background preloader

Sortir de l'euro ?

Facebook Twitter

Going Dutch – One Possible Solution To the Euro Debt Crisis? Looking back over the last 18 months of Europe’s debt crisis, European Central Bank Executive Board member Lorenzo Bini Smaghi recently invoked Winston Churchill’s famous quip, “You can always count on Americans to do the right thing — after they’ve tried everything else.” Europeans too, he assured his audience would also get it right, eventually.

Going Dutch – One Possible Solution To the Euro Debt Crisis?

Unfortunately all the coming and going, procrastination, denial and half measures we have seen since the Greek crisis first broke out have not come without a cost, and this cost can be seen in the growing lack of confidence in the markets that a lasting solution to the underlying problems of the common currency will finally be found. Only adding to the problems, even the Americans seem to be having difficulty finding the right thing to do this time round, or at least doing it at the right moment, as the market turbulence following the S&P downgrade has served to underline. La fin de l'euro en Grèce ne doperait même pas les exportations. Le sommet de Bruxelles, qualifié de sommet de la dernière chance, avait finalement trouvé péniblement un accord sur la crise de la dette de la zone euro, en annulant à hauteur de 100 milliards d'euros une partie de la dette grecque et en portant la capacité du Fonds européen de stabilité financière (FESF) à 1.000 milliards d'euros.

La fin de l'euro en Grèce ne doperait même pas les exportations

Pourtant, Georges Papandréou a failli soumettre le plan de sauvetage grec à référendum. Or, si celui-ci avaut eu lieu, un « non » des Grecs aurait entraîné de graves conséquences financières sur la zone euro. et un bénéfice nul pour les grecs. Depuis le début de la crise grecque, de nombreux économistes préconisent la sortie de la Grèce de la zone euro. Nigel Farage: Trapped Inside an Economic Prison.

Trapped Inside an Economic Prison (Full version: 14:33) – Download ‘Debt Union’ Banner from here: A collage of speeches by UKIP Leader Nigel Farage MEP in the European Parliament in Strasbourg and Brussels as Co-President of the Europe of Freedom and Democracy Group (EFD).

Nigel Farage: Trapped Inside an Economic Prison

Excerpts relate to the euro currency crisis leading up to the bailouts of Greece (May 2010), Ireland (November 2010) and Portugal (April 2011). Music: 01 (from 0:20) Dinner in the Hell 02 (from 0:28) Velvet Choker, Cornerstone Cues 03 (from 2:00) Kingmaker from the Album Abbey Road, by Immediate Music 04 (from 5:32) Wicked, Cornerstone Cues 05 (from 6:38) Forest Chase, Cornerstone Cues 06 (from 7:16) Double-cross, Cornerstone Cues 07 (from 8:01) Amnesia, Cornerstone Cues 08 (from 11:11) Angle Terreste (Abbey Road, Immediate Music) 09 (from 08:29) The Variag, by the Red Army Choir 10 (from 12:02) The Red Army is the Strongest, by the Red Army Choir 11 (from 13:15) Dark Rise, Cornerstone Cues.

Comment sortir de l’Euro? Compte-rendu de la conférence de Jean-Jacques Rosa. La sortie de l’Euro, d’hypothèse invraisemblable, est devenu une possibilité de plus en plus difficilement évitable.

Comment sortir de l’Euro? Compte-rendu de la conférence de Jean-Jacques Rosa

L’économiste Jean-Jacques Rosa, dans un séminaire organisé par l’Institut Turgot, revenait sur les questions associées à la sortie de l’euro. Compte-rendu de la conférence, par l’excellent Institut Turgot. Why the euro is not worth saving. The euro is crashing to record lows against the Swiss franc, and interest rates on Italian and Spanish bonds have hit record highs.

Why the euro is not worth saving

This latest episode in the eurozone crisis is a result of fears that the contagion is now hitting Italy. With a $2tn economy and $2.45tn in debt, Italy is too big to fail and the European authorities are worried. Crise de l'euro : Comment sauver l'économie européenne. Réuni en début de semaine, l’Eurogroupe n’a pas été capable de se mettre d’accord sur le second plan d’aide à la Grèce, les décisions sont reportées dans les jours qui viennent.

Crise de l'euro : Comment sauver l'économie européenne

Mais le temps presse : l’Irlande et le Portugal s’avèrent tout aussi insolvables que la Grèce, tandis que l’Espagne et l’Italie montrent des signes croissants de fragilité. La zone euro fait face à un risque de tsunami (krach + panique) qui provoquerait des dégâts considérables sur son économie. Il est urgent d’agir, et à la hauteur des événements, plutôt que de se focaliser sur la Grèce qui n’est qu’un symptôme. Ni euro à tout prix, ni retour aux monnaies nationales Que faire ? The Euro Currency Vs. The Eurozone - Forbes.com. Requiem allemand pour la monnaie unique.

Alors que Berlin hésite à venir de nouveau en aide de la Grèce, l'hebdomadaire Der Spiegel assure que non seulement l'euro tel que nous le connaissons ne peut être sauvé, mais qu'il menace l'avenir même de l'Europe.

