background preloader

Statut auto-entrepreneur

Facebook Twitter

Auto-entrepreneurs : le bilan après 3 ans. Le statut d’auto-entrepreneur, créé en 2009, est aujourd’hui menacé de suppression.

Auto-entrepreneurs : le bilan après 3 ans

En effet, selon Sylvia P. qui s’est exprimée en juin 2012 devant l’Assemblée permanente des chambres de métiers de l’artisanat (APCMA), considère que ce régime « a conduit à créer dans certains secteurs, notamment le commerce et l’artisanat, une concurrence déloyale avec les professionnels qui sont soumis à des règles sociales et fiscales et des normes différentes. » Selon une étude de l’INSEE publiée ce jour, 90% des auto-entrepreneurs dégagent un revenu inférieur au SMIC au titre de leur activité non salariée. L’auto-entrepreneuriat ne serait donc pas une manne financière. Auto-entrepreneurs: Novelli répond à la polémique. Sur le web les auto-entrepreneurs sont de plus en plus nombreux à se plaindre d'avoir à payer des impôts dès la première année de leur activité.

Auto-entrepreneurs: Novelli répond à la polémique

Pouvez-vous nous expliquer ce qui se passe ? Depuis quelques semaines, de nombreux auto-entrepreneurs ont reçu une lettre du fisc leur demandant de s'acquitter de la CET (contribution économique territoriale), la taxe qui est venue remplacer début 2010 la taxe professionnelle. Parmi-elles se trouvent des personnes qui n'ont pas eu d'activité en 2009 et se voient donc obligées de payer des impôts alors qu'elles n'ont fait aucun chiffre d'affaires. Combien de personnes sont dans cette situation ? Nous estimons que 3 personnes sur 10 environ ne sont pas inscrites au régime des prélèvements libératoires, qui permet d'être exonéré de la CET. La leçon d’un grillon aux auto-entrepreneurs. Dans un royaume très très lointain, un roi était respecté par ses sujets.

La leçon d’un grillon aux auto-entrepreneurs

Un jour qu’il se promenait, il voit un grillon qui va ici et là pour trouver sa nourriture. Ce grillon mangeait un grain de raisin par an, et même si c’était minuscule, il travaillait toute l’année pour le réunir. Le roi voyant que ce grillon s’épuisait dans sa recherche lui apporta une boite et l’enferma. Ensuite, il lui donna un demi-grain de raisin et lui dit : ” Voilà, tu n’as plus besoin de travailler puisque je te donne ce demi-grain de raisin qui va te permettre de te nourrir pendant 6 mois. Ensuite, je reviendrais te voir et te donnerait l’autre moitié et tu pourra manger sans travailler toute l’année “. 6 mois plus tard, le roi revint voir le grillon et qu’est-ce qu’il vit lorsqu’il ouvrit la boite ? Et là le grillon déclara : Je mange un grain entier de raisin par an puisque c’est par mes propres moyens que je le trouve, mais toi tu es un homme et je ne peux pas te faire confiance.

Les auto-entrepreneurs ont-ils été trompés? "Le statut d'auto-entrepreneur est mort : payer 50% (de son CA) de taxe... ça calme".

Les auto-entrepreneurs ont-ils été trompés?

Sur le forum auto-entrepreneurs.fr, Niwan fait partie de ces nombreux auto-entrepreneurs écoeurés et déçus par leur nouveau statut. Au début du mois de novembre, ils ont reçu par courrier les premiers avis d'imposition pour la Cotisation Foncière des Entreprises pour l'année 2010. Un choc. A cause de cette nouvelle taxe, "j'ai travaillé pour rien en 2009", témoigne Vava, autre membre du forum. Vava et Niwan, qui n'ont pas opté pour le prélèvement fical libératoire de l'impôt sur le revenu, sont soumis depuis le 1er janvier 2009 à la cotisation économique territoriale (CET). Une communication désastreuse "Il n'y a pas de quoi être surpris. Réflexions à brûle-pourpoint sur l'auto-entreprise, dont la cotisation foncière des entreprises et son exonération. Bon, ça c’est fait, reprenons : Un rapide point sur l’auto-entreprise Tout d’abord, pour bien saisir les propos qui vont suivre, faisons un point sur ce qu’est VRAIMENT l’auto entreprise.

L’auto entreprise n’est pas un statut nouveau, tous les éléments qui le composent existent depuis des années, la seule nouveauté est le prélèvement libératoire, et encore, ça n’est pas une avancé si décisive. Rappelez-vous, l’AE n’est qu’un simple package EI + Micro BNC + RSI (on se tue à le répéter ici depuis des années). Auto-entreprise : un package d’options existantes bien vendu La VRAIE innovation de l’AE c’est d’avoir packagé le tout, et de l’avoir enrobé avec toute la com’ gouvernementale, dans cette période de turbulences de l’emploi, afin que les gens y adhèrent en masse et fassent baisser le nombre de chômeurs et les allocs versées, quitte à démultiplier le phénomène salariat déguisé .

Exemple de com’ : Il est free, il a rien compris. Progrès social. Soutenez moi un peu (oups) [dons] Voila un appel à don, j’en fait régulièrement.

Progrès social

Vu que je ne re-trouve pas de travail, que les promesses de contrat des uns sont du vent et ne parlons pas des arnaques sur projets.. Et oui voila.. Ce n’est pas lié à l’actualité judiciaire du moment avec la plainte pour injure publique par M.Le Pen, même si celle-ci peut éventuellement me créer un peu quelques soucis. (more…) arnaque, arnaques, ASS, Blog, blogs, blogueurs, comm, complot, con, cons, contrat, CTU, Euro, GUE, lit, MES, moi, moi je, newsletter, PPE, projet, promesse, promesses, PS, pub, rance, réseau, son, travail, UE, us.

