background preloader

Projet La Tonnellerie de Jarnac

Facebook Twitter

Tonnellerie de jarnac 16 com Chauffe. La tonnellerie, un fleuron du bois français. La tonnellerie française représente, en valeur, et de loin, le premier marché du chêne français (environ 265 000 m3 de grumes en 2011, soit 106 millions d’euros) qu’elle achète à 70% auprès de l’ONF.Photo : Tonneliers de France / T.

La tonnellerie, un fleuron du bois français

Meyrieux Grâce à la qualité de sa matière première et à son savoir-faire reconnu dans le monde entier, la tonnellerie française affiche des résultats positifs. C’est l’une des rares activités « bois » excédentaires de notre balance commerciale. Une position à maintenir. Héritière de deux mille ans de tradition, la tonnellerie française a su innover techniquement et s’adapter aux exigences du marché, devenant ainsi l’un des fleurons de notre industrie. De la forêt au fût L’attrait de la tonnellerie française, aujourd’hui leader mondial, ne date pas d’hier.

Photo : Tonnellerie Saint-Georges. Accueil - Tonneliers de France. Tonnellerie française, une championne menacée ? La petite entreprise de la tonnellerie française ne connaît plus la crise.

Tonnellerie française, une championne menacée ?

Après trois années de trou d'air, la tonnellerie française a retrouvé, dès 2012, son niveau d'activité d'avant la crise économique qui a suivi celles des subprimes américains. Lors de son dernier congrès, qui a eu lieu à Saint-Emilion, la Fédération des tonneliers de France (qui compte parmi ses membres 49 des 60 tonneliers recensés en France) a annoncé, pour 2013, une croissance de 3,6 % en volume et 3 % en valeur de l'activité du secteur. En 2013, les tonneliers français ont produit et écoulé 532.990 fûts pour un chiffre d'affaires global de 331,7 M€.

Un chiffre d'affaires réalisé à 67 % à l'export, principalement aux USA, premier marché, en Australie, troisième marché après la France bien sûr, juste devant l'Italie et l'Espagne. "Il est clair que dans beaucoup de secteurs industriels, la France peut difficilement tenir la dragée haute aux pays à bas coûts. Tonnellerie : l’avenir est à la diversité. En dépit d’une conjoncture difficile sur le marché français en 2012, les ventes des tonneliers ont progressé l’année dernière.

Tonnellerie : l’avenir est à la diversité.

Si l’export y est pour beaucoup, les tonneliers recueillent les fruits d’un travail de valorisation et de différenciation. Les tonneliers français ont fait les frais de la faible vendange 2012 en France. Les entreprises du secteur ont constaté un recul de leurs ventes en volume de 2,1% sur le marché français, d’après les chiffres annuels communiqués mi-juillet par le syndicat des Tonneliers de France. Un recul qui n’inquiète pas outre mesure son président Jean-Luc Sylvain. « La tonnellerie ne perd pas pour autant de clients en France. Il s’agit d’une baisse conjoncturelle, compensée par la bonne tenue des ventes des eaux-de-vie. Les Etats-Unis sont la destination qui a le plus soutenue la croissance des ventes à l’export en 2012. Cette particularité fait qu’il se crée encore des ateliers.

Le marché des ouvrages de tonnellerie. Cette synthèse attire l'attention sur les conséquences de la modification de l'environnement économique, les tendances majeures de la vie du secteur, les évolutions prévisibles, en tirant parti de l'ensemble des analyses sur les perspectives du marché et des stratégies des opérateurs.

Le marché des ouvrages de tonnellerie

Cette section présente le périmètre du secteur étudié. Elle permet d'assimiler les fondamentaux préalables à sa compréhension : typologie du marché, définitions, réglementation, marchés clients, analyse des forces concurrentielles, etc. La bonne santé de la tonnellerie française. A l'occasion de la dernière assemblée générale de la Fédération des Tonneliers de France, son président, Jean-Luc Sylvain, a présenté les résultats du secteur pour 2012.

La bonne santé de la tonnellerie française

Les ventes continuent de progresser, tant en volumes qu'en valeur, et toujours grâce à l'export. Les tonneliers français ont exporté les deux-tiers de leur production (66 %), les principaux pays importateurs restant les Etats-Unis, l'Italie, l'Australie et l'Espagne. (©Terre-net Média)La production française de fûts en 2012 a été de 525.100 unités, pour un chiffre d'affaires de 328,5 M€. En 2011, celle-ci s’est élevée à 502.850 fûts (soit + 3,3 % par rapport à 2010), pour un chiffre d'affaires de 300,7 M€ (soit + 6 % par rapport à 2010). Fabrication d’emballage en bois Archives. Êtes-vous fait pour ce secteur d'activité ?

Fabrication d’emballage en bois Archives

Compétences Qualification professionnelle Aptitudes commerciales Maîtrise de la gestion Spécificités Poids des investissements Importance de la qualité de l'emplacement Intensité de la concurrence Vie privée Niveau de rémunération Degré des contraintes horaires Facilité de remplacement Le secteur de l’emballage en bois est très dépendant de l’activité des industries clientes et notamment de l’agroalimentaire qui représente plus des 2/3 de ses débouchés. La baisse d’activité des industries clientes nuit au secteur qui voit son chiffre d’affaires diminuer tant en valeur (effet prix) qu’en volume. Outre une conjoncture économique difficile, le secteur doit faire face à de nombreuses difficultés : - l’intensification des pressions concurrentielles : sur le segment des palettes, les entreprises françaises sont concurrencées par celles des pays de l’Est (coûts de main-d’œuvre inférieurs).

Tendances L’organisation du marché. 2008 insee fr Chiffres secteur emballage.