background preloader

Potager Bio

Facebook Twitter

Faut-il tailler ses plants de tomates ? | Page 2 | Consommer Durable. Le 05/09/12 par Vincent.F Les variétés de tomates ne manquent pas ! Vertes, oranges, rouges, noires, zébrées (variations de vert), allongées, rondes, oblongues… Quelques représentants de la brigade des tomates. Les qualités gustatives seront diverses, plus ou moins sucrées notamment, mais ces plantes poussent quasiment n’importe où pendant la saison de croissance (juin-octobre). Tomates déterminées ou indéterminées ? On sépare les tomates en deux catégories : déterminées et indéterminées. Les déterminées sont des plants compacts, produisant des fruits rapidement et ne nécessitant quasiment aucune taille, au contraire, cela altèrerait la récolte.

Fantastique, Sweet 100, Coeur de boeuf, Monte Carlo et d’autres, grossissent les rangs des indéterminées. Quels engrais naturels pour vos plants de tomates ? Il existe de nombreuses façons d’apporter un engrais fertilisant ou insecticide naturel à vos plants de tomates et autres… Comment conserver vos tomates après la récolte ? En savoir plus : Cultiver la différence - Jardinpotager.com - Semences de tomates anciennes et les semis de tomates selon Roupillon. Trucs et conseils pour les semis de tomates ? Avant toute chose, je tiens à préciser que ce n'est QUE mon expérience effectuée dans MON potager. Il serait présomptueux de prétendre généraliser…..et chacun peut avoir une vision différente de la chose. Pour commencer je rappelle que, pour diverses raisons, je suis un partisan du semis direct (quand c'est possible au point de vue climatique !!).

Pour autant, la saison passée j'ai à nouveau fais des "godets". Non pas par conviction….. mais parce qu'il faut bien s'occuper en fin d'hiver quand on piaffe d'impatience et que la météo ne permet pas encore d'aller dans le potager. J'enfonce certainement une porte ouverte en écrivant que les végétaux, en général –et les tomates, en particulier- n'aiment pas que l'on chatouille leurs racines. J'utilise des contenants le plus haut possible : Pour que mes pousses aient la place pour développer leurs racines Pour ne pas créer de choc végétatif au moment de la mise au jardin. Planter ses épluchures de légumes pour….

…Faire repousser des légumes ! Cela semble surréaliste et pourtant. Il est tout à fait possible de refaire partir un légume d’une simple épluchure. Bien entendu, il y a l’art et la manière, sans compter que le légume « mère » doit être suffisamment sain et « beau » pour que le légume « enfant » soit également de bonne qualité. Voici une petite liste des légumes qui repartent avec une simple épluchure ou une « chute » : Les poireaux, et le fenouil L’idée est de repartir de ce qui devrait normalement finir au vide ordures : la partie blanche « racineuse ». Le céleri, le chou (et le choux chinois) ainsi que la romaine Sur le même principe que les poireaux et le fenouil, il suffit de mettre la partie inférieure de ces légumes dans un récipient avec de l’eau de façon à plonger les racines dedans. Le gingembre Rien de plus simple que de planter du gingembre. La pomme de terre Ceux qui font du compost s’en sont déjà peut-être rendu compte, la pomme de terre renaît de ses épluchures.

L’ail L’avocat. Comment récolter des graines de tomate. 3 manières de soutenir « légalement » les semences libres. 3 manières de soutenir « légalement » les semences libres Un brevet, un droit d’obtention végétal… sur le vivant ? Beaucoup sont surpris, voir horrifiés, qu’il existe des droits de propriété intellectuelle sur les semences. Sans rentrer dans le débat complexe du pourquoi, parlons solutions alternatives à la portée de tous. A l’époque de l’omniprésence de Microsoft, certains se sont tournés vers les logiciels libres comme alternative. Avant de proposer trois pistes de solutions, il faut d’abord comprendre dans quels méandres juridiques se loge le contexte des semences. Le domaine public, un vivier de variétés libres de droits Il existe un système de droit d’obtention végétal sur les variétés végétales en France depuis 1970. Le domaine public, un vivier difficile d’accès Les livres de Zola sont aujourd’hui dans le domaine public et donc librement reproductibles par qui le souhaite et peuvent être commercialisés.