Requiem allemand pour la monnaie unique

Extraits. Depuis quatorze mois, les dirigeants de la zone euro multiplient les plans de sauvetage, se retrouvent lors de sommets à haute tension, se bagarrent pour des compromis boiteux et aggravent considérablement les risques pour l’Union. The Eurozone Heads for Break Up. Author: Nouriel Roubini · · Share This Print From the Financial Times: The muddle-through approach to the eurozone crisis has failed to resolve the fundamental problems of economic and competitiveness divergence within the union.

The Eurozone Heads for Break Up

Des zozos adeptes du retour au Franc : le Forex vote pour. Soutenez moi un peu (oups) [dons] Voila un appel à don, j’en fait régulièrement.

Des zozos adeptes du retour au Franc : le Forex vote pour

Vu que je ne re-trouve pas de travail, que les promesses de contrat des uns sont du vent et ne parlons pas des arnaques sur projets.. Et oui voila.. Pour en finir avec la sortie de l'euro et autres absurdités. L’euro est sans conteste le sujet qui fait dire et écrire le plus de bêtises à droite comme à gauche.

Pour en finir avec la sortie de l'euro et autres absurdités

Rappelons les faits : l’euro a été lancé en 1999 à 1 euro pour 1,17 dollar. Il a chuté presque immédiatement, jusqu’à une parité de 1euro pour 0,85 dollar. Cris de victoire des opposants initiaux à la monnaie unique : elle s’effondrait ! Elle allait sauter. S’il faut sortir de l’euro. Toute surévaluation de 10% par rapport à un cours de référence (estimé à 1,05 USD pour 1 Euro) nous coûte donc 1% de croissance au minimum, et sans compter l’effet induit de la dépression salarial. Une dévaluation forte (ramenant le Franc à 1,05 USD par rapport au cours actuel d’environ 1,40 USD pour 1 Euro) aurait des effets importants sur notre compétitivité tant par rapport à nos partenaires de l’ex-zone Euro que par rapport au « reste du monde ». Une telle dévaluation aurait immédiatement l’intérêt de limiter l’ampleur des mesures protectionnistes qu’il nous faudrait prendre, et de les limiter à un petit nombre de pays (un tarif de 15% à 30% sur les produits chinois et asiatiques ?).

Les conséquences de la surévaluation de l’Euro ont été dramatiques, en particulier sur les PME et les PMI, pour deux raisons. La première est la perte de marchés à l’exportation, pénalisant, bien entendu, les entreprises les plus dynamiques et les plus innovantes. 1. 2. L'euro a un avenir. E. Todd : « Face au FN, il faut rompre avec deux concepts-zombies : le libre échange et l'euro » Emmanuel Todd (Crédit : Gallimard) Que vous inspire ce premier tour des élections cantonales ? Les observateurs ne semblent pas percevoir la poussée du Front national dans sa véritable dimension historique. Les commentaires se focalisent sur les transferts de voix entre l’UMP et le Front national, et nous devons constater la persistance dans les analyses produites, d’une thématique imposée de l’immigration de l’islam, de la sécurité, de l’identité nationale conçue en un sens étroit.Or, les résultats dont nous disposons témoignent plutôt d’une prédominance des déterminations socio-économiques dans les votes.

Vous décrivez un vote de crise… La poussée du FN intervient après deux ans et demi d’une crise économique qui a appris à la population française et à d’autres populations dans le monde que leur classe dirigeante était incompétente. Ou totalement indifférente à leur sort. 160 – Nikonoff : la sortie de l’euro. L'euro de tous les maux ou les affabulations de Nicolas Dupont Aignan.

Première affabulation du leader souverainiste : L’euro a rendu la vie plus chère et a entrainé une baisse du pouvoir d’achat. FAUX. La tragédie de l’euro. C’est le titre du livre du professeur d’économie Philipp Bagus et celui de la pièce qui se joue en ce moment dans la zone euro. Le prochain acte devrait aboutir à une renégociation du plan de sauvetage accordé à l’Irlande par l’Union Européenne et le FMI et en particulier à la révision à la baisse du taux d’intérêt – jugé « punitif » (5,8%) – demandé par ces institutions en échange d’un prêt de €85 milliards. Au coeur de l’intrigue se trouve le devenir de l’euro sur lequel planent les plus grandes incertitudes. Comme Bagus l’explique dans son livre publié fin 2010, l’histoire de l’euro pourrait être courte tant cette monnaie fait l’objet d’un phénomène dévastateur pour sa conservation, celui de la pâture commune. Ce phénomène économique décrit dès 1968 par Garett Hardin explique comment une ressource perd de sa valeur voire disparaît ou du fait de sa surexploitation, lorsque des droits de propriété sont mal ou pas définis.

