background preloader

Psycho/Socio

Facebook Twitter

Michel Foucault à propos de son livre Histoire de la folie - Audio Ina.fr. Mon oncle d'Amérique - Henri Laborit (comportement de fuite, d'inhibition et de lutte) Les relations d'amour et de haine par Eckhart Tolle.wmv. La solitude. .Le bonheur d’être seul L'expérience de la solitude conduit donc à mieux ressentir sa subjectivité.

La solitude

C'est pourquoi nous pouvons dire qu'il est difficile de se sentir seul puisqu'en réalité, dans la solitude, c'est avec nous-mêmes que nous sommes. Dans toute solitude, chez celui qui en explore toutes les facettes, il y a le bonheur d'être seul. Psychologie positive. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Psychologie positive

La psychologie positive est l’étude scientifique des forces, du fonctionnement optimal et des déterminants du bien-être. Ce champ de la psychologie vise à mieux cerner ce qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue. Voici quelques thèmes de recherche fréquents dans la documentation scientifique de ce courant[1],[2],[3] : Jean-Martin Charcot. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean-Martin Charcot

Pour les articles homonymes, voir Charcot. Jean-Martin Charcot Signature. Et n'oubliez pas d'être heureux. La susceptibilité.

Freud

Aliénation. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aliénation

La notion d'aliénation (du latin : alienus, qui signifie « autre », « étranger ») est généralement comprise, en philosophie, comme la dépossession de l'individu, c'est-à-dire sa perte de maîtrise, de ses forces propres au profit d'un autre (individu, groupe ou société en général). Il renvoie ainsi fréquemment à l'idée d'une inauthenticité de l'existence vécue par l'individu aliéné. Ce terme est à l'origine un terme juridique, se rapportant à un transfert de propriété. Présentation générale[modifier | modifier le code] Le terme d'aliénation est particulièrement polysémique, tant et si bien qu'il est régulièrement considéré comme un concept vague car trop englobant. Les expériences de Milgram - Part 1. Expérience psychologie mouton de Panurge. Le Jeu de la mort - Documentaire - Fr - 720p. Les relations d'amour et de haine par Eckhart Tolle.wmv.

Philo

10 STRATÉGIES DE MANIPULATION DES FRANÇAIS AVEC DES EXEMPLES. France : 28ème pays le plus heureux. Le site de tous les tests et quizz. La définition de l'empathie. L’amour selon Platon et Spinoza. « Qu’est-ce que l’amour ?

L’amour selon Platon et Spinoza

La tradition philosophique propose essentiellement deux réponses à cette question. Je passe rapidement sur la première, car elle me paraît la moins éclairante, mais il faut la mentionner parce qu’elle est partiellement vraie et historiquement importante. C’est la réponse de Platon, dans Le Banquet. L’amour est désir, explique Socrate, et le désir est manque : « Ce qu’on n’a pas, ce qu’on n’est pas, ce dont on manque, voilà les objets du désir et de l’amour. » J’ajouterais volontiers : et voilà pourquoi il n’y a pas d’amour heureux. Si l’amour est manque, et dans la mesure où il est manque, nous n’avons guère le choix qu’entre deux positions amoureuses, ou deux positions quant à l’amour. Il faut donc une autre définition, pour rendre compte des couples heureux, ou, pour dire la chose de façon plus réaliste, pour rendre du compte du fait que des couples, parfois, sont heureux. La chimie de l’amour - Le magazine SecondSexe - La culture du plaisir féminin.

L’infidélité ou l’éternel insoumis - Le magazine SecondSexe - La. Entre mères et filles : les difficiles mots du sexe. - Le magazine SecondSexe - La culture du plaisir féminin. Le 24/09/2010 Certaines en parlent…D’autres, non. Entre gêne et pudeur, les mères semblent avoir du mal à trouver les mots pour parler de sexualité. Mais est-il vraiment besoin de « dire » pour se faire comprendre ? Certains messages de plaisir sont-ils délivrés d’inconscient de mère à subconscient de fille ? L’autorisation à jouir est-elle transmise par la mère ? « Le jour de mes quatorze ans, raconte Célia, qui en a le double aujourd’hui, ma mère s’est plantée devant moi, les yeux pétillants : « Bon…Ma petite chérie », a-t-elle lancé. « Je me souviens t’avoir « briefée » sur la façon dont on fait les bébés…Mais je ne suis pas sûre de t’avoir précisé que faire l’amour avec un garçon est l’un des plus grands plaisirs de l’existence.

Parenthèse enchantée « Le sujet a toujours été difficile, corrige la psychologue Maryse Vaillant (1). Avec ou sans les mots ? Mais est-il toujours nécessaire de passer par les mots ? Sandrine a eu un autre parcours. Injonction à ne pas jouir. Bourdieu : la domination masculine - une vidéo Actu et Politique.