Revolution personnelle

Facebook Twitter

Comment vivre bien et autrement ? A l'occasion de son trentième anniversaire, Alternatives Economiques a organisé une journée de débats le 27 novembre 2010 autour du thème : « Quelles alternatives pour les trente prochaines années ?

Comment vivre bien et autrement ?

» Compte rendu vidéo de la quatrième table ronde sur comment vivre bien et autrement. 12 Lessons Learned from Year One of Jobless Freedom « Far Beyond The Stars. Joann Carolus 11 juin 2012 I've been thinking about this for nearly a month. Without reading anyone else's comments first, (to not x-over-think my 1-month long cogitation on the matter), I'd say 2 specific people. The hardest was my best friend and lover and it was an indescribably intense relationship. He ultimately married someone vastly unworthy of him, became ill and passed away recently. I still feel more real and alive whenever I think of him, more so than when doing much of anything else. Jacques Attali: Trois principes pour 2010. Naturellement, on pourrait en ce début d'année, et c'est notre tendance naturelle, faire la liste infinie des événements épouvantables dont on peut craindre l'avènement.

Jacques Attali: Trois principes pour 2010

Et celle, moins longue, de ceux qu'on peut espérer voir se réaliser. Il est dans l'air du temps, en particulier dans l'Europe d'aujourd'hui, de faire d'abord la liste des catastrophes, personnelles et collectives. Moins pour s'y préparer et tenter de les éviter, que pour jouir, inconsciemment, de ces risques, qui menacent, pense-t-on, surtout les autres; et pour profiter au mieux, égoïstement, de cette situation de rescapés provisoires, ce que nous sommes tous, en fait, chacun à notre facon. publicité Faire la liste des événements positifs semble moins intéressants.

Le Flux: c’est d’abord une révolution personnelle. Tu peux rêver, j’ai droit d’agir. CHANGER DE VIE. "Indignez-vous !" de Hessel : gros succès à petit prix. 400 000 exemplaires en deux mois, vendu 3 euros : l’ouvrage de Stéphane Hessel dynamite le marché du livre.

"Indignez-vous !" de Hessel : gros succès à petit prix

Citoyenreferent. Faut –il instaurer un impôt progressif sur la consommation ? La SACEM allemande veut taxer les chansons chantées dans les maternelles. Ce n'est pas une nouveauté, les ayants droit conspuent depuis plusieurs années le piratage qu'ils accusent d'être responsable de tous les maux de l'industrie du divertissement.

La SACEM allemande veut taxer les chansons chantées dans les maternelles

Mais parfois, c'est à se demander si la rigidité des ayants droit, notamment les sociétés de gestion des droits d'auteur, ne les conduit pas à creuser eux-mêmes leur propre tombe. C'est la question que l'on peut se poser à la lecture d'un article du Deutsche Welle, un site d'information sur l'Allemagne. La SACEM allemande (GEMA, pour Gesellschaft für musikalische Aufführungs- und mechanische Vervielfältigungsrechte) réclame aux écoles maternelles le paiement d'une redevance pour les autoriser à interpréter certaines chansons protégées par le droit d'auteur.

Selon un porte-parole de la GEMA, Peter Hempel, il ne s'agit pas de faire payer systématiquement les écoles maternelles. Mais l'éducation musicale des enfants en bas âge n'est guère simple sans un support quelconque. Le revenu maximum, un levier pour le changement. En une trentaine d’années, les écarts de rémunérations ont explosé.

Le revenu maximum, un levier pour le changement

Alors qu’un grand dirigeant d’entreprise, pendant les Trente glorieuses, gagnait environ 35 fois le salaire moyen de ses employés, le rapport est au-jourd’hui de 1 à 300. Face à un tel constat, l’idée d’un revenu maximum fait son chemin dans le débat public. Passage en revue des arguments en sa faveur. Hongrie: la censure frappe déjà! A peine entrée en vigueur, la nouvelle loi hongroise sur les media menace déjà une petite radio indépendante.

Hongrie: la censure frappe déjà!

Se changer soi pour changer le monde - accueil. Bootstrapping social. Internet Use Makes Us Happier, Says Mental-Health Study. When it comes to mental health, the Internet gets a bad rap.

Internet Use Makes Us Happier, Says Mental-Health Study

There are countless studies that suggest regular access to the Internet is linked to stress, anxiety and addiction. But before you stop tweeting and toss out your iPhone, it turns out that spending time on the Web could actually be making you happier. A May 12 report by British researchers from the U.K.' S Chartered Institute of IT (known as BCS) have found a link between Internet access and well-being. But some benefit more than others from tapping into the information superhighway, including those with lower incomes or fewer qualifications, people living in the developing world and, perhaps most surprisingly, women. Overall, the study found that access to the Internet leads people to feel better about their lives. De l’esclavage au salariat,du salariat à l’artisanat.

Va expliquer à un mec sur une chaine de montage de bagnoles par exemple que dorénavant sa structure ne sera plus pyramidale mais en réseau !

De l’esclavage au salariat,du salariat à l’artisanat

Vous vivez six heures de plus par jour. Voici une passionnante publication scientifique à verser en urgence au dossier politiquement brûlant du sauvetage des régimes de retraite.

Vous vivez six heures de plus par jour

Signée du démographe James Vaupel (université de Duke, Max Planck Institute de Rostock) elle est disponible dans les colonnes (datées du 25 mars) de l'hebdomadaire britannique Nature. Fruit d'une impressionnante synthèse des données chiffrées sur les évolutions de l'espérance de vie humaine, ce travail n'est pas sans donner le vertige. L'auteur explique en substance que les populations des pays développés vivent désormais au moins une décennie de plus que leurs parents; et ce non parce que le processus physiologique naturel du vieillissement aurait été été ralenti ou inversé, mais tout bonnement parce que ces populations restent en bonne santé tout en avançant durablement en âge. «Nous vivons plus longtemps parce que les gens vivent plus vieux et en meilleure santé, résume James Vaupel.

Publicité A quoi tient un tel phénomène? Cultiver son jardin est un acte politique.