background preloader

Salaire SMIC, inégalités

Facebook Twitter

Un emploi au salaire minimum ne protège pas toujours de la pauvreté. Les inégalités hommes-femmes au travail se réduisent mais persitent. Taux d'activité, salaire, précarité : les écarts entre les hommes et les femmes au travail se resserrent, mais restent largement à la défaveur ces dernières.

Les inégalités hommes-femmes au travail se réduisent mais persitent

En matière d'emploi, les écarts entre les hommes et les femmes se réduisent sensiblement. Mais le chemin reste long pour atteindre une vraie parité entre les deux sexes, selon l'édition 2014 du tableau de l'économie française dressé par l'INSEE. Le point en trois chiffres. 2/3 des femmes en âge de travailler sont en activité, contre 3/4 des hommes Entre 1990 et 2012, la proportion de femmes actives chez les 15-64 ans a progressé de 8 points pour s'établir à 66,% en 2012.

Les femmes représentent près de 3/4 des personnes en sous-emploi Les femmes sont bien plus souvent en situation de sous-emploi que les hommes. C'est objectif : les femmes devraient gagner plus que les hommes - L'Obs. Mieux formées, plus expérimentées et plus productives, les femmes devraient être mieux payées que les hommes.

C'est objectif : les femmes devraient gagner plus que les hommes - L'Obs

C'est du moins ce qu'affirme l'Organisation internationale du travail (OIT) dans son rapport annuel sur le travail dans le monde. En se référant à ces critères objectifs, les femmes seraient même en droit d'attendre en moyenne des salaires de 0,9% plus importants que ceux des hommes, dans les 26 pays européens étudiés. Et où en est la réalité aujourd'hui ? Leur salaire est inférieur de 18,9%. L'écart est le plus important aux Etats-Unis. Salaire des cadres: les inégalités homme-femme progressent avec l'âge. Cela commence en début de carrière, mais de manière - presque - discrète, bien que déjà peu explicable.

Salaire des cadres: les inégalités homme-femme progressent avec l'âge

Avant 30 ans, les écarts salariaux entre hommes et femmes cadres atteignent près de 5% en moyenne. Avec l'âge, la différence de traitement devient deux fois plus importante (10% d'écart vers 40 ans) et est en moyenne de 12,5% après 50 ans! Tous âges confondus, l'Apec estime, dans une étude parue ce mercredi*, qu'une femme cadre perçoit un salaire brut inférieur de 8,5% à celui d'un homme cadre, avec le même profil et un poste identique dans la même région. Des écarts selon les fonctions Seraient-elles avantagées quand elles sont majoritairement présentes dans une fonction, donc a priori attendues? 14% de différence pour les postes de direction Minoritaires aux postes d'encadrement, les femmes sont-elles encouragées à prendre des responsabilités grâce à une politique salariale avantageuse?

Pour un poste de direction d'entreprise, cet écart atteint.... 14%! Smic 2016 : montant mensuel et taux horaire. Le Smic 2016 est en hausse de 0,6% par rapport à 2015, se contentant de la hausse réglementaire.

Smic 2016 : montant mensuel et taux horaire

[Mise à jour le vendredi 8 novembre 2016 à 18h05] Pour le Président de la région Nord Pas de Calais Picardie Xavier Bertrand, "un pays dans lequel ceux qui gagnent un peu au-dessus du Smic n'arrivent pas à s'en sortir, c'est un pays qui ne tourne pas rond". Pour l'année 2016, le gouvernement a annoncé officiellement le nouveau montant du Smic.

Il connaît une hausse de 0,6% pour atteindre un montant horaire brut de 9,67 euros contre 9,61 en 2015. Le montant mensuel brut sur la base de 35 heures du Smic 2016 est de 1 466,62 euros, contre 1 457,52 en 2015. Pour 2016, le montant du Smic se contente donc d'une hausse reglementaire et ne connaît pas de coup de pouce. Le Smic revalorisé de 0,8 % au 1er janvier 2015. Smic 2014 : montant mensuel et taux horaire. Le Smic détermine le montant du salaire minimum légal en France.

Smic 2014 : montant mensuel et taux horaire

Il a été revalorisé de 0,8% le 1er janvier 2015. Le Smic est revalorisé de 0,8% depuis le 1er janvier 2015. François Rebsamen, le ministre du Travail, l'a annoncé le 18 décembre 2014, suite à la réunion de la Commission nationale de la négociation collective. Il avait d'ores et déjà prévenu qu'il était défavorable à un "coup de pouce". La revalorisation du Smic en 2015 se limite donc à l'application des mécanismes légaux. Selon ce mode de calcul, le taux horaire du Smic 2015 atteint 9,61 euros brut, contre 9,53 euros en 2014. Dans un entretien accordé à Canal+ le 19 avril 2015, le président de la République a annoncé que tous les jeunes actifs de moins de 25 ans rémunérés au Smic pourront demander auprès de leur Caisse d'allocations familiales un complément de salaire via la prime d'activité.