Le Taurillon, euro-béat couard et court en arguments. Il y a quelques semaines, on m’a signalé un article du site « eurocitoyen » le Taurillon qui s’en prenait à nos positions sur l’euro. Assez logiquement, j’ai préparé une réponse argumentée, que vous trouverez ci-après et que j’ai soumise dans les commentaires du site, qui sont modérés. Pendant dix jours j’ai essayé de publier, par deux fois, mon commentaire, sans succès. Mais finalement, après quelques péripéties, ils l'ont été et le débat se poursuit, de manière extrêmement intéressante. La fin de l'euro - une vidéo Actu et Politique. Vouloir sortir de l'Euro, choix d'extrémiste ? Plutôt l'Ecu que le retour au Franc. Ce travail m’a fait en effet évoluer sur un point important. Je ne crois plus aujourd’hui à la pertinence du retour immédiat aux monnaies nationales. Quand un Etat devient-il insolvable ? Rarement, le problème de la dette publique dans la zone euro n’a fait aussi intensément débat. Dans les pays périphériques, malgré les promesses d’un plan de sauvetage et la mise en place de l’EFSF, les rendements des emprunts d’Etat à 10 ans sont tellement montés que les marchés financiers ont maintenant des doutes sur le fait que l’on puisse éviter l’insolvabilité d’un Etat.

Les critères de stabilité de Maastricht (3% et 60%) sont des limites claires. Il manque un élément de règle pour l’insolvabilité d’un Etat. A partir de quand ou à partir de quel ratio d’endettement un pays est-il surendetté ? Comme les investisseurs financiers n’ont à leur disposition aucun facteur d’évaluation, ils tâtonnent dans l’obscurité, espérant qu’en dernier recours, l’UE paiera la facture. La dette nationale continue d’augmenter. La charge annuelle croissante des intérêts payés engloutira une part de plus en plus grande du PIB. . [ Assurance-vie : protégez-vous des 4 menaces sur votre contrat... Sortir de l'Euro : solution ou impasse ? Une nouvelle espérance pour les Français. L’histoire ne se répète pas mais parfois ses protagonistes balbutient. C’est avec consternation mais aussi une pointe de malice que j’ai entendu les dirigeants européens et les représentants du bipartisme français parler de la crise de l’euro la semaine dernière.

Souvenons-nous, il y a encore quelques mois, ils défendaient bec et ongles les bienfaits de l’euro. Mais depuis quelques jours, retranchés dans leur tour d’ivoire, ils ont changé de stratégie. Suspense sur l’avenir de l’euro. NDA : "Oui, je veux revenir au Franc !" La fin de l’euro provoquerait-elle une grave crise ? Les mêmes qui promettaient des jours qui chantent avec l’euro affirment aujourd’hui qu’un retour aux monnaies nationales serait une catastrophe. C’est ainsi que Le Figaro se fait l’écho d’une sombre étude publiée par la banque ING quantifiant l’impact d’une sortie de l’euro. Une apocalypse économique Il n’y a pas d’autres mots pour qualifier le scénario décrit par Mark Cliffe, responsable de la recherche de la banque : baisse de 10% du PIB sur 3 ans, près de 14% de taux de chômage, un euro à 0,85 dollar, un litre d’essence à 1,75 euros.

Pour lui, le franc dévaluerait de 15% par rapport au mark, et la lire de 25%, des chiffres en ligne avec ce que nous annonçons. The Road to Economic Crisis Is Paved With Euros. L’euro contre la croissance et l’emploi. L’euro nous mène à la banqueroute. Le rôle de la monnaie dans la création et le maintien des équilibres permettant un développement économique optimum et durable a toujours été essentiel. Les trois plaies de l’euro. Euro : une monnaie unique «nocive par nature» (3/3) Putonmy - Flickr - cc Du même auteur S’il ne s’agissait pourtant que de contenir ou de réduire le flux continu des endettements publics qui ne cessent de s’accumuler, ne serait-il pas plus efficace et plus simple de restituer aux gouvernements de la zone euro l’arme monétaire dont le traité de Maastricht les a dépossédé ?

Euro, le jour d’après. Dossier spécial "Sortie de l'euro" - DLR : Debout La République avec Nicolas Dupont-Aignan. Aujourd’hui, après les épisodes grecs et irlandais, la sortie de l’euro n’est plus une chimère. Ce qui était inenvisageable hier est devenu inévitable. Euro : de plus en plus rassurant. L'euro, la dette et la France. À ceux qui prônent un retour au Franc… et aux autres, qui manquent d’arguments pour leur répondre… - Solutions politiques (+ de 400 propositions de réformes politiques qui ne se feront probablement jamais...) La mort de l'euro est un fantasme. Quatremer veut sauver l'Union. A n'importe quel prix ?

Euro : Apocalypse now ! La faille de la zone Euro… Sortir de l’euro : une mauvaise réponse qui pose de bonnes questions ! A ceux qui s’opposent au retour au franc. La Chine est le meilleur avocat de l'euro. Le faux scénario du retour au franc. Pour la concurrence des monnaies en lieu et place du monopole de l'euro. La dernière chance de l'Europe. L'Allemagne doit comprendre et vite. L’Union européenne à quitte ou double.

L’illusion des euro-obligations. L’euro-obligation, remède à la crise ? Comment sauver l'euro.