background preloader

Chap 1 intérêt des acteurs

Facebook Twitter

A Montauban, l’usine Poult expérimente un nouveau management. Une usine de biscuits expérimente le management participatif. Le style de management chez Free : Xavier Niel. "Le style de management chez Free, 6 ou 7 dirigeants et une structure horizontale, tout le monde partage les mêmes bureaux … Des niveaux de décision extrêmement courts, des décisions collégiales.

Le style de management chez Free : Xavier Niel

Pas un seul cerveau mais un mélange! Salaires 150 000 euros (annuel) tous le même salaire + le patrimoine en centaines de millions dans l’entreprise (5% du capital appartient aux managers. " De nombreux investissements dans des startups dans tous les secteurs en dans tous les pays du monde. Avec plus de 5 millions d’abonnés mobiles et haut débit, le groupe Free a généré 3,153 millions € de revenus en 2012 pour un résultat net de 251 millions. Voyage au coeur du «Google way» REPORTAGE - Google ouvre rarement les portes de ses sites de recherche et développement.

Voyage au coeur du «Google way»

Lefigaro.fr a pu passer une journée dans le centre européen du géant du web, à Zurich, en Suisse et approcher la manière bien particulière dont il fait travailler ses employés. C'est un bâtiment industriel discret, caché derrière d'autres dans le sud de Zurich, en Suisse. Sur sa façade, les six lettres colorées que chaque internaute connaît par coeur : Google. Bienvenue au centre européen d'ingénierie de Google, un pôle dédié à la recherche et au développement , inauguré voici à peine plus d'un an. A l'intérieur de ces 12.000 m², 500 ingénieurs, dont la moyenne d'âge doit avoisiner les 30 ans, originaires de 40 pays différents, travaillent chaque jour pour la plus grande entreprise Internet au monde.

La presse n'a pas souvent accès aux bâtiments de R&D de la firme. » LIRE Quand Google redessine le monde. La motivation du personnel chez Auchan. Stg ressources. Georges Plassat, l'implacable PDG qui relance Carrefour au pas de charge. Sa première année de mandat vient à peine de s’achever, mais la tornade Plassat a déjà tout chamboulé.

Georges Plassat, l'implacable PDG qui relance Carrefour au pas de charge

En un semestre, le nouveau PDG a revendu cinq filiales, brisé net le déploiement des Carrefour Planet – une vision haut de gamme des hypers portée par Lars Olofsson, son prédécesseur –, remis en cause la progression inexorable des marques de distributeur (MDD) et simplifié les procédures d’achat et de flux des marchandises d’un groupe trop centralisé et déconnecté de la réalité quotidienne des magasins. Et ce n’est qu’un début. Redoutable financier, gestionnaire aguerri, le patron de 64 ans est, du haut de son mètre quatre-vingt-dix, sur tous les fronts pour remettre Carrefour en mouvement. Les styles de direction – la décentralisation du pouvoir. Introduction : Professeur de psychologie industrielle à l’Université du Michigan aux Etats-Unis, Rensis Likert (1903-1980) conduit des recherches sur les attitudes et les comportements humains au travail. […] I – Les styles de direction A – Les styles de direction selon Rensis Likert Professeur de psychologie industrielle à l’Université du Michigan aux Etats-Unis, Rensis Likert (1903-1981) conduit des recherches sur les attitudes et les comportements humains au travail. […] Il cherche à comprendre dans quelle mesure la nature des relations entre supérieurs et subordonnés peut conduire à des résultats très différents dans un contexte organisationnel identique.

Les styles de direction – la décentralisation du pouvoir

Les résultats de ses recherches sont publiés en 1961 dans un ouvrage intitulé « Le gouvernement participatif de l’entreprise ». A partir d’enquêtes auprès de directeurs de grandes compagnies d’assurances, il observe que ceux qui ont les résultats les plus médiocres présentent des traits communs. Favi, l’usine qui tourne sans chefs. Depuis près de trente ans, ce sous-traitant picard pour l’industrie automobile pousse ses 400 ouvriers à élire leurs responsables et à travailler sans hiérarchie.

Favi, l’usine qui tourne sans chefs

Et le succès de son modèle fait réfléchir. Posée comme un ovni au milieu des champs, à Hallencourt, commune coincée entre Amiens et la baie de Somme, l’usine Favi – Fonderie et ateliers du Vimeu – tourne sans discontinuer au rythme des trois huit. Il est 13 heures pile : le moment précis où l’équipe de l’après-midi doit, comme chaque jour, prendre le relais. Autoritaire carglass. Du management participatif... au management coopératif. Introduction La crise actuelle n’a pas que des répercussions sur nos économies, elle impacte également les entreprises et leur fonctionnement, à travers le management.

Du management participatif... au management coopératif

Celui-ci est très sensible aux évolutions de l’environnement et on peut toujours corréler les « modes managériales » et le contexte économique. Chez Gore-Tex, chaque salarié est son propre manager. Ici, pas de chefs ni de postes figés.

Chez Gore-Tex, chaque salarié est son propre manager

Mais des équipes-projets autodirigées, dont les initiatives font le succès du groupe. Dans l’art de la torture, Yannis est une référence qui inspire le respect à ses pairs. Et quand on voit le gaillard à l’œuvre, on comprend mieux pourquoi. Les traits tendus, le geste sûr, il arrache sa victime aux entrailles d’une machine bruyante qui l’a éreintée pendant des heures pour lui faire subir l’épreuve de la «rain tower» (la tour de la pluie). «C’est un peu le moment de vérité, ça passe ou ça casse», explique Yannis avec un petit sourire en coin. Alain de Krassny: un patron à l'ancienne.