background preloader

La chimie du bien-être

Facebook Twitter

La chimie du cerveau | Les bases en neuropédagogie et neuroéducation | Neuropédagogie et neuroéducation. Le cerveau est un lieu où se produisent de nombreuses réactions chimiques. Celles-ci sont influencées par nos actes comme notre environnement (nourriture, activités physiques, etc.), qui modifient à leur tour nos émotions, comportements, capacités cognitives et même ce que nous pensons ! Neurotransmetteurs, neuromodulateurs et hormones influencent donc considérablement notre vie. Les neurotransmetteurs, appelés également neuromédiateurs, sont des produits chimiques synthétisés (créés) par le cerveau.

Ils sont généralement libérés par les neurones présynaptiques pour agir sur les neurones postsynaptiques. Ils transmettent donc l'influx nerveux (le potentiel d'action) entre neurones. Les neuromodulateurs sont aussi des substances chimiques synthétisées par le cerveau, mais leur rôle se limite à moduler (modifier) la libération des neurotransmetteurs ou la sensibilité des récepteurs.

Les hormones sont des molécules sécrétées par une glande. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. L'euphorie du coureur | Sophie Allard | Courir pour la forme. Véronique Decoste, 30 ans, est mordue de course à pied. Quatrième femme au fil d'arrivée lors du dernier Marathon international de Montréal, cette enseignante dit courir uniquement pour le plaisir. Pas de chronomètre, pas d'entraîneur. Plus les conditions sont extrêmes, plus elle se sent bien.

Insatiable, elle a couru 125 km dans les montagnes d'Alberta lors de la Course de la mort en 2006. «Un bonheur immense!» «Quand je cours, je ressens une poussée d'énergie, une espèce d'euphorie et un sentiment d'accomplissement. Pierre Bourassa, qui participera à son 118e marathon la semaine prochaine à Boston, abonde dans le même sens. Un mythe brisé Cette sensation de bien-être associée à la course à pied est tellement répandue qu'on lui a attribué un nom: euphorie du coureur, ou runner's high en anglais. Grâce aux plus récents progrès, des chercheurs allemands viennent de prouver, par imagerie cérébrale, que l'euphorie du coureur est bien affaire d'endorphines. «Résultats intéressants» Endorphine - Hormone du plaisir sportif. Les endorphines, ou endomorphines, sont libérées par le cerveau, et plus précisément par l'hypothalamus et l'hypophyse dans les situations de stress, qu'il soit psychologique ou physique, mais de façon plus significative pendant et après la pratique du sport, notamment de la course à pied.

C'est un médicament anti-stress naturel à utiliser sans modération. Cette morphine endogène (produite par l'organisme) possède une structure moléculaire proche de celle des opiacées. Une fois sécrétée, elle se disperse dans le système nerveux central, les tissus de l'organisme et le sang et produit des effets bénéfiques contre angoisse, anxiété et dépression. L'endorphine est l'hormone du bonheur pour le coureur à pied. Les limites du sport face à la dépression Attention à ne pas attribuer des vertus illusoires ou illimitées à la pratique sportive. Quand et comment les endorphines sont-elles sécrétées ? Les sports d'endurance sont les plus endorphinogènes. Les effets de la sécrétion d'endorphines. La chimie du bonheur : Dopamine, Sérotonine, Endorphine et Ocytocine.

La chimie du bonheur : Dopamine, Sérotonine, Endorphine et Ocytocine La chimie du bonheur Le bonheur est une notion qui a toujours fait couler beaucoup d’encre et on trouve de tout quand il s’agit de savoir comment devenir heureux. Dans cet article, je ne vais pas aborder le sujet du bonheur d’un point de vue philosophique mais plutôt chimique. Comme vous le savez, nos réactions, nos sentiments, nos états d’esprits peuvent être expliqués par des réactions chimiques qui se passent dans notre organisme.

Par exemple, les sentiments de peur ou de stress sont responsables de la sécrétion d’adrénaline. Des chercheurs se sont donc posés la question suivante: quels éléments sont responsables du sentiment de bonheur chez l’être humain? La réponse à cette question se résume en 4 éléments. En d’autres mots, voici comment prendre le contrôle sur ces neurotransmetteurs et donc de notre bonheur: La sérotonine est diffusée quand on se sent important et utile.