background preloader

Stratégies de fidélisation

Facebook Twitter

Comment fidéliser/ récompenser un client ? Fidélisation : quand les restaurants adaptent les recettes de la grande distribution - Mobilité. Amener la carte de fidélité dans l'univers de la restauration permet de travailler à l'amélioration de la fréquentation des établissements.

Fidélisation : quand les restaurants adaptent les recettes de la grande distribution - Mobilité

Mais doit aussi déboucher sur l'instauration d'une relation plus personnalisée avec les clients. La création de programmes de fidélité adaptés à la restauration est venue de la branche brasseries du groupe. Cette dernière a mis en place ce qui était d'abord une carte de réduction permanente et qui est devenue ensuite une carte de fidélité. A cette occasion, le groupe a senti l'intérêt de ce type de programmes en terme de connaissance clients. Or, sur les restaurants Hippopotamus, nous avions précisément des besoins de cette nature. Dans la lignée du développement d'une expertise marketing spécifique à la restauration - travail que nous avons entamé en 2007 -, nous avons donc créé un programme de fidélité pour Hippopotamus en repartant d'une feuille blanche. - Etude marché, Conseil en stratégie : Marketing, Communication entreprise, Relation client - La Poste entreprise : Le'Hub.

> Retour au sommaire navigation contenu Dossier à la Une : 14 février 2014 80 % des enseignes proposent aujourd’hui une carte de fidélité, souvent basée sur des remises et des offres promotionnelles.

- Etude marché, Conseil en stratégie : Marketing, Communication entreprise, Relation client - La Poste entreprise : Le'Hub

Mais ces programmes sont-ils encore différenciants, et fidélisent-ils vraiment ? De nouvelles pratiques émergent pour établir une vraie relation et renforcer l’attachement à la marque. Les programmes de fidélité en 7 chiffres Saviez-vous que plus de la moitié des consommateurs n’utilisent pas toutes les cartes de fidélité dont ils disposent ? Les nouveaux leviers de la fidélisation Fidéliser, ce n’est pas uniquement offrir des remises en fonction des dépenses effectuées. Zoom sur 2 programmes de fidélité Sur deux marchés très différents, La Grande Récré et Allianz renouvellent les ressorts habituels de la fidélisation.

Le scoring client : comment gagner des points face à votre client. L'utilisation des réseaux sociaux, des communautés, et des sites web par les entreprises permet de collecter un volume important de données sur ses clients et prospects.

Le scoring client : comment gagner des points face à votre client

Cependant, une exploitation efficace au quotidien s'avère difficile. Le scoring client est une solution pour y remédier. Qu’est ce que le scoring client ? Le scoring est une méthode statistique qui détermine une note à chaque individu de la base clients et prospects. Cette note (score) est déterminée à partir d’une fonction mathématique qui se base sur des critères discriminants, tels que l’âge, le revenu, la catégorie socioprofessionnelle ou des variables comportementales. Avec ce score, on peut ordonner les clients selon leur probabilité d’achat d’un produit, d’abandon d’une enseigne, du non-paiement d’une commande….Cela permet aux décideurs, principalement le service marketing, de déterminer le périmètre de la population cible, et ainsi avoir un ROI sur les actions commerciales plus important. E-commerce : la fidélisation est clé, comment la soutenir.

L’e-commerce a de l’avenir Le commerce électronique est un eldorado sans doute inépuisable tant par l’accélération de la vitesse de connexion que par l’élargissement de la couverture réseau.

E-commerce : la fidélisation est clé, comment la soutenir

Fin 2012, on compte plus de 2.5 milliards d’internautes (deux fois plus qu’en 2008), dont 400 millions sur le réseau 4G (estimés à 1 milliard en 2017) sur la planète. Au-delà de sa dimension de réseau de communication intercommunautaire, Internet bouleverse véritablement l’approche mercantile traditionnelle. Dans le monde, on comptait 242 millions de cyberacheteurs en juin 2012, fruit d’une progression de 21 % par rapport à l’année précédente, et avec un panier d’achats moyens annuel de 930 euros en France.

On peut tout acheter sur internet. Le métier des e-commerçants : substituer l’offre en ligne à l’offre traditionnelle Implantation physique ou non, le métier de l’e-commerçant est bien de fidéliser le cyberacheteur. Éviter la queue sur internet, c’est limiter le nombre de clics avant l’achat. Big data et Social CRM : les nouveaux leviers de fidélisation.

GRC

Programmes de fidélisation.