent à la fin de la saison sèche succèdent un ruissellement aux effets dévastateurs.

Eau et conflits dans le bassin du Jourdain. Il borde précisément deux territoires fortement contestés : le Golan et la Cisjordanie, occupés par Israël depuis 1967.

Eau et conflits dans le bassin du Jourdain

La problématique de l’eau dans le bassin du Jourdain s’inscrit donc pleinement dans le conflit israélo-palestinien. L’enjeu de l’eau n’est pas qu’un élément secondaire, face à d’autres questions plus importantes. Il est une des clés des rapports entre Israël et ses voisins arabes, et une des clés des relations israélo-palestiniennes. Le contrôle de l’eau est enfin un enjeu sensible aujourd’hui avec la croissance de la demande, obligeant les Etats à rechercher de nouvelles sources d’approvisionnement, comme les nappes phréatiques de Cisjordanie. Après avoir analysé les politiques des Etats face à la rareté de la ressource hydrique (I), nous verrons que les tensions interétatiques autour de l’eau se sont développées très tôt pour culminer à la Guerre des Six-Jour, en 1967 (II). La symbolique de l’eau dans le conflit israélo-palestinien. Une situation de stress hydrique au Proche-Orient Le Proche-Orient est une zone géographique qui connaît ce que les experts appellent, une situation dite de « stress hydrique », c’est-à-dire un déséquilibre structurel entre son capital en eau limité et sa consommation, en très forte croissance compte tenu de son rythme démographique et de son développement économique.

La symbolique de l’eau dans le conflit israélo-palestinien

L’Organisation des Nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation a développé une échelle permettant d’évaluer la situation hydrique de différents Etats. Une situation hydrique suffisante a été fixée à 1 700 mètres cubes d’eau par personne par année. L’eau : une ressource de plus en plus menacée. Le contexte Tous les trois ans, les Nations Unies publient un rapport d’évaluation des ressources en eau douce de la planète.

L’eau : une ressource de plus en plus menacée

Coordonnée par le Programme mondial pour l’évaluation des ressources en eau (WWAP), la nouvelle étude s’intitule L’eau dans un monde qui change. L’enjeu - Une eau insalubreDans le cadre des Objectifs du Millénaire pour le Développement, les Nations Unies se sont engagées en 2000 à réduire de moitié d’ici 2015 la part de la population qui n’a pas accès à une eau potable et salubre. Un engagement qui ne sera pas tenu : « Plus de cinq milliards de personnes (67% de la population mondiale) n’auront toujours pas accès à des installations sanitaires décentes c’ici 2030 », selon le rapport des Nations Unies.

Documentaire Le Dessous Des Cartes Une Planète En Sursis 09 L'eau Et Les Megapoles Aujourd'h. Dessous des cartes - La guerre de l'eau n'aura pas lieu 1/2 (Le) L'EAU SUR LA TERRE EN 2025.avi. Le problème de l'eau dans les territoires palestiniens.