Auto-entrepreneur, ou l’arnaque de la décennie (voir plus…) « diisign. Sociétés : Les artisans se mobilisent contre les autoentrepreneurs. L'Union professionnelle artisanale tient son congrès.

Sociétés : Les artisans se mobilisent contre les autoentrepreneurs

Elle dénonce à nouveau la «concurrence déloyale» du régime de l'autoentreprise. La reprise. L'emploi et la formation. Le dialogue social dans les petites entreprises de moins de 11 salariés. Tels seront les trois grands thèmes abordés lors du congrès de l'Union professionnelle artisanale (UPA) - l'organisation professionnelle qui défend les intérêts de 1,2 million d'artisans et de commerçants -, mercredi après-midi et jeudi matin au Palais des congrès à Paris.

Sur le plan économique, les artisans vont mieux. Décidés à faire entendre leur voix, les artisans sont toujours mobilisés contre les autoentrepreneurs. Par contre, les artisans sont satisfaits de la mise en place de l'entreprise individuelle à responsabilité limitée ou EIRL, qui permettra aux artisans de séparer patrimoine personnel et biens professionnels à partir du 1er janvier 2011. Auto-entrepreneur : la fin des illusions ? Economie : Les dérives du statut d'auto-entrepreneur. Ces salariés forcés de devenir auto-entrepreneurs. Le régime de l'auto-entrepreneur présente des atouts pour ceux qui souhaitent se lancer à leur compte ou compléter leurs revenus. Auto-entrepreneur : ce qu'on ne vous dit pas forcément. Des seuils de chiffres d'affaire tronqués Les seuils de chiffre d'affaires à ne pas dépasser (80 300 euros HT pour les activités commerciales et 32 100 euros HT pour les activités de service) sont définis pour une année complète.

Auto-entrepreneur : ce qu'on ne vous dit pas forcément

Si vous avez démarré votre activité en milieu d'année, le chiffre d'affaires à ne pas dépasser doit être recalculé au prorata temporis du temps d'existence de votre activité. Si par exemple, vous exercez une activité de service et que vous avez déclaré votre activité le 1er juillet, le seuil de chiffre d'affaires à ne pas dépasser pour vous est de 16 000 euros. SLOVAR les Nouvelles - Expressions libres. Hervé Novelli aura beau s'auto congratuler à longueur de médias sur son bilan, rien n'empêchera les chiffres de contredire ses déclarations et de montrer que celui-ci est un désastre.

SLOVAR les Nouvelles - Expressions libres

Il suffit de se pencher sur les résultats chiffrés de la baisse de la TVA dans la restauration et ou des créations d'entreprises (auto entrepreneurs) comparées aux défaillances pour s'en rendre compte. La baisse de la TVA, présentée comme SA mesure emblématique est un naufrage pour les finances de l'état. Six pièges à éviter quand on est auto-entrepreneur. La majorité des auto-entrepreneurs est unanime: la procédure d'inscription en ligne est remarquable de simplicité.

Six pièges à éviter quand on est auto-entrepreneur

Quelques clics suffisent pour adopter ce statut. C'est plus tard que les ennuis risquent de commencer, engendrant déception, frustration et amertume. Pour éviter que le rêve se transforme en cauchemar, mieux vaut donc respecter quelques précautions. 1. L'auto-entrepreneur et la fin du salariat. Le nouveau statut d'auto-entrepreneur est une véritable révolution en ce qu'il supprime toute "barrière d'entrée" pour le travail autonome, contrairement aux professions libérales exigeant des revenus conséquents pour payer charges sociales et impôts, avec un décalage d'un an souvent, ce qui rendait dramatique l'arrêt de l'expérience réservée aux classes moyennes supérieures.

L'auto-entrepreneur et la fin du salariat

Paradoxalement les charges sociales sensées protéger les travailleurs empêchaient donc de travailler les plus modestes : ne pouvant se mettre à leur compte ils étaient condamnés au travail au noir ou au chômage s'ils ne trouvaient pas d'emploi salarié. La suppression de cette barrière d'entrée va amener une concurrence nouvelle pour les professions libérales qu'elle protégeait, réduisant leurs revenus en participant à la déqualification générale. Le régime de l'auto-entrepreneur pourrait être limité à 3 ans - Le Sénat propose qu'il ne soit pas possible d'être inscrit plus de trois ans au régime de l'auto-entrepreneur. L'objectif : limiter les abus et la concurrence déloyale envers les artisans. La commission des finances du Sénat propose de limiter à 3 ans l'inscription au régime d'auto-entrepreneur, entré en vigueur le 1er janvier 2009.

Portrait : Christel Caulet, journaliste rédactrice « Isabelle Pr. Je n’ai pas encore eu l’occasion de rencontrer Christel (elle habite Toulouse), mais je suis sûre que nous avons beaucoup de points communs. Je me retrouve souvent dans ses commentaires ici, et également dans ses billets de blog. Et quand je lui ai dit qu’elle "défendait sa corporation" lorsque j’ai attaqué les journalistes, il fallait le prendre comme un compliment : je suis également, pour ma part, toujours solidaire avec les communicants ;-) Prénom, métier, âge et parcours en une phrase Christel, 32 ans, journaliste depuis 15 ans (carte de presse : 101264) et rédactrice depuis même pas 1 an.

Depuis quand es-tu indépendante ? Indépendante depuis la maternelle. Pour quelle(s) raison(s) as-tu choisi d’être indépendant(e)/ de créer ton entreprise ? Quel statut as-tu choisi ?