Le domaine public, accessible grâce à certains Que faire dans ce contexte ? 10 astuces de maraîcher pour réussir vos cultures au potager biologique. Je m’appelle Gilles Dubus et je suis maraîcher bio en Dordogne. J’anime également, à mes heures perdues (et oui, il y en a…), le Blog du Jardinier Bio, sur lequel je partage les quelques connaissances que j’ai pu acquérir au fil des ans. C’est avec grand plaisir que je réponds aujourd’hui à l’invitation d’Aurélien à publier un article sur son blog. J’ai souhaité partager ici quelques petites astuces qui, je pense, vous seront utiles pour réussir vos légumes au potager biologique. 3 astuces pour réussir toutes vos cultures Commençons par 3 petits conseils applicables sur la plupart des cultures… Trempez vos semences dans une décoction de prêle Si vous faîtes vous même vos plants, vous avez certainement déjà subi la fonte des semis ; les plants s’étiolent, se couchent puis meurent rapidement.

Il existe une technique efficace pour éviter ces désagréments : tremper simplement les graines dans une décoction de prêle. Étalez vos semis Les saisons sont parfois capricieuses. Surveillez cette vitre. La Prêle Protège vos Cultures | Le Blog du Jardinier Bio. La prêle commune (Equisetum arvense) se trouve en sol humide souvent sablo-limoneux, notamment en bordure des chemins et dans les champs. Cette plante sans fleur apparaît au printemps (mars-avril) sous la forme d'une tige brune (de 20 cm de haut environ), non ramifiée et porteuse de spores. Les spores sont ensuite dispersées et la pousse initiale disparaît. Entre mai et juin des tiges vertes et ramifiées hautes de 30 à 60 cm font alors leur apparition.

Connue pour ses vertus médicinales, la prêle commune est très riche en silice (beaucoup plus que la grande prêle des marais). Au jardin biologique, la prêle est utilisée en décoction ou en purin... Décoction de prêle La décoction de prêle est utilisée en préventif contre les maladies cryptogamiques comme l'oïdium (céréales mais pas efficace sur concombre), le mildiou (tomates et pommes de terre), la monilia (fruitiers), la rouille (alliacées), la tavelure (fruitiers), la cloque du pêcher ou encore la septoriose de la tomate. Purin de prêle. Bourrache - Le jardin de mon calendrier. Des légumes en bocaux faits maison, qui se conservent un an et plus, sans stérilisation, sans congélation, c'est possible ? Vos trucs pour la culture de la tomate. Vos trucs pour la culture de la tomate Retrouvez tous vos trucs et astuces pour la culture de la tomate...

Lorsque je plante mes jeunes pieds de tomates, au lieu de mettre une bâche par dessus, j'achète l'eau minérale par bonbonne de 5 litres, je coupe le fond et je les retourne sur mes jeunes plants de tomates pour éviter les gelées tardives. Et puis c'est facile à ranger ! Pas mal non ? Eric Un goutte à goutte efficace :Prendre un tube de cuivre de 10mm de diam et 25 cm de long, le pincer à un bout pour l'obturer et a 5 cm de l'autre bout, souder une rondelle de diam 10 interieur et 30 exterieur.

J'utilise des vielles chambres à air découpées finnement à l'arrière pour nouer et découpées plus largement à l'avant pour soutenir les plans de tomates. Faites des confitures avec vos tomates vertes. Lorsque je supprime les rejets de tomates, je les mets quelques jours dans une petite bouteille contenant de l'eau et j'attends qu'apparaissent les racines. Pas pratiques les tuteurs en serre. Cinq idées originales pour jardiner sa ville. Le printemps s’est décidé, le soleil est revenu et l’envie vous prend peut-être de mettre les mains dans la terre, de prendre l’air et jardiner, fleurir et planter, repiquer ou que sais-je encore qui permet d’entretenir son lien à la nature… lien si vite oublié quand on vit en milieu urbain.Et comme tout le monde n’a pas la chance d’avoir un balcon ou voilà quelques initiatives et organisations citoyennes auxquelles vous pouvez vous greffer pour jardiner votre ville !

Guerrilla Guardening Image : BanksyCette tribu jardinière opère depuis quelques années déjà un peu partout dans le monde. La « guérilla » fait référence ici à l’idée d’assauts sporadiques pour défendre la nature en ville et lutter contre le bitume. Naturellement, vous pouvez aussi vous investir dans une démarche de jardin partagé. Les premiers jardins partagés ne datent pas d’hier: se regrouper collectivement pour travailler la terre est une pratique qui date au moins du Moyen Âge. Utilisation. Utilisation L’huile de Neem est hydrosoluble (soluble dans l’eau) ce qui rend son utilisation très simple.1 litre d’huile de Neem permet d’obtenir jusqu’à 50 litres de mélange à pulvériser. Pour le traitement végétal, diluer 2 bouchons d’huile de Neem, (soit 2cl) par litre d’eau. Mettre le mélange dans un pulvérisateur et vaporiser une fois par semaine ou tous les 15 jours les plantes atteintes.Pour le traitement des espaces verts, préparer une solution à 3% (3 bouchons de 1cl).Pour éloigner les limaces et escargots, vaporiser la préparation sur un sol sec.

La solution obtenue grâce au mélange est huileuse et adhère naturellement au végétal en laissant une pellicule légèrement grasse sur la surface de la plante. Bien choisir son huile de Neem L'huile de Neem vierge extra de première pression à Froid contient une centaine de composés. Enfin notez que l'extrait de Neem et l'huile vierge de neem ne sont pas des produits comparables. Le rooibos peut aussi être utile au jardin. Courge Spaghetti. Cucurbita pepo spaghetti Famille: Cucurbitacées Coureuse, de 12 à 17 cm de diamètre sur 20 à 28 cm de long, et pesant de 2 à 4 kg, cette cucurbitacée produit 2 à 5 fruits par pied. Sa chair jaune clair peu épaisse donne après cuisson des filaments fermes. La cuire entière 40 mn, puis la couper en 2 pour obtenir une masse de filaments à consommer à la sauce tomate.

Semences issues de l'agriculture ... VOIR LA FICHE Détaillée > caractéristiques Arrosage : normal Composition du sol : normal Couleur feuille : vert Exposition : soleil Famille : cucurbitacéesFeuillage décoratif : nonFruits : comestible(...) Patate douce conseils. Culture des patates douces. La culture des patates douces 2ème partie. Nous voilà donc le 25/05 (la date est importante pour la suite) avec toutes nos pousses avec ou sans racines, avec ou sans morceau de tubercule (voir la première partie). A cette date, chez moi, la mise en terre direct se fait sans problème. Pour des régions/pays moins chaudes, on peut les repiquer en godet pour encore deux ou trois semaines de plus en attentant que les conditions climatiques et la température du sol soit plus adaptés. Attention, il serait préjudiciable de laisser les pousses sur les tubercules en attendant les bonnes conditions si celles-ci interviennent tardivement car se serai de précieuses semaines de perdues qui manquerais cruellement en fin de culture car la phase d’enracinement et de « reprise » est le moment le plus long.

Il existe plusieurs façons de conduire une culture de patates douces (sur billon, sur butte unique, sous paillis permanent, sous bâche horticole, avec ou sans travail du sol, ect…). Le 13/06. Le 2/08. Potimarron. PRESENTATION : Le potimarron est une des variétés de potiron. C'est certainement le potiron le plus apprécié pour sa chair au bon gout de marron et sa culture assez facile. Le Potimarron est une plante herbacée annuelle à longue tiges très vigoureuses, rampantes, éventuellement grimpantes, qui s'accrochent par des vrilles à tout support. Les feuilles sont grandes, les fleurs jaunes sont à sexes séparés (plante monoïque). Les fruits sont assez sphérique et tendent vers le orange vif. CULTURE : Le potimarron aime bien la chaleur, un climat tempéré ou chaud conviendra parfaitement à sa culture. Un maximum de lumière est alors indispensable. Lorsque la plante commence à être bien développé (vers fin juin), il est temps de pailler d'une manière